Europe. GEOPOLITIQUE D’UNE COURONNE.

NDLRB. Nous  publions volontiers les intéressantes analyses ci-dessous opérant une vaste synthèse sur les questions dynastiques européennes.

Pour autant, nous rappelons  que la Charte de Fontevrault ne  distribue ni brevet de prétendance ni d’ailleurs de brevets de non prétendance étant donné  qu’elle s’en remet à Dieu du point de savoir  qui sera  Son Lieutenant en terre de France  … nous ne  faisons donc pas nôtres  certaines des appréciations qui suivent tout en appréciant l’ensemble de la démonstration.

* *  * *  *

Et tout comme l’Europe continentale qui se cherche une

Throne Charles III of Spain

Throne Charles III of Spain (Photo credit: Wikipedia)

légitimité historique à travers l’engagement européiste de la Maison de Habsbourg qui régna effectivement sur l’Allemagne, l’Italie du Nord, l’Espagne, les Pays-Bas, les pays de l’ex-Tchécoslovaquie et ceux de l’ex-empire austro-hongrois, l’Europe Romaine, comprendre celle qui prendrait appui sur l’institution pontificale,  devrait avoir besoin de l’antique « Europe Bourbonienne » pour venir, après l’empire romain d’occident, étayer le sentiment de sa permanence historique.

L’Europe Romaine aurait alors tout autant besoin que le mouvement Pan-Européen, présidé par Otto de Habsbourg jusqu’à son dernier souffle, d’un capétien pour exprimer et même incarner l’enracinement d’un tel projet géopolitique.

Or, sur le plan de l’héritage romain, comparée à toutes les autres Maisons, la Maison Royale de France est sans concurrence, et comparée à toutes les chefs des Maisons Bourboniennes issues de la première, le futur Grand Monarque prophétisé par les messages reçus, le plus à même à guider cette Europe Romaine par une Monarchie Royale de Droit Divin, comme nous le verrons ensemble en examinant les positions dynastiques des Chefs de Maisons dans les quatre histoires nationales concernée. On se rendra compte alors de l’incontestable capacité du Roi de France à parler pour toute la romanité européenne.

LUIS-ALFONSO DE BOURBON-ESPAGNE, DUC D’ANJOU ET DE CADIX (1974 – … ):

Ainé contesté des Bourbons (une Branche Ainée des Bourbons venant avant celle des Bourbons d’Espagne aurait été retrouvée en en Inde au XIX° siècle), et ceci sans préjudice des espoirs survivantistes, ses positions Françaises et espagnoles ne sont pas inexistantes -étant désigné comme Louis XX par les Légitimistes Français et comme Luis Dos par les Franquiste espagnols menés par sa mère- mais sur le plan portugais et italien, malgré les mariage italiens (après divorce) des deux « Duchesses d’Anjou », sa Maison n’est rien.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_de_Bourbon_(1974)

JUAN-CARLOS I° D’ESPAGNE (1938 – … ) :

Roi d’Espagne selon la constitution approuvée par le référendum de 1978, il ne dispose plus du remarquable crédit médiatique qu’il possédait à son avènement. Mais son fils et héritier Felipe semble réunir en sa personne les attentes des espagnols d’aujourd’hui. Les positions dynastiques italienne, portugaise et Française de la Maison Royale d’Espagne (où Juan-Carlos n’est que l’héritier de son cousin LUIS-ALFONSO selon la thèse des Blancs d’Espagne) sont nulles.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Juan_Carlos_Ier_d’Espagne

CARLOS DE BOURBON-SICILES, DUC DE NOTTO (1938- … ):

Quatrième dans l’ordre de succession espagnol, l’ainé de la Maison Royale des Deux Siciles n’en est plus le chef depuis la renonciation de son père plus orienté vers un trône espagnol plus concret qu’un hypothétique trône de Naples. Seulement reconnu par Juan-Carlos mais justement et Légitimement  contesté par son cousin Carlo de Bourbon-Siciles, Duc de Castro et de Calabre, il ne dispose plus que d’une position italienne très effritée. Pour la France, il n’est que le beau-frère d’Henri d’Orléans.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Bourbon-Siciles_(1938)

CARLO DE BOURBON-SICILES, DUC DE CASTRO ET DE CALABRE, CHEF DE LA MAISON ROYALE DE NAPLES ET DES DEUX SICILES (1963 – …. ) :

Il est incontestablement « l’Ainé des Bourbons nés en France » comme il est, grâce à la renonciation de son grand-oncle, le chef reconnu de la Maison Royale de Naples. Sa position italienne est très fortement ancrée et si on lui connait un discrète orientation hongroise, ses positions espagnoles et portugaises sont par contre totalement inexistantes.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Bourbon-Siciles_(1963)

CARLOS-XAVIER DE BOURBON-PARME, CHEF DE LA MAISON ROYALE ET DUCALE DE PARME, PLAISANCE, GUASTALLA ET ETATS ANNEXES (Etrurie,  Luca et Urbino)  (1970- ….) :

Né aux Pays-Bas mais parlant couramment Français, italien et espagnol, à la suite de son père et de son grand-père appelés par le dernier roi d’Espagne Légitime à assurer la régence Carliste, il est pour l’Espagne l’héritiers de la tradition contre l’usurpation et pour l’Italie l’héritier Légitime de la principauté ducale de Parme. Outre-Pyrénées, le mouvement Carliste, dont le prince et son oncle assument deux positions différentes, est encore un mouvement populaire en Espagne, comme au Portugal où le Carlisme est appelé Miguélisme. On lui connait une discrète orientation austro-hongroise mais ses positions Françaises sont inexistantes, laissant ses dernières au soin du Prince LUIS-ALFONSO.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Bourbon-Parme

SIXTE-HENRI DE BOURBON-PARME, DUC D’ARANJUES, CHEF DE LA MAISON FRANCAISE DE BOURBON-PARME (1940-):

Né à Pau, le prince -qui est l’oncle du Prince CARLOS-XAVIER DE BOURBON-PARME- a été élevé entre le Berry et le Bourbonnais sur les terres originelles de la Maison de Bourbon où il habite toujours. Comme son neveu, il est le plus proche parent du Comte de Chambord. Il est en droite ligne masculine l’arrière-petit neuve du dernier roi de France. Le Prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme, qui a hérité par sa mère du Sang de l’antique Maison très Française de Bourbon-Busset, possède une discrète orientation italienne, est reconnu par les royalistes de toute tendance comme le Prince le plus talentueusement fidèle à la tradition capétienne. Du coté espagnol, le Prince anime une Légitimiste Communion Traditionaliste Carliste qu’il oppose au Parti Carliste de son neveu, jugé gauchisant. Au Portugal, où les Princes de Bragance sont sans alliance reconnues, le Chef de la Maison Française de Bourbon-Parme se positionne en droite ligne arrière-petit-fils du Roi Miguel I° et il est à ce titre, et compte tenu des mariages inégaux de la Maison de Bragance, l’héritier présomptif de la couronne portugaise.

En Grande-Bretagne où certains écossais et irlandais du Sud attendent un Roi Français (à cause d’une Légitimité Catholique), le Prince entretient de bon rapports avec les jacobites, Légitimistes écossais, partisans du dernier roi Stuart  Jacques II.                                      

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacobitisme

La mort sans enfant du Prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme pourrait faire tomber tout son héritage Royal dans les mains d’un Habsbourg étranger de fait, et peut être agent des loges selon certains Magyars, les Légitimistes hongrois.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sixte-Henri_de_Bourbon-Parme

HENRI D’ORLEANS, DUC DE FRANCE , COMTE DE PARIS (1938 – ….):

Fils de « l’unique prétendant Français », sa position s’est considérablement affaiblie à cause de ses prises  de position notoirement maçonniques, qui ne sont pas du gout des Légitimistes Français. Il conserve toutefois un fort charisme hérité de son père, le défunt Comte de Paris. Le Duc de France vante une parenté avec de nombreux royaux d’Europe, régnant ou pas. Il est également cousin la Maison Impériale du Brésil issue en droite ligne du Comte d’Eu. Ce n’est pas grand chose mais c’est plus qu’en Italie ou en Espagne où sa Maison n’a strictement aucune attache en dehors de quelques alliances plus ou moins réussies.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_d’Orléans_(1933)

LE GRAND MONARQUE HENRI V DE LA CROIX (….?- ….?):

C’est le Grand Monarque des prophéties. Les prophéties du Grand Monarque ont étè rassemblées par le Marquis de La Franquerie dans son livre Le Saint-Pontife et le Grand Monarque d’après les prophéties (Editions de Chiré)

 http://www.chire.fr/A-141997-le-saint-pape-et-le-grand-monarque-d-apres-les-propheties.aspx  

Descendant providentiel de la branche des lys coupés (un Bourbon issu de Louis XVII?) et d’une branche cassée de la descendance de Saint-Louis, si l’on en croit les prophéties, il pourrait revendiquer l’héritage royal du Prince SIXTE-HENRI DE BOURBON-PARME, Henri de la Croix étant descendant légitime de Charlemagne comme des Rois de France, de Jérusalem et d’Irlande, et possédant le titre de Saint Empereur des Chrétiens, la renonciaiton d’Otto de Habsbourg en 1963 lui laissant providentiellement une vocation impériale Chrétienne que lui donne déjà implicitement le serment du sacre.

Entre l’Europe communautaire de toutes les abdications nationales et le concept d’Etat-Nation, l’Europe Romaine est peut être le prolongement dons nous avons besoin pour constituer notre histoire future. Là encore, le futur Roi de France, par sa capacité à légitimer ses positions chez chacune de nos “soeurs romaines”, démontre encore, par la seule force de son principe politique et dynastique, que c’est la Maison Royale Très Chrétienne de France qui pourrait seule incarner l’espérance d’une grande patrie Capétienne rêvée par Louis XIV et initiée par Louis XV si notre destin national nous amenait un jour à refuser une Europe continentale devenue trop contraire à notre âme et à nos intérêts. Et incarner authentiquement la géopolitique d’une couronne.

Personne ne sait, ou du moins les personnes qui savent – sans doute- ne le font pas savoir, qui est le potentiel Grand Monarque Henri V de La Croix. Jusqu’à sa révélation par Dieu où il devra obéir aux ordres divins pour reprendre en main les destinées de la France et sauver le pape et la chrétienté, son identité est un mystère et doit le rester. Les prophéties nous disent que, lorsque tout semblera perdu, le Grand Monarque apparaitra et rassemblera autour de lui les Princes officiels de la Maison de Bourbon au sein d’une Haute Cour Suprême destinée à l’aider et à le conseiller dans le gouvernement de la France. A partir d’une France en ayant fini avec la république car possédant un Roi replacé sur le Trône, il sera possible d’élaborer une table ronde des têtes couronnées existants ou à restaurer -et soutenant la restauration des trônes d’Italie, et du Potugal par ses cousins Bourbons, voire un changement de dynastie si les Espagnols ne veulent plus de la branche de Juan-Carlos- présidèe par le Roi de France fédérant les Monarchies autour d’un axe Franco-germano-Italique comme le préconise Robert Leplus dans on ouvrage Et pourquoi pas une Europe Monarchique et chrétienne ? (La Pensée Universelle 1990), le Roi Henri de La Croix pouvant prendre la place que le docteur Le plus allouait à Henri du Luxembourg.

Espagne et crépuscule simple

Espagne et crépuscule simple (Photo credit: gelinh)

Mais à l’heure où notre Etat est bradé, notre Catholicité piétinée, que les villes sont souillées, que les églises sont vidés et que notre jeunesse est gâchée, abandonnée, livrée, nous apercevons toujours, au-delà de l’injuste oubli, la lumineuse figure des grands et bons rois Saint-Dabgobert, Saint-Charlemagne et Saint-Louis. Et il est visible que les Français, écoeurés par les cyniques, les traitres et les mafieux, réclameront rapidement maintenant qu’une haute et sainte Légitimité vienne consacrer l’autorité de l’Etat Français.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Monarque

Pour sa part, la Charte de Fontevrault, favorable au principe du Roi Très Chrétien comme nécessaire couronnement de l’ordre politique et social -qui qu’il soit – s’y prépare par l’application de la maxime  bien connue : Il faut prier  comme  si tout dépendait de Dieu et agir  comme si tout dépendait de soit, ce  qui la distingue radicalement des royalistes  quiétistes   avec lesquels certains feignent  de  vouloir la confondre  .

Hervé J. VOLTO, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué officiel pour l’Italie.

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Action royaliste, Blogs et sites providentialistes, Familles royales françaises et étrangères, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Europe. GEOPOLITIQUE D’UNE COURONNE.

  1. Si c’est Dieu qui fait les Rois, toute qurelle dysnatique est inutile et les Rois de France ont suffisamment servi notre Patrie durant 15 siècles -ces derniers 1000 ans comme Dieu le voulait- pour que nous, Royalistes, nous puission porter RESPECT, SYPATHIE et AFFECTION à l’ensemble des dscendants de nos Rois : aujourdhui les Bourbons.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s