Mouvements royalistes . N’avancez pas masqués de préférence.

      Vous trouverez ci-dessous les  coordonnées de deux pages FB à sensibilité Orléaniste comme l’indique avec suffisamment de précision, s’agissant  du premier lien, tant l’illustration que sa légende. Or le lien qui y conduit ci-dessous ne permet absolument pas de le pressentir, bien au contraire à raison de la généralité  de son intitulé.

26356_10201048912917472_129349943_n

“Madame la Dauphine avec les pendants d’oreille en saphir et diamant”. https://www.facebook.com/groups/roisdefrance/

  • Quand  à la deuxième Page Facebook Un roi mais lequel ?https://www.facebook.com/groups/683732621715501/?fref=ts                                                      Si elle accepte en effet les  posts non strictement Orléanistes comme celui émanant de la Charte de Fontevrault ci-dessous:

LES FONDEMENTS CHRETIENS DE LA CHARTE DE FONTEVRAULT.

Le Psaume 117 (8-9) fondement de la doctrine Fontevriste.

Graduel. Il vaut mieux mettre sa confiance dans le Seigneur que dans les hommes Verset. Il vaut mieux mettre son espérance dans le Seigneur que dans les princes…

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2016/08/22/le-psaume-117-8-9-fondement-de-la-doctrine-fontevriste/

C’est pour traiter leurs auteurs d’une  façon qui fait  frémir .

Marc Hedelin faut le piquer ce pauvre Alain Texier

22 août, 17:13

Philippe Houbart

Philippe Houbart Aucun vétérinaire n’en voudrait !

22 août, 17:15

 

Advertisements

About chartedefontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
This entry was posted in Blogs et sites orléanistes, Uncategorized and tagged , , . Bookmark the permalink.

6 Responses to Mouvements royalistes . N’avancez pas masqués de préférence.

  1. Cher messieurs Edelin et Houbard, permettez-moi de prendre la défense de notre pauvre Alain Texier.

    Que faites vous, de votre côté pour le mouvement Royaliste ?

    Voici un exempler d’action relayée par notre Charte de Fontevrault :

    Le Groupe Royaliste d’Initiative et de Proposition Politique est un mouvement Royaliste. Cela signifie que son objectif est de favoriser la restauration de la Royauté. Le GRIPP s’implique dans une démarche d’unification DE TOUS LES ROYALISTES, sous réserve du respect de quatre conditions :

    1) mener un combat contre le mondialisme (moratoire de la dette publique, protection de notre agriculture et de notre industrie, retour au franc et réintégration de la Banque de France dans l’appareil d’Etat (alors qu’elle a été privatisée en 1973), retour à l’étalon or );
    2) afficher notre vocation Chrétienne (respect de la vie de la conception à la mort, affirmation de la famille fondée sur le mariage d’un homme et d’une femme, responsabilité des parents pour l’éducation de leurs enfants , soutien politique des communautés Chrétiennes dans les pays où elles sont menacées, liberté religieuse dans les Etats musulmans, Politique d’immigration : oui à l’immigration, mais une immigration européenne, de culture Chrétienne. Respecter le principe : « cujus regno, ejus religio »);
    3) participer aux luttes que mène le peuple avec les organisations qu’il se donne (le GRIPP recherche l’alliance avec d’autres organisations Royalistes, à condition qu’elles respectent les critères définis ci-dessus. Parallèlement, pour répondre à la grave crise que connaissent les populations, le GRIPP pense utile de prendre des contacts avec des organisations politiques, Royalistes et non Royalistes, pour leur proposer de mettre en place ensemble un « Conseil Français de la Résistance à l’Occupant » (CFRO) sous forme d’un cartel d’organisations);
    4) considérer que le changement de pouvoir ne pourra se faire QUE par les élections (Usage de la propagande et de l’agitation. La propagande consiste à diffuser globalement l’ensemble des idées portées par un parti politique relativement au projet de société que celui-ci propose. L’agitation consiste à diffuser un message restreint, souvent formulé à travers un slogan ou un mot d’ordre (tel que, par exemple « pour l’enseignement libre », « non à l’avortement » ou encore « Moratoire de la dette publique », etc) illustrant tel ou tel aspect de la mise en oeuvre du projet de société considéré, ou allant dans le sens de cette mise en oeuvre. L’intérêt de l’agitation réside dans la possibilié de mobiliser de larges masses du fait que l’objectif est limité. La décision a été prise par ale GRIPP de conduire son action politique en utilisant d’une manière complémentaire l’agitation et la propagande. La propagande doit se développer à la fois sur un plan général et sous forme de slogans spécifiques. Quant à l’agitation, il paraît judicieux au GRIPP de décliner son combat selon trois axes : un axe spirituel, un axe idéologique et un axe économique).

    Les exemples de christianophobie abondent. C’est actuellement le terrain de lutte privilégié de CIVITAS. Mais nous savons que cette organisation a pour seul objectif de construire en France un lobby chrétien. C’est du gâchis alors qu’il y a, relativement, une forte mobilisation sur ce thème avec, très probablement, un important potentiel de développement. Le fait que des slogans tels que « La France est Chrétienne et doit le rester » aient été présentés sur des banderolles lors d’une récente manifestation montre que ce mouvement est naturellement porteur d’une alternative politique. Il ne manque qu’un parti pour lui donner clairement cette dimension. Il nous faut donc, là aussi, mener le combat à l’intérieur de ce mouvement pour que celui-ci prenne en charge des mots d’ordre ouvertement anti-républicains.

  2. Encore un truc messieurs :

    Le GRIPP a commencé à prendre des contacts avec des organisations politiques, Royalistes et non Royalistes, pour leur proposer de mettre en place ensemble un « Conseil Français de la Résistance à l’Occupant » (CFRO) sous forme d’un cartel d’organisations.

    Selon le blog du MNR — le Mouvement National Républicain fondé par Bruno Mégret —, le coup d’envoi de la manœuvre aurait été donné le 5 février 2011.

    À l’appel de l’institut Civitas, une centaine de personnes venues de toute la France dont un grand nombre d’élus ou d’anciens élus locaux ont travaillé le 5 février à Paris pour examiner les possibilités offertes aux catholiques de faire entendre leur voix aux municipales de 2014 et d’entrer dans les conseils municipaux […]
    Annick MARTIN, vice-président du MNR et
    Yann PHELIPPEAU, secrétaire général adjoint du mouvement, mais aussi
    Carl LANG, président du Parti de la France, et
    François FÉRRIER pour la Nouvelle Droite Populaire
    ont répondu à l’invitation de Civitas et ont assisté au colloque. Ils ont pu, à cette occasion, discuter avec le secrétaire général de Civitas de l’intérêt de monter des actions de synergie pour les municipales

    Source : Le site du Mouvement National Républicain (MNR).

    Le IVe Congrès nationaliste du 10 avril 2011

    Le compte-rendu du site du Congrès nationaliste
    Le Congrès Nationaliste rassemble plusieurs acteurs de la réunion du 5 février, accompagnés d’autres responsables. Sont en effet présents :

    Alain ESCADA (président de Civitas ),
    Carl LANG (président du Parti de la France ),
    Jérôme BOURBON (directeur de Rivarol ),
    Thibaut de CHASSEY (président du Renouveau français ),
    Roger HOLEINDRE (président du Cercle national des combattants ),
    Louis LEFRANC (directeur de L’Héritage ),
    Oleg TIAHNYBOK (président du Parti national ukrainien « Svoboda »),
    Alberto TORRESANO de la Falange espagnole ,
    Vincent REYNOUARD.
    Source : Le site du Congrès Nationaliste.

    Note sur le journal Rivarol et son directeur Jérôme BOURBON
    Cet hebdomadaire — destiné aux nationalistes catholiques —, ne cesse de célébrer les différents apôtres de l’idéologie nationaliste et du compromis nationaliste. Le caractère œcuménique de Rivarol peut être illustré par la diversité des invités d’honneur du banquet des 60 ans de Rivarol qui rassemblait le 21 mai 2011 :
    Vincent REYNOUARD, collaborateur à Rivarol (au moins jusqu’en 2012) [1]
    Pierre SIDOS, président fondateur du parti Œuvre Française,
    Robert SPIELER, de la NDP et chroniqueur régulier à Rivarol,
    Thibaut de CHASSEY du Renouveau Français,
    Jérôme BOURBON.
    Source : Le blog Synthèse nationale de Roland HÉLIE.

    La fête de sainte Jeanne d’Arc du 8 mai 2011

    Le compte-rendu du site du MNR
    Cet évènement permet, semble-t-il, de mesurer les forces du mouvement politique naissant. Écoutons Jean-Claude PHILIPPOT, Délégué aux relations extérieures pour l’Institut Civitas, et, alors, membre du Bureau National du MNR, nous faire le compte rendu des différentes manifestations organisées ce jour-là.

    8 mai 2011 : Fête de Ste Jeanne d’Arc,
    La France catholique, nationale et identitaire se réveille. Elle est de retour. L’identité nationale, une valeur ringarde et dépassée ? Pas du tout. Les deux défilés qui ont été organisés à Paris le 8 mai démontrent le contraire.

    LE PREMIER, le matin, organisé à l’appel

    de NDP,
    de Troisième Voie,
    du Renouveau français,
    du GUD et
    de Terre & Peuple
    a réuni 1500 jeunes nationalistes autour du thème « la France est de retour : tous contre le mondialisme.

    Les participants à cette manifestation ont pu entendre des discours sortant de ce politiquement correct habituel qui n’est que du sida mental. Signalons parmi les discours,

    Pierre VIAL, qui montra la filiation entre les Versaillais de 1870 et SARKOZY, comment le peuple de France est victime d’une bourgeoisie apatride qui organise l’invasion de notre pays ;
    Ro­bert SPIELER (président de NDP), qui a lancé un vibrant appel à la libération de la France et de l’Europe, à la création d’une Europe des nations, indépendante des États-Unis et alliée de la Russie ;
    Serge AYOUB (président de Troisième Voie) qui a rappelé quant à lui la grande continuité du peuple de France de souche qui, depuis Charles Martel, a toujours répondu « présent » face aux envahisseurs et qui saura demain faire la même réponse.
    LE SECOND, l’après-midi, organisé par l’Institut Civitas dans le cadre d’un hommage national, a rassemblé près de 5000 catholiques répondant à l’appel d’un comité de parrainage où toutes les sensibilités catholiques traditionnelles étaient représentées et où, s’agissant des responsables politiques,

    Annick MARTIN (président du MNR ) voisine avec
    Carl LANG (président du PdF ), avec
    François FERRIER (du bureau politique de la NDP ), avec
    Pierre SIDOS (président de l’Œuvre Française ), avec
    Pierre BERNARD (président de l’Alliance Royale ) et
    Thibaut de CHASSEY (directeur du Renouveau français )…
    Source : Le site du Mouvement National Républicain (MNR).

    L’Œuvre Française est un mouvement nationaliste d’obédience pétainiste :

    L’Œuvre française incarne en toute légitimité l’expression publique de la pensée nationaliste, dont le socle demeure le patriotisme national traditionnel. Celui qui a permis à la France historique de se constituer, d’être et de durer comme une unité de destin dans l’universel. Les grandes références d’un nationalisme français, débarrassé de tout esprit partisan, étant
    la remise en état de la société réalisée à l’époque du Consulat de Bonaparte,
    la mystique du territoire prônée par BARRÈS,
    l’empirisme organisateur explicité par Charles MAURRAS,
    avec en complément des apports nouveaux sociologiques formulés par Édouard DRUMONT, Alexis CARREL, Henry COSTON, Maurice BARDÈCHE.
    Source : Le blog de L’Œuvre Française.

    Conclusion

    L’œcuménisme nationaliste, en plus de la multiplication des mouvements maurrassiens, s’élargit maintenant tous azimuts aux nationalistes révolutionnaires, aux sedevacantistes, aux néo-nazis et même aux militants païens antichrétiens.

    Le « XIVe Forum de la Nation » du 15 octobre 2011
    À Lyon, ce jour là, se rassemblent de nouveau, les principaux acteurs de cette tentative. Sous la présidence d’Yvan Benedetti, directeur de jeune.nation.com, on retrouve :

    Pierre SIDOS (invité d’honneur),
    André GANDILLON (président des Amis de Rivarol et directeur de Militant),
    Jérôme BOURBON (Directeur de Rivarol),
    Gaël de CRÉPY (Renouveau français)… ont répondu à l’appel.
    Le banquet du soir est animé par le chanteur « Docteur Merlin ».
    Source : Le blog Synthèse Nationale de Roland HÉLIE.

    Vous voyez, on ne vous pas attendu. Mais si vous voulez prendre le train en route, vous êtes les bienvenus.

    Pour Dieu, le Roi et la France…

  3. Jean-Yves Pons
    Je l’écris comme je le pense : ça me saoule ! Lire ce même texte deux fois, trois fois, dix fois, sur différents sites devient insupportable. De grâce, épargnez-nous cela.

  4. je crois en effet que les commentaires d’Hervé V. ont maintenant atteint un seuil de saturation. Je vais m’en entretenir avec lui. J’ai retardé le plus possible ce moment pas toujours agréable mais maintenant que la grogne monte et se généralise, il faut que nous recherchions le moyen de permettre à nouveau des échanges apaisés.

  5. Bon, bien compris : je ferai plus court. Pas la peine de se facher…

  6. Mais je ne cesserai pas de prendre la défense de notre bon Alain Texier qui ne mérite vraiment pas toutes ces attaques…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s