BAPTEME ROYAL A PARME le Dimanche 25 Septembre 2016 du jeune prince Carlos-Enrique de Parme

NDLRB.  La Charte de Fontevrault n’est pas habituée à mettre en ligne  sur son blog des articles à la tonalité aussi  « people » et fortement  documentés. Mais nous sommes persuadés  que dans notre lectorat, il se trouvera des lecteurs pour en être  content …Alors  comme il faut de tout pour faire un monde  voici des nouvelles…. Parmesannes  comme dirait Hervé

BAPTEME ROYAL A PARME

Le 25 Septembre 2016 s’est tenu comme chaque année à Parme (Italie) la série de journées des rencontres annuelles de l’Ordre Sacré Impérial et Angélique Constantinien de Saint Georges (Ordre parmesan), organisées par l’Associzione Cavalieri Ordini Dinastici della Reale e Ducale Casa di Borbone Parma.

La ville de Parme (Italie) accueillait ainsi la famille Ducale et Royale de Bourbon Parme pour le baptême du jeune prince Carlos-Enrique/Charles-Henri, titré prince de Plaisance par son père, le prince Carlos-Javier de Bourbon, Duc de Parme et de Plaisance et Chef des Ordres dynastiques de la Maison Ducale et Royale de Bourbon-Parme.

Le baptême du Prince Carlos-Enrique/Charles-Henri de Bourbon-Parme a eu lieu à Parme, Dimanche 25 Septembre 2016, à la cathédrale dite du Duomo, en présence du Roi et de la Reine des Pays Bas, parrains et marraines du petit Prince, le Roi William Alexander très souriant et la Reine Maxima d’une élégance… Royale, sa haute taille lui donnant un physique avantageux lui permettant de porter aisément toute sorte de pièces de haute couture.

D’où un imposant dispositif de sécurité.

Les mères du Prince Carlos-Xavier de Bourbon-Parme et du Roi William-Alexander des pays bas sont soeurs, ce qui fait du Prince de Parme, père du Baptisé, le cousin germain du Roi des Pays-Bas, parrain du Baptisé.

Pour cette cérémonie, le Duc et la Duchesse de Parme étaient accompagnés, en particulier, de SAR le Prince Javier de Bourbon ( frère du duc de Parme et ambassadeur des Pays-Bas auprès du Vatican) et de son épouse, des Princesses Maria-Margarita et Maria-Carolina (soeurs du duc de Parme), splendides et très élégantes soeurs du Duc de Parme, ainsi que des Princesses Maria-Teresa, Cécile et Maria de las Nieves de Bourbon Parme (tantes du duc de Parme).

SAR la Princesse Marguerite de Bourbon-Parme, en particulier, était souriante et d’une élégante gentillesse.

SAR le Prince Carlos-Enrique de Bourbon Parme, Prince de Plaisance, est le premier fils du Duc et de la Duchesse de Parme. Selon les règles dynastiques, il est dynaste en France.

Etaient présent les enfants du couple Royal des Pays-Bas. Le Tout Parme était présent à l’évènement: les grandes famille de l‘ex-Duché de Parme et Plaisance sont les Princes Meli lupi di Soragna, représentés par le Prince et son cousin, Les Ducs de Corazza, les Marquis della Rosa -représentés par la brillante Marquise, une grande Dame à l’extrême gentillesse !- les Marquis de Palavicino représenté par les actuels Marquis et Marquise, équivalents parmesans de nos La Rochefoucauld, Brissac, Harcourt et autres Crussol d’UIzès !

La mère de l’épouse parmesanne de votre serviteur est une ex-cantatrice d’opéra isue des Donati, une grande famille Emilio-Toscanne…

Une petit réception a suivi à Plaisance, d’où un joyeux cortège de belles cylindrées entre Parme et Plaisance. La réception a eu une dimension mondaine, avec la présence de SAR la Principesse Maria de Las Nieves di Bourbon-Parme, SAR le Dom Duarte Pio, Duc de Braganza, e puis le Comte Javier Lubelza Roca e monsieur Ludovico Gualtherie Van Weezel, frère de la Duchesse de Parme, également parrains et marraine du Petit Prince. La réception a eu lieu dans les élégants salons du Chateau de Rivalta, propriété des Comte Zanardui Landi, exactement dans la salle dédiée à la bataille de Lépente, en laquelle sont concervées les drapeaux et les bannières qui flottaient sur les galères de la famille Scotti di Sarmato, apparentée avec la famille Landi par les femmes.

Les Rois ont suffisamment servi la France ces derniers 1500 ans -ces derniers 1000 ans comme Dieu le voulait- pour que nous, Royalistes, nous portions respect, sympathie et affection à tous les descendants actuels de nos Rois : aujourd’hui les Bourbons…

Hervé J. VOLTO, CJA, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

 http://www.gazzettadiparma.it/news/parma/379937/in-duomo-il

http://www.gazzettadiparma.it/gallery/gallery-special/379969/il-re-d-olanda-e-altri-ospiti-blasonati-al-battesimo-del-principe-carlo-enrico.html#1

http://www.gazzettadiparma.it/news/news/379838/carlo-saverio-di-borbone-parma-una-gioia-per-il-cuore.html

http://www.ilgiornale.it/news/cronache/i-borbone-si-riprendono-parma-giorno-1311197.html

 

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour BAPTEME ROYAL A PARME le Dimanche 25 Septembre 2016 du jeune prince Carlos-Enrique de Parme

  1. Deux mots sur le Royalisme Parmiste:

    A partir de l’exil de Charles X en 1830, le Légitimisme est le mouvement politique Français favorable au rétablissement de la Royauté Très Chrétienne de Droit Divin dans la personne de l’Aîné des Capétiens, donc le chef de la Maison de Bourbon, prévu par les Lois Fondamentales du Royaume de France, et opposé à ce que les Légitimistes voient comme la laïcisation et à un droit non-Divin de l’Orléanisme. Pour les Légitimistes, le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu et les opremiers, ce principe s’incarne en la personne du Comte de Chambord.
    S’opère donc une double dynamique pour la Légitimité dans une politique Légitimiste:

    En premier lieu, une fidélité à la tradition politique Capétienne de la France qui s’inscrit dans l’espérance Royale et porte deux projets essentiels pour l’avenir,
    – L’attachement à la Souveraineté de la France, aussi bien contre l’Union Européenne technocratique que les grandes puissances et organismes financiers et économiques qui agissent à l’international,
    – Et la défense de l’identité Chrétienne de la France et de l’intérêt général des Français contre l’œuvre des lobbies, groupes de pression et partis politiques républicain.
    En second lieu, une fidélité à l’héritage Chrétien de la France, donc, lui-même incarné dans deux dimensions,
    – La promotion des valeurs fondamentales de la civilisation, notamment la foi Catholique, la défense de la famille et donc celle de la Vie, et l’Amour de la Patrie.
    – La fidélité-filliation dans la droite ligne à un modèle social porté notamment par les Catholiques Sociaux, contre le capitalisme sauvage planétaire et le socialo-communiste massifiant.

    Telles sont les grandes lignes de la politique Légitimiste encore aujourd’hui.

    Mais Louis XVII n’avait pas disparu de la scène politique. Les proclamations de Louis XVIII atteignirent sans doute davantage les élites que le peuple. Des Français en étaient restés cependant au fils de Louis XVI, malgré l’annonce de sa mort en 1795. Fin 1813-début 1814, les révoltes de conscrits d’une partie de la Flandre Française, rapidement devenues soulèvement rural anti-napoléonien, se firent au nom de Louis XVII (sobriquet qui resta à leur chef). L’arrivée sur le trône de Louis XVIII n’empêcha même pas la multiplication des faux Louis XVII. Les Survivantistes sont des Néo-Légitmistes.

    Pareil pour les Providentialistes qui s’en remettent à la Providence pour ce qui est du choix du Roi à venir.

    Reste le Parmisme. Pour eux aussi, le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu.

    Dans leur n° 18, nos amis du Lys Noir ont affirmés leur position :
    -Et s’il s’agit bien de retrouver une dynastie solide et sacralisée, qu’il nous soit permis une nouvelle fois de préciser notre position dynastique : Nous considérons que les Bourbon-Busset sont les véritables ainés des Bourbon mais qu’en six siècles ils ont notoirement perdu le «nerf Royal». Nous considérons que la branche Espagne des Bourbon est bâtarde depuis l’affaire Puig Molto. Ses princes imprécis s’en trouvent passablement dégénérés et indignes, comme ils le démontrent d’ailleurs à chaque occasion. Nous considérons qu’un royalisme purement juridique nous conduit ainsi à des exentricités politiques insoutenables et que le royalisme doit impérativement s’assumer d’abord comme un sentiment électif, personnel, non juridique. Nous considérons en revanche que les Orléans sont des princes authentiques se comportant individuellement comme tels, mais qu’ils suivent néanmoins une tradition politique familiale détestable, incompatible tant avec l’honneur Français qu’avec les intérêts actuels de notre entre-soi. Nous considérons, hors de tout juridisme infécond car propice à des princes étrangers «discount», que le Roi est simplement le plus proche parent vivant du dernier Roi de France, Henri V, Comte de Chambord, à la condition évidente qu’il ne nous abandonne pas, qu’il vive en France et pense en Français. De ce point de vue, nous considérons que le neveu unique d’Henri V, Robert de Parme (vivant à Biarritz), puis son fils Sixte (qui vivait à Paris et épousa une La Rochefoucauld), puis le frère de ce dernier François-Xavier (qui vivait à Lignières et épousa une Bourbon-Busset) ont assurément maintenu la lignée de nos rois en France, comme le fait aujourd’hui le si courageux Prince Sixte-Henri (né à Pau, baptisé au jurançon, habitant son château de Lignières). Après le prince Sixte-Henri, sans enfants, nous suivrons donc son choix : soit une adoption du jeune prince Gaston d’Orléans qui pourrait alors abjurer enfin sa tradition politique familiale, soit une transmission héréditaire à son neveu ainé, Charles-Xavier de Bourbon-Parme (qui fut élevé à Biarritz, vit à Bruxelles en terre Francophone, et dont le père Hugues était Français et capitaine de réserve). Ce dernier choix a notre préférence.

    Tout le Royalisme Parmiste se trouve résumé dans ces paroles.

    Pour résumer, le Légitimisme a inspiré en France ces Néo-Légitimismes que sont le Survivantisme, le Providentialisme et le Parmisme, et à l’étranger le Carlisme espagnol, le Miguélisme portugais, le Néo-Bourbonisme napolitain, le Jacobitisme écossais et irlandais, le Magyarisme hongrois, le Monarchisme polonnais et le HIérosolimitisme de Terre Sainte. La Communion Traditionaliste Carliste puis la Communion Traditionnelle du Prince Sixte-henri de Bourbon-Parme soutient tous ces mouvements, s’opposant au Parti Carliste de son frère, jugé gauchisant.

    Le problème étant que le Prince Sixte-henri de Bourbon-Parme risque de mourir sans enfants, les Parmistes espèrent que son action politique ne tombera pas dans les mains d’Hasbourg franc-Maçon, contraire à l’essence même de la Royauté Française, mais que son neveu le Prince Charles-Xavier de Bourbon-Parme, Chef de la Maison Ducale et Royale de Parme et Chef des Ordres Dynatique de la Maison Ducale et Royale de Parme, sorte de l’influance de sa tante la Princesse Rouge et reprenne le flambeau d’une Communion Traditionnelle authentiquement catholique et Royale qui vienne en aide à tous les mouvemnts Royalistes Français et étrangers cités plus hauts. Le Prince Charles-Xavier possède èlusiers atouts :

    -Une personalité forte et ouverte, pouvant produire un exellant leader.
    -Une épouse aimante qui le seconde bien.
    -Un frère et des soeurs rassemblés autour de lui en une Famille unie.
    -Un héritier, le petit Prince Charles-Henri, qui pourrait incarner aussi bien l’espérence Française que de celles de nombreuses nations Catholiques.

    Si le Prince recadre son action, il verra venir à lui beaucoups plus de Royalistes qu’il ne le croirait lui même. Les Parmistes doivent soutenir le Prince, sans tomber dans les querelles de familles… Comme le font les Fontevriste.

    Hervé Joseph VOLTO, des Comtes VOLTOLINI DE VALTELINA, pour vous servir, Monseigneur…

    • alaintexier dit :

      Ce post est beaucoup trop long pour être considéré comme un commentaire. Les observations sur un article déjà mis en ligne ne doit pas dépasser une quinzaine de lignes. Merci d’y veiller désormais

  2. Pardon : ne manquez pas notre article à venir sur le Royalisme Parmiste : LETTRE DE PARME…

  3. A part çà, notre bon Alain Texier a raison : j’ai fait un peu long. Mais si les Royalistes Français connaissent bien le Royalisme Légitmiste et le Royalisme Orléaniste, et si nous, Fontevristes traitons également du Royalisme Survivantiste et du Royalisme Providentialiste, il fallait un peu développer le Royalisme Parmiste, qui est en pleine expension…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s