Samedi 11 août 2018. Fontevristes, venez et voyez les petits cailloux blancs déposés sur notre chemin par la Providence.

Un Samedi comme aujourd’hui – mais ce sera le samedi 25 août 2018 – nous fêterons au Domaine de Mestré ( Commune de Fontevraud l’Abbaye) le 30 éme anniversaire de la fondation de la Charte de Fontevrault :

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2016/03/27/rencontres-fontevristes-du-jeudi-25-aout-2016-quelques-vues-du-domaine-de-mestre-35-km-de-fontevraud-lieu-du-repas-et-du-chapitre/

Trente ans cela se fête et comment mieux le fêter qu’en rappelant – par morceaux choisis – tout ce que la Providence a daigné faire pour nous tout au long de ces années ? 

***

Il y a  d’assez nombreuses années , j’avais été  convié  à aller faire une conférence à Reims sur la Noblesse à propos  de l’ouvrage  que  j’ai signé en 1988. http://www.chire.fr/A-128392-qu-est-ce-que-la-noblesse.aspx

    Profitant  de mon temps libre , je me suis naturellement  rendu à la basilique Saint Remi https://fr.wikipedia.org/wiki/Basilique_Saint-Remi_de_Reims lieu où tout prendra  fin ( la république) et où tout recommencera ( Le  royaume trés  chrétien de France). une  fois mon pèlerinage accompli, mes pas me  conduisirent  jusqu’au voisin palais du Tau; lieu où prenaient place les réceptions  accompagnant le sacre.http://www.palais-du-tau.fr/ 

    C’est alors  qu’explorant  du regard les toitures du Palais , mon regard  fut attiré par la représentation d’un Sagittaire, centaure, moitié homme, moitié cheval. Celui ci semblait darder sa  flèche sur la  basilique toute proche comme pour indiquer  que  c’était  bien là son bût.

    Or il se trouve  que  , né le 17 décembre 1945,  je suis du signe du Sagittaire . l’imagination – la folle du logis  chez moi, comme  disent  ceux qui me connaissent  bien –   fit le reste.

      Alain TEXIER.

 

 

Publicités

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Samedi 11 août 2018. Fontevristes, venez et voyez les petits cailloux blancs déposés sur notre chemin par la Providence.

  1. MA Guillermont dit :

    Belle histoire Mr Texier … cela fait du bien à nos âmes .
    Savez – vous que le Sagittaire est aussi un Centaure ailé ?
    Et que les trois décans du signe sont figurés par des centaures qui expriment trois directions différentes pour bander leur arc …
    Le passé , le présent , le futur
    Là , la flèche est présentée droit devant lui , c’est le 2ème décan … l’horizon !
    Lorsque j’ai vu l’image , j’ai pensé au plus célèbre d’entre eux … CHIRON !
    Vous êtes une flèche de grande portée Mr Texier …

  2. Chiron fait penser à caron, le passeur d’âmes.

    Emmanuel Macron pourrait-il être le passeur qui fera traverser la France des rives de la république aux rives de la Rouaté ?

    Comme l’a fort bien démontré Pierre Hillard, la chute de la Monarchie est l’œuvre de la bourgeoisie financière, celle que tout esprit curieux et lucide connaît aujourd’hui sous l’expression d’ « oligarchie apatride », celle qui s’ingénie à asservir l’ensemble des peuples en pillant sans état d’âme leurs richesses :

    -La France a perdu sa force vitale… en 1789. Notre pays disposait d’un atout majeur : l’indépendance du pouvoir Royal par rapport au monde de la finance.

    Le 17 juin 1789, le Tiers Etat sest déclaré Assemblée constituante donnant officiellement le pouvoir au peuple, en fait la bourgeoisie d’affaires. Cette bourgeoisie Française affairiste est désormais au pouvoir avec les ramifications directes vers Londres et la famille Rothschild. La Révolution dite Française n’a jamais été faite par le peuple ni pour le peuple, à telle enseigne qu’une des figures emblématiques de cette Révolution, Camille Desmoulins, dira en 1793 dans son « Histoire des Brissotins » :

    -Nous n’étions peut-être pas à Paris dix républicains le 12 juillet 1789 ».

    Evincer le pouvoir Royal, protecteur de l’Eglies Catholique, était la condition nécessaire, l’étape incontournable à cette oligarchie pour avoir le champ libre en France, avec les résultats que l’on connaît aujourd’hui une autre condition étant la mise en place d’une monnaie unique mondiale à la construction de laquelle nous assistons actuellement. Entre ses mains, le Chef de l’Etat n’est plus qu’une marionnette, façade trompeuse, pantin désarticulé, vainqueur éphémère de la sempiternelle démagogie caractérisant les partis politiques, lesquels sont contraints d’en user pour capter l’électeur et conserver l’avantage sur leurs adversaires. Élu au suffrage universel qu’un de Gaulle a eu le malheur de graver dans le marbre et qui peut-être convenait à sa personne, mais ne saurait être érigé en modèle, le Régent Présidentiel ne dispose hélas plus d’aucune marge de manœuvre pour exercer les fonctions régaliennes indispensables à la préservation de notre pays, car doit sans cesse composer avec les lobbies en place s’il veut se donner toutes les chances d’être réélu cinq ans plus tard…

    Le tristement célèbre clivage droite/gauche censé fracturer notre pays, n’est en réalité destiné qu’à entretenir la démocratie d’apparence, et constitue un simple épouvantail agité par les partis républicains qui ont, depuis belle lurette, compris tout l’avantage qu’il avait à diviser pour mieux régner, j’entends par là donner à croire à l’électeur qu’il existe des différences fondamentales d’approche dans la façon de mener notre pays, le balancier électoral faisant le reste…

    Or redresser une France moribonde suppose d’avoir à sa tête un esprit indépendant de toute faction, de tout calcul partisan, et pas simplement un Roi qui serait là pour les touristes et les journalistes. Le seul système politique à même d’extraire notre pays de l’ornière mondialiste, est une Monarchie : la Monarchie a celà de bine d’apporter l CONTINUITE dans la conduite des affaires, le RASSEMBLEMENT national, et l’ARBITRAGE au-desus des factions.

    La « Monarchie Catholique de droit Divin » aurait en plus la Mission Divine de faire de la France la Fille Aînèe de l’Eglise et l’Educatrice des Peuples. Espèrons avec alain Texier de voir tout recommencer à Reims…

  3. Pour ma part, je plaiderai en faveur d’une monarchie « institutionnelle » : elle éviter d’une part l’écueil de la « Monarchie Catholique de droit Divin » qui s’apparente à la Monarchie absolue mais qui n’est seulement le jouet d’un lobby clérical; d’autre part celui de la monarchie constitutionnelle d’opérette, celle-là même dont on peut d’ores et déjà redouter que les tenants du Nouvel Ordre Mondial, par Attali interposé, veuillent vendre aux Français afin de les berner une fois de plus http://goo.gl/oMfAV

    Par monarchie « institutionnelle » , j’entends donc une Monarchie PARGAMATIQUE, forte, adaptée aux exigences du temps, consistant à avoir :

    1. d’un côté un chef de l’Etat, le Roi, non tributaire d’une quelconque échéance électorale afin de lui permettre d’exercer pleinement les tâches régaliennes qui lui incombent dans les domaines de la souveraineté, politique étrangère, santé ou encore justice. Actuellement, voyons-nous, élection après élection, un Régent Républicain soucieux de défendre les intérêts d’une France forte et préservant l’harmonie sociale ? Ou assistons-nous depuis plusieurs décennies à une politique consistant à faire cyniquement allégeance aux lobbies financiers et sociaux, tout en poliçant toujours davantage notre société ? Le peuple semble choisir un Chef d’Etat, non pour ses réelles capacités à prendre en main le destin du pays, mais pour l’idée qu’il se sera forgée d’un candidat dont le seul mérite aura été de décrocher la palme démagogique : ce dernier ne sert pas le peuple mais uniquement son partit.

    Aucun pouvoir ne pouvant durer en s’appuyant uniquement sur la propagande, à défaut de force, il faudra au Chef de l’Etat acquérir UNE LEGITIMITE NATURELLE par les services rendus au peuple qui lui est confié qui, en retour, lui manifestera une reconaissance capable de consacrer son autorité. Ces services concernent les nécessités naturelles : GERER L’ORDRE, FAIRE RESPECTER LA JUSTICE, DEFENDRE LE PEUPLE CONTRE LES ENNEMIS, ASSURER LES CONDITIONS DE LA PROPERITE DU PAYS. Mais en France spécialement, la Royauté a le devoir de PROTEGER L’EGLISEET D’ASSURER UNE LEGISALATION CHRETIENNE, reconaissant Dieu comme source de toute autorité, CE QU’UN ROI MODERNE PEUT TOUT A FAIT FAIRE AUJOURD’HUI S’IL EN A LA VOLONTE POLITIQUE, ce sans être soumis à aucun lobby clérical, pouvant choisir ses évêques dans les congrégations religieuses de son choix, meme traditionalistes : c’est LE LEGITIMITE THEOLOGIQUE. Or, historiquement, seule la Monarchie Capétienne, Catholique et Royale, a possédé pleinement cette DOUBLE LEGITIMITE. C’est une Monarchie Capétienne, Catholique et Royale, que nous devons aider à restaurer…

    2. d’un autre côté des citoyens qui, en votant chacun en fonction de leurs compétences et connaissances au niveau d’un terroir économique et/ou historique, disposent réellement de la capacité à agir et à sanctionner au niveau local. Ce sont en effet les citoyens de terrain qui sont les plus à même de déterminer leurs propres besoins et intérêts, en fonction des spécificités géographiques et économiques. Actuellement, voyons-nous les députés, une fois élus, défendre à l’Assemblée nationale les intérêts des citoyens de LEUR département ? Ou se contentent-ils, leur mandature durant, d’obéir docilement aux consignes de vote d’un parti auquel ils doivent leur siège ? Il n’y a pas ici une once de démocratie, car faits et gestes des représentants directs des citoyens ne sont en réalité jamais l’expression de la volonté de celles et ceux qui les ont élus. LE ROI EN SES CONSEILS, LE PEUPLE EN SES ETATS…

    C’est la juste mesure, viable, pérenne. Pour l’incarner, l’héritier naturel de la couronne de France : Henri V de La Croix (comme il y eu un Philippe VI de Valois. Le reste n’est qu’agitation stérile, délétère, vouée à l’échec.

  4. La bugatti Chiron me fait penser à un autre bolide de rêve -une corvette Stingray modèle 1965 de couleur noire- résultant enregistrée au parc automobile de la Maison Blanche, où personne là-bas ne semble rien savoir https://www.youtube.com/watch?v=FT9VVR0Jlxc . Black Stingray 1965, pour échange seulement https://www.youtube.com/watch?v=h_yRrrIbV-s , nous donnant peut-être un mpoyen de comprendre l’esprit du Roi inconnu, Catholique d’une haute élévation de sentiments, tel un Chevalier Hospitalier au service des des indigents, incollable sur les Ordres de Chevalerie antiques ou encore existants comme sur les hauts lieux d’apparitions Mariales, suivant silencieusment les déplacements de la Jet Set, possédant un passeport de l’Ordre Souverain de Malte, et ayant ses entrées à la cour Royale d’Angleterre…

    Voici un exercice pour Louis Chiren, s’il le veut bien : représenter le Roi mystérieux :

    LE ROI MYSTERIEUX !

    Le Roi caché HENRI V DE LA CROIX, Fils Aîné des Coeurs-Unis de Jésus et de Marie, Roi Promis à Marie-Julie et à Agnès Marie, et annoncé par les prophéties, a devant lui un grand bureau sur lequel se trouve peut-être un écran d’ordinateur, mais avant tout des journaux, des livres et des documents : il se tient prêt à sortir de l’anonymat pour servir la France l’appelle.

    Sa Majesté Très Chrétienne, dont on ne connait pas le visage mais assise avec calme, maîtresse de ses pensées et toujours au-dessus de son sort, s’occuppe de l’avenir d’un peuple qui repousse encore le bonheur et la tranquilité qu’elle veut lui rendre.

    Roi, tout aussi Souverain que s’il était à Versailles, toujours maître de lui et désormais préparé au grand rôle qu’il va bientôt jouer avec la Grâce de Dieu, le Monarque mystérieux, en ne désespérant pas des Français et en se livrant pleinement à la Divine Providence, se rend digne du haut rang dont il n’est jamais descendu depuis son réveil en Juillet 1999…

    Oui, belle histoire que la tienne, cher Alain : M.A Guillermont. a raison, cela fait du bien à nos âmes…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s