Depuis le Concile Vatican II, c’est la doctrine elle-même qui est soluble dans la pastorale.

NDLRB . Cette info est certes ancienne mais depuis rien ne s’est vraiment arrangé, et il y a longtemps  que cela dure.

14 mars 2014. Quand l’exception infirme la règle.

Au concile Vatican II, il n’était pas prévu – en principe – d’abandonner le latin dans la liturgie, ni d’autoriser la communion dans la main, mais quelque temps après, au nom de l’esprit du Concile, on introduisit des exceptions selon les circonstances, les personnes, les pays… Ce qui fait qu’aujourd’hui l’exception est devenue la règle : la liturgie est partout en langue vernaculaire, et la communion est distribuée (NDRLB  ?) dans la main.

Fidèle à cet esprit qui permet d’obtenir en pratique ce qui n’est pas autorisé en principe, le cardinal William Kasper a proposé lors du récent Consistoire sur la famille, des exceptions à la règle qui n’autorise pas les divorcés remariés à recevoir la communion. Il ne s’agit pas de toucher à la doctrine de l’indissolubilité du mariage, assure-t-il, mais d’autoriser seulement quelques exceptions pastorales. Autrement dit, le mariage est indissoluble doctrinalement, mais pastoralement soluble.

Dans quelque temps, on verra que ces exceptions deviennent la règle : tous les divorcés remariés communieront dans la main, lors de célébrations en vernaculaire. Parce qu’en réalité, depuis le Concile, c’est la doctrine elle-même qui est soluble dans la pastorale.

Abbé Alain Lorans

http://www.dici.org/actualites/quand-lexception-infirme-la-regle/

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Blogs et sites catholiques, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Depuis le Concile Vatican II, c’est la doctrine elle-même qui est soluble dans la pastorale.

  1. Pourqupoi sommes-nous taritionalistes ? parce que nous ne sommes pas des Catholiques de restaurant : nous ne choissons pas le menu.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s