Vers le royalisme providentialiste. C/R du Chapître  extraordinaire de la Charte du Vendredi  29 novembre 2019

Fontevraud l'Abbaye . Hôtel de la Croix Blanche. La salle de réunion se situe au premier étage en haut de l'escalier extérieur

Fontevraud l’Abbaye . Hôtel de la Croix Blanche. La salle où s’est réuni le Chapître  extraordinaire de la Charte se situe au premier étage en haut de l’escalier extérieur

Charte de Fontevrault – Chapître  extraordinaire du Vendredi  29 novembre 2019 tenu à Fontevraud l’Abbaye  en l’hôtel de la Croix Blanche.

Ordre du jour

Ont été évoqués les points prévus suivants :

– Les possibles évolutions de la Charte de Fontevrault :

  1. Vers un providentialisme réfléchi et affirmé,
  2. Définition de la Royauté Providentielle,
  3. Les principaux rejets du providentialisme par « les royalismes ordinaires »,
  4. L’argumentaire selon l’Histoire,
  5. Vers la confession d’un « Credo » du Royalisme Providentialiste,
  6. Le devenir du Chapitre annuel (Assemblée générale) de la Charte de Fontevrault,
  7. Le devenir de la Biennale Blanche (Manifestation ou Fête) de la Charte de Fontevrault,
  8. La politique « extérieure » de la Charte de Fontevrault,
  9. Les relations avec les royalismes ordinaires,
  10. Les relations avec les princes connus,
  11. Les relations avec le(s) clergé,
  12. Les divers types d’actions à mener (les gens, les associations, les radios, l’Internet – sites-blogs-forum –, les revues, les auteurs, etc.).

Etaient présents :

        Neuf personnes  dont :

. Le Gouverneur en exercice : Annie Robert,

. Le Président-Fondateur : Alain Texier,

. L’Aumônier Général de la Charte : M. l’Abbé Jehan de Durat,

. Le Rapporteur : Chouandecoeur (François-Xavier Pachot).

. + 5 autres participants.

Ouverture de séance – Point 01 :

Ce Chapitre extraordinaire a été organisé à la demande de Chouandecoeur, demande validée par le Gouverneur de la Charte , Madame Annie Robert.

Annie Robert, gouverneur en titre de la Charte de Fontevrault, ouvre la séance par le point 01 de l’ordre du jour en rappelant le pourquoi de cette réunion :

Après les résultats décevants de la dernière Biennale Blanche (Samedi 12 Octobre 2019), il en ressort l’impérieuse nécessité de la réorientation du mouvement dans un royalisme providentialiste réfléchi et affirmé avec force.

L’objectif originel de la Charte était, sinon de fédérer, du moins de faire parler ensemble, sans passion mais avec raison, les divers mouvements royalistes. Après trente ans de travail dans ce sens, il est maintenant bien clair que cela est stérile, puisqu’il est évident que le dialogue entre ces groupes est impossible !

Si le blog de la Charte de Fontevrault s’est déjà défini (en haut et à droite de la page d’accueil) comme celui du royalisme providentialiste, il est dorénavant opportun de :

. Clamer haut et fort cette caractéristique,

. Enseigner et expliquer cette vérité,

. Conduire par cette unique voie au vrai Roi.

Ce doit être maintenant le seul objectif de la Charte de Fontevrault !

Ordre du jour – Point 02

La définition de la Royauté Providentielle, ou plus exactement du royalisme providentialiste, ne pourra être donnée, qu’après la spécification détaillée des différents points précis d’un argumentaire approprié, véritable « Credo providentialiste formalisé » de la Charte de Fontevrault.

Cependant, Chouandecoeur donne à chacun une ébauche écrite de cette définition qui pourrait être prise comme base de départ.

Ordre du jour – Point 03

  Les causes du rejet du royalisme providentialiste par les royalismes ordinaires. C’est l’un des objets important de cette réunion.

La situation est parfaitement résumée par M. l’Abbé de Durat :

    « La contestation de la thèse providentialiste par les royalistes de tout bord provient essentiellement et systématiquement d’un choix « humain » dynastique qui est fait à priori et implicitement de leur part. Elle se manifeste non par une réflexion mais par une réponse passionnée ».

Remarque importante :

En fait, l’argument qu’ils mettent en avant est l’application des « Lois Fondamentales du Royaume » en général et, en particulier, la loi de succession par ordre de primogéniture mâle (argument n° 1 des Blancs d’Espagne *), et la loi de nationalité (argument n° 1 des Blancs d’Eu *), pour justifier la légitimité de leur choix.

* https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/12/24/sur-deux-concepts-anciens-les-blancs-despagne-et-les-blancs-d-eu/

Mais à bien y réfléchir, cette loi de succession n’est en réalité mise en cause par aucun mouvement royaliste. Ce qui est simplement mis en cause, c’est le rang de priorité de l’une ou l’autre de ces deux lois, rang décidant de leur choix « humain » de la branche dynastique légitime à leurs yeux.

Cependant, devant la thèse providentialiste, les deux principaux courants royalistes se retrouvent unanimes soit pour ridiculiser (…des mystico-dingos !), soit pour vouer aux gémonies (…des hérétiques !) les personnes aussi bien que les mouvements qui s’en réclament.

Le fossé qui sépare les providentialistes des autres royalistes, c’est que ces derniers reconnaissent le roi de France dans un prince qu’ils honorent, alors que les premiers reconnaissent l’Unique Roi de France, le Christ, choisissant SEUL le Lieutenant qu’Il leur destine.

Ainsi, à la déclaration des providentialistes :

« Nous nous en remettons seulement au vrai Roi de France, le Christ, pour choisir et nous donner Son Lieutenant temporel, celui qu’Il voudra, quand Il voudra, comment Il voudra. »

Ils leur opposent :

« Nous savons vraiment qui il est, où il est, et nous attendons l’opportunité et les circonstances pour le restaurer sur le trône ; et c’est forcément lui car Dieu ne peut se dédire des Lois Fondamentales créées par Lui-même. »

L’un des participants nous dit alors :

« il faut faire ce que Dieu veut. Il veut régner sur la France et, par le France, régner sur le monde – Père de Clorivière et sainte Marguerite-Marie ».

Ordre du jour – Point 04

      Chouandecoeur présente alors sur PowerPoint divers documents nécessaires pour répondre, selon l’Histoire et avec précision, à la contestation des thèses providentialistes :

. La lettre réelle et typique (c’est un cas d’école) d’un légitimiste en réponse à un providentialiste,

. L’évolution progressive de la procédure de succession des rois Mérovingiens, Carolingiens et Capétiens, et les dates clés illustrant cette évolution,

. La lettre de l’évêque Adalbéron aux grands du royaume pour les inciter à élire Hugues Capet comme roi,

. La preuve du choix divin du Lieutenant par le Christ à chaque succession de nos rois (semblable à celui de David).

Ordre du jour – Point 05

   Après diverses discussions, il est convenu de formaliser un « credo » du royalisme traditionnaliste, développé par un argumentaire.

Les points suivants y sont à inclure :

  1. Le Christ, Roi de France,
  2. Le pacte de Reims (bénédictions et malédictions),
  3. Le sacre et sa signification,
  4. La Triple Donation,                                                  https://jeannetripledonation.forumactif.com/forum
  5. Le choix personnel / le choix divin (?),
  6. Le choix divin antérieurement à la loi de succession,
  7. La fonction régalienne (grâce d’état particulière issue du sacre), *
  8. La question de la légitimité du vote.

(*) Précision donnée par Monsieur l’Abbé de Durat :

« La société ne peut exister selon le plan de Dieu que par la poursuite du Bien Commun qui est la paix, paix qui est la tranquillité de l’ordre, ordre qui est assuré à l’intérieur comme à l’extérieur par les fonctions régaliennes du roi. A l’extérieur par le roi guerrier, commandant et diplomate ; à l’intérieur par le roi père de famille, législateur et justicier. »

L’un des participants recommande de joindre à chaque partie de cette liste une bibliographie appropriée.

Il donnera la liste des livres qu’il jugera utile de convenir à cet effet.

Ordre du jour – Point 06

  1. Le devenir du Chapitre annuel de la Charte de Fontevrault :

Le Chapitre (assemblée générale + conseil exécutif) aura toujours lieu 1 fois /an à Fontevraud pour évoquer :

. le rapport moral,

. le rapport financier,

. l’avis des uns et des autres (avec décision finale du gouverneur),

. la vie de l’association pendant l’année  séparant deux Chapîtres (du 25 août au 25 août) :

    C’est ici qu’il faut faire le bilan de cette vie selon la modification convenue de la ligne de la Charte :

  • Affirmer plus largement le Providentialisme à destination de ceux qui ne le connaissent pas,
  • Donner beaucoup moins d’importance au petit cercle des instituts royalistes,
  • Maintenir et accroître les relations avec l’AROM (Annuaire Royaliste des Organisations et Mouvements) et avec le SYLM (Support Your Local Monarch) via SYLMpedia (Encyclopédie électronique dédiée à l’histoire intellectuelle, sociale et politique du Monarchisme).
  1. La nécessité d’une réunion plus fréquente de travail :

Une réunion (de visu) 3 ou 4 fois /an semble agréée par tous.

But : Faire le bilan de la période précédente et affecter les nouveaux objectifs de la période suivante.

Selon notre gouverneur Annie Robert :

« Il est nécessaire de voir sur le plan pratique comment faire évoluer notre communication pour passer un certains nombres de rampes. »

Une autre personne précise :

. Qui aller voir ?

. Quelle mission donner et à qui ?

Monsieur l’Abbé de Durat :

« Ce doit être une émission d’idées et de conseils, puis le gouverneur décide de telle ou telle chose. Il enclenche une réunion selon la rapidité des choses et leur urgence. Il convoque qui il veut et quand il veut. »

Ordre du jour – Point 07

Devenir de la Biennale Blanche :

La Charte de Fontevrault se concentrant dorénavant sur l’avancement de la Royauté providentialiste et non plus sur sa recherche de faire que les divers mouvements royalistes se parlent et se réunissent, il est nécessaire d’attirer à elle tous les Français qui sont ou seront perdus et ne sauront à qui faire confiance dans le domaine politique.

Il faut transformer la Biennale Blanche en manifestation annuelle du Royalisme providentiel où les Français lambda pourront se découvrir ou se retrouver en pleine confiance.

Cette manifestation se fera sur une journée entière, et comportera un enseignement des participants par une ou des conférences dont le thème des sujets seront à définir. Il faudra prévenir qu’elles seront enregistrées.

Le nom doit bien sûr être modifié. Cette journée pourrait être appelé :

« Rencontres Blanches – Les Entretiens du Providentialisme »

Une plaquette ou prospectus général doit être créé (par exemple : Que penser de … ?), où les principaux arguments du providentialisme apparaîtraient sans trop de détails pour que les participants puissent conserver un document résumé sur la question.

Il est proposé de :

« Faire venir un responsable royaliste pour présenter son mouvement ou son courant. Selon le procédé maïeutique, des questions lui seraient posées et une discussion pourrait s’en suivre. »

La première des Rencontres Blanches aura lieu à Pontmain (53220) le samedi 16 mai 2020, la veille de la Supplique à Dieu pour le retour du Roi (dimanche 17 mai) où tous les participants seront invités.

Ordre du jour – Point 08

Relations avec les royalistes ordinaires :

L’accès est difficile et demandera de nombreux contacts, visites et travail de « marketing ».

Peut-être sera-t-il plus facile d’entretenir des liens avec les « seconds couteaux » des mouvements ?

Ordre du jour – Point 09

Prendre les clergés (catholiques) sur leur terrain sur le sujet des sermons sur le Christ-Roi (même procédé maïeutique).

« Comment la Royauté du Christ se manifeste-elle  concrètement dans la société et les nations ? »

Ordre du jour – Point 10

Relations avec tous les autres média :

. Cercle Richelieu ? / TV Liberté ? / Radio Courtoisie ?

. Divers journalistes ou écrivains (Pierre Hillard, Anne Brassié ???)

Proposition complémentaire  de quelques participants

Il faudrait qu’il y ait une synergie entre :

 La Charte de Fontevrault,               https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com

 La Supplique de Pontmain,             https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/12/09/17-janvier-2020-93-eme-supplique-mensuelle-a-pontmain-pour-le-retour-du-roi/

. L’Association Universelle des Amis de Jeanne d’Arc                                           http://www.amis-jeanne-darc.org/

Cette proposition est séduisante et agréée.

Chouandecoeur :

   « De mon côté, je pense que la Charte de Fontevrault, comme la Supplique de Pontmain (mais aussi bien sûr l’Association de Pierre Maire), doivent développer le plus rapidement possible leur caractère de « cellule johannique , expression chère à Charles Barbanès  (R/I.P.) , le fondateur du CRIL 17.

Conclusions

Après réflexion, la Charte de Fontevrault dans son objectif de représentation du Royalisme providentialiste et de son enseignement indispensable auprès des Français, se retrouve dans un cas analogue à celui du Christianisme en Gaule du temps de Clovis.

En effet, à cette époque il y avait trois populations différentes : les catholiques, les ariens et les païens. Les ariens étaient nombreux, reconnus et écoutés. L’Eglise a préféré enseigner aux païens de Clovis plutôt qu’aux Wisigoths d’Alaric ou aux Burgondes de Gondebaud car elle savait qu’il serait beaucoup plus difficile de les convertir (c’est plus facile de fabriquer une pièce droite que de corriger une pièce tordue). Cependant elle avait l’argumentaire pour contrer auprès du peuple, païens et catholiques confondus, le prosélytisme et la fausseté des thèses ariennes, celui-là même qu’elle utilisait pour convertir ces égarés.

Nous sommes exactement dans la même situation !

Nous avons à enseigner et attirer les Français « païens », au sens royaliste du terme s’entend, qui ne connaissent plus rien de ce mode de régime politique, la Royauté Très Chrétienne, et n’ont même plus de connaissance historique à son sujet. Ils sont les plus nombreux et certainement les plus faciles à convaincre surtout dans les temps qui viennent, pour eux difficiles et plein de désespérance.

Et puis nous avons à enseigner les seconds les « royalistes ariens », à la fois pour les sortir de leur erreur mais aussi pour en protéger les premiers.

Comme leurs « prédécesseurs religieux » ne croyaient pas à la divinité du Christ, nos « royalistes ariens » ne croient pas vraiment à la Royauté du Christ sur la France et, par la France, sur les Nations, ou peut-être symboliquement, mais néanmoins sans croire aux conséquences temporelles politiques et sociales que cette vérité implique concrètement dans la réalité.

Le défi est beaucoup plus ardu et difficile, car si « nous devons faire ce que Dieu veut », sur ce sujet, comme cela a été évoqué à propos en début de réunion, nos « royalistes ariens » croient fort bien qu’ils font ce que Dieu veut, et qu’il n’y a qu’eux seuls qui le font… puisqu’ils suivent, comme Dieu, les lois fondamentales du royaume à la lettre.

C’est là où notre indispensable argumentaire providentialiste doit être bien rôdé et bien maitrisé, en particulier sa partie « succession et choix divin » car c’est ce point, et uniquement lui, qui achoppe…

Et c’est l’essence même de la Royauté providentielle !

     Chouandecoeur (Rapporteur)

———-

NDLRB: L’annonce de  ce Chapître extraordinaire de la Charte de Fontevrault à suscité deux réactions,

/ Une d’Absolem Absolem 

 / Une  d’Hervé Volto  

  Vous pourrez prendre  connaissance des réponses de Chouandecoeur à ces deux réactions en activant le lien suivant :

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/12/31/28184/

 

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Action royaliste, Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Vers le royalisme providentialiste. C/R du Chapître  extraordinaire de la Charte du Vendredi  29 novembre 2019

  1. Agnes Lacour dit :

    Bonjour et merci infiniment de redresser enfin la royauté dans le sens du Providentialisme auquel je souscris totalement et sans restriction. Je ne doute pas que le moment voulu le Christ enverra à la France celui qui lui convient à lui et non celui que nous nous voulons car seul lui sait ce qui est bon pour nous et ce qui nous federera au lieu de nous diviser comme le font les actuels courants dans lesquels je ne me reconnais pas du tout. Cela passe pour moi ( mais je ne détiens pas la vérité ) par la reprise en mains du peuple par l’église et l enseignement de l histoire auprès des jeunes enfants la vrai pas la fausse de la 3 eme république et CHRONOLOGIQUE tout en formant les adultes parents . Je ne doute pas un instant que le Christ nous donnera les ministres religieux nécessaires . Il a déjà commence en la personne de mes deux chanoines amis Frederic et Sébastien Goupil fondateurs de l’ Ordre de Saint Rémi dans le diocèse de Mgr Rey

    • alaintexier dit :

      Merci de votre Foi et de votre cri d’enthousiasme même si le chemin que vous me paraissez vouloir emprunter conduit à abandonner des fidélités dynastiques auxquelles on a pu « légitimement » jadis , ou naguère, être attaché.
      Encore assez peu nombreux sont ceux qui pensent sérieusement à ce qu’ils disent lorsqu’ils prient  » Que Votre volonté soit faite sur la terre comme au Ciel« … or le trône , c’est aussi la terre.

      Enfin et c’est très important, avez-vous de la documentation sur l’ « Ordre de Saint Rémi »?

      Bien à vous.

  2. Lavarenne dit :

    Les frères Goupil n’attendent pas le roi que Dieu enverra, ils l’ont déjà avec Louis XX,.

  3. Chouandecoeur dit :

    Réponse à Agnès Lacour 20191230

    Chère Madame,

    Merci de votre commentaire.

    D’abord je vous fais remarquer que, si éventuellement, je « redresse » un tant soit peu quelque chose, c’est le royalisme providentialiste et non la royauté qui elle est et reste providentielle.
    J’aimerai bien savoir qui sont vos deux amis chanoines Frédéric et Sébastien Goupil ainsi que l’Ordre de Saint Rémi fondé par eux.

    Je ne sais d’eux, mais sans plus de précision, qu’ils ne voient que par « Anjou » (comme le rappelle le commentaire de Lavarenne).

    Si cela est vrai, je ne comprends pas trop (en dehors de votre amitié pour eux) votre enthousiasme pour leur thèse, enthousiasme qui est en totale contradiction avec celui du début de votre message.

    Bien à vous,

    Chouandecoeur

  4. lavarenne dit :

    Je ne « commente  » pas ,j’éclaire les lecteurs qui attendent le roi voulu par Dieu.

  5. Ping : Compléments au C/R du Chapître  extraordinaire de la Charte du Vendredi 29 novembre 2019. | La Charte de Fontevrault

  6. Chouandecoeur donne à chacun une ébauche écrite de cette définition Royalisme Providentialiste qui pourrait être prise comme base de départ. On ne peut qu’adhérer à ce CONTRE-ARGUMENT PROVIDENTIALISTE décrit au point 02.

    -Vive le Christ, qui est Roi des Francs ! Et vive le Roi de France qui est Lieutenant du Christ !

  7. Agnes Lacour dit :

    Envoyé mais rejeté par le webmaster

  8. Agnes Lacour dit :

    Voilà Bonne réception Amicalement Agnès Lacour

  9. Ping : Pour vous aider à retrouver des articles récents mis en ligne sur le blog de la Charte de Fontevrault | La Charte de Fontevrault

  10. Encore une chose :

    1. Le Christ (et Son Sacré-Coeur), Roi de France,
    2. Le Pacte de Reims (bénédictions et malédictions),
    3. Le Sacre et sa signification (infusion publique de la personne Divine en la personne Royale, reconaissance Royale publique de Dieu comme source de l’autorité Royale),
    4.La Triple Donation https://jeannetripledonation.forumactif.com/forum (Sainte-Jeanne d’Arc, Apôtre et Martyre de la Royauté universelle de N.S. Jésus-Christ et du caractère Sacré et Divin du Roi de France Son Lieutenant),
    5. Le choix personnel / le choix Divin (Message contenue dans la vison de la Rue du Bac),
    6. Le choix Divin antérieurement à la loi de succession (Le Songe d’Hugues Capet),
    7. La fonction régalienne (grâce d’état particulière issue du Sacre)

    Ici se trouve un Credo possible pour le Royalisme Providentialiste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s