MACRON VOUDRAIT-IL DÉLIBÉRÉMENT SALIR LES INVALIDES ? (L’Imprécateur)

26 SEPTEMBRE 2021 PUBLIÉ PAR MARC LE STAHLER

https://www.minurne.org/billets/27937

L’Hôtel des Invalides est un ensemble architectural construit à la demande de Louis XIV en 1670 pour abriter et soigner les blessés des armées.

Demeuré fidèle à cette mission, il abrite également la cathédrale Saint-Louis des Invalides, plusieurs musées et une nécropole militaire avec notamment le tombeau de l’empereur Napoléon Ier. Il est aussi le siège de hautes autorités militaires comme le gouverneur militaire de Paris, et il rassemble nombre d’organismes dédiés à la mémoire des anciens combattants et au soutien des soldats blessés.

Invalides, blessés des armées, nécropole militaire, tombeau de Napoléon, hautes autorités militaires, mémoire des anciens combattants et soldats blessés… la mission de l’Hôtel des Invalides, sa destination, son objet, son but paraissent clairs à tous les Français : les Invalides sont dédiés aux Armées et à ceux qui, en défendant la France les armes à la main, ont été blessés ou sont morts.

Tous ? Sauf un ! Il ne se sent pas français, ne reconnait pas la culture française ni l’esprit français, voudrait dissoudre la France d’abord dans une Europe métissée par l’immigration, puis dans un monde homogénéisé pour effacer tout ce qui fait le charme, la beauté, l’originalité de tous ces pays que nous aimons découvrir en voyageant.

Un monde gouverné par les siens, la grande bourgeoisie bobo-friquée, progressiste et apatride, très proche des milliardaires incultes qui dirigent la Chine sous couvert d’un communisme qui leur permet de garder en esclavage 1,4 milliard d’humains grâce à une étroite surveillance sociale qu’ils voudraient généraliser au monde entier.

Alors, ces Invalides qui incarnent la nation française, sa grandeur, son courage dans les moments difficiles, avec sa cathédrale, son musée militaire, son hôpital militaire avec des soldats blessés, ça l’importune, Gugusse. Il a cherché comment les ravaler sournoisement en monument ordinaire, et il a trouvé. Mais il faut y aller doucement, pour faire avaler la pilule à ces Français réfractaires à la décadence progressiste ; il a choisi un héros populaire, Jean Paul Belmondo. Pour commencer.

Bebel a été l’incarnation de la gouaille et du bonheur de la France des années glorieuses de l’après-guerre, quand la France se redressa vivement et vigoureusement. Mais il faut rappeler, comme il l’a dit lui-même à France-info, qu’il a « tout fait pour ne pas faire de service militaire » et que le peu qu’il a fait en Algérie n’a frappé la mémoire de personne.

Merveilleux acteur, c’est incontestable, mais sans aucun rapport avec l’Armée.

Alors, à quel titre, pour quelles raisons lui furent rendus les honneurs d’un enterrement militaire ? Il n’y en a pas parce que ce n’était pas l’objectif de Gugusse, petit brun devenu subitement roux pour cacher ses cheveux devenus grisonnants. Comme le font les dames âgées après avoir hésité entre le blond de Brigitte et le mauve des vieilles américaines, elles choisissent souvent le roux.

LES CIVILS AU PANTHÉON, LES MILITAIRES AUX INVALIDES

Les personnalités civiles sont inhumées au Panthéon. Les militaires aux Invalides. C’est la tradition républicaine depuis la révolution.

La majorité des inhumés du Panthéon ont été de gauche. Mettre avec eux quelqu’un qui fut aussi ouvertement de droite que Belmondo eut scandalisé les gauchistes. Alors, pour les mettre de son côté en vue de la présidentielle, Macron a choisi les Invalides, ce qui offre un deuxième avantage, rabaisser ceux-ci au niveau d’un monument ordinaire. Mais ce n’est pas suffisant.

L’Élysée vient s’annoncer l’intention de Macron de mettre aux Invalides en début 2022, Zeiza Taïeb, tunisienne devenue française, puis plus connue comme Gisèle Halimi par son second mariage.

G.Halimi ici, à droite, avec M.G. Buffet secrétaire générale du PCF.
Militante communiste, féministe qui défendit l’avortement et avocate des tueurs du FLN algérien. Mettre cette ennemie de la France aux Invalides est plus qu’une erreur, c’est une insulte aux 150 000 harkis, auxiliaires de l’armée française, torturés, mutilés, émasculés, égorgés par les assassins que défendit Gisèle Halimi. Sans oublier les dizaines de milliers de Pieds Noirs qui subirent le même sort avec en plus leurs femmes et leurs filles violées et éventrées, après les Accords d’Évian qui étaient supposés avoir conclu la paix.

C’est aussi une provocation pour l’Armée française.
Mettre cette ennemie de la nation parmi les héros de l’Armée française provoquera, il faut l’espérer, une réaction énergique de nos généraux.

D’autant plus que les amis communistes de G.Halimi demandent qu’elle aille au Panthéon rejoindre l’élite de gauche et pas aux Invalides avec les militaires (tous fachos, comme on le sait à gauche). On peut parier que Macron défendra son choix en disant qu’en la mettant aux Invalides, il rend hommage à son militantisme féministe. Mais il ne dira pas ce qu’il en attend début 2022, deux mois avant la présidentielle : quelques milliers de voix socialo-communistes pour se faire réélire en mai.

L’Imprécateur

15 septembre 2021

Maintenant que vous avez lu l’analyse ci -dessus, peut – être trouverez vous avantage à prendre également connaissance des propositions de relecture du rôle et la fonction qui pourraient être assignés aux Invalides qui abriteraient désormais aussi le tombeau du soldat inconnu dans une nouvelle – et grandiose -crypte creusée sous la Cour d’honneur. https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2021/09/10/pour-une-remise-en-ordre-de-la-memoire-francaise-de-larc-de-triomphe-aux-invalides-en-passant-par-le-pantheon/

A propos Charte de Fontevrault

Né à Loudun (Anjou) le 17 décembre 1945, dans une fratrie de trois garçons dont j'étais le cadet, et royaliste depuis mon entrée à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour MACRON VOUDRAIT-IL DÉLIBÉRÉMENT SALIR LES INVALIDES ? (L’Imprécateur)

  1. L’hôtel des Invalides est un monument parisien dont la construction fut ordonnée par Louis XIV par l’Edit Royal du 24 février 1670, pour abriter les invalides de ses armées. Attenante à l’hôtel, l’église du Dôme, inaugurée le 28 août 1706, l’Hotel Royal des Invalisdes (c’est le nom que lui donne le Roi soleil) est l’œuvre du célèbre Jules Hardouin-Mansart, architecte du Roi.

    Napoléon préfère s’occuper du fonctionnement de l’Institution, ainsi que de sa réputation. Il efface tous les mauvais traitements qu’avait infligé la révolution française, avec la dégradation des statues, et ainsi il demande à Pierre Cartellierla reconstitution de la statue équestre de Louis XIV, sur le haut relief de la porte d’honneur, sculptée par Nicolas Coustou. Napoléon rend notamment l’église au culte et redore le Dôme. Par le décret organique du 25 mars 1811, il dote l’institution d’un budget , constitué essentiellement par un prélèvement sur les salaires des militaires supérieurs à 500 francs et sur ceux des membres de la Légion d’honneur.

    A la Restauration, l’Empereur exilé, l’Empire vaincu, la nouvelle monarchie de Louis XVIII revenu d’exil s’impose à Paris, et renomme les Invalides en « HOTEL ROYAL DES INVALIDES ».

    La Monarchie de Juillet et la République continuront l’oeuvre de l’Empire. Un Royaliste Français digne de ce nom devra honnorer « la France qui, sans l’invocation au Dieu qui aima les Français, est un concept dégénéré », honorer également le soldat, l’armée, le drapeau, Sainte-Jeanne d’Arc, tous les morts pour la France (c’est ce que nous faisons à Fontevrault), et le soldat inconnu. Et donc faire attention que l’Hôtel des Invalisdes ne oient salis ni profanés

    Le Roi à venir reprendra sans aucun doute CETTE APELLATION d’Hotel Royal des Invalides, redonnera l’église au culte Catholique, et conservera les Invalides comme lieu d’accueil pour ceux qui ont combattu pour la France notre seule Patrie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s