LA REVOLUTION ROYALE; Comment libérer tant de peuples et de nations tombés sous le joug effroyable de l’euro-mondialisme?

Le malheur absolu de tant de peuples et de nations tombés sous le joug effroyable de l’euro-mondialisme, la multiplication des foyers de guerre et de de soulèvements populaires, les troubles socieux prémices de guerres civiles engendrés par une économie sans cesse perturbée, devraient avertir nos contemporains de la menace qui pèse sur eux. Pourtant, il semble que tout le monde poursuive en aveugle sa marche à l’abime. La raison : tous les organes de reflexion et de décision sont inféodés au système capitalo-socialiste du nouvel ordre mondial qui les empèche de se ressaissir et de réagir.

Pour une contrerévolution enfin populaire et libératrice, sur qui compter? sur quels exclus du « Pays Légal » (Charles Maurras), quels grouopes d’opposants, quels « collectifs »? Au début des années 1980, il existait bien une extrème-gauche révolutionnaire exédée par l’opposition capitaliste et rebelle à l’embrigadement socialiste, ainsi qu’une droite concervatrice et nationale avide de justes liberté et d’initiative, protestant contre le carcan de l’Etat bureaucratique et contre l’étouffement de la libre entreprpise. Sutout, il existait encore cette droite historique, monarchique et catholique traditionnaliste, qui va de Jospeh de Maistre à Charles Maurras, et seule munie d’une doctrine de Restauration. Aujourd’hui, nous devons constater que qu’il n’existe plus au pouvoir d’élite dotée d’un certain pouvoir et capable de renverser le système capitalo-socialiste du mondialisme.

La contrerévolution que les temps actuels exigent sera donc consécutive à l’écroulement du monde actuel impie et le triomphe des Coeurs-Unis de Jésus et de Marie qui disposeront les coeurs et les esprits au retour de la vérité catholique dans tous ses aspects. Fasciné par la puissance du Divin, libéré de l’emprise de l’argent, le « Pays Réel » lui-meme, désireux en ses communautés naturelles de liberté, de propriété, de responsabilité, aspirera à reprendre ses légitimes pouvoirs économiques en brisant le carcan de l’Etat capitalo-socialiste.

Cependant, il n’y aura pas de véritable Restauration de l’ordre sans contrerévolution ou Révolution Nationale, c’est à dire sans le renversement des institutions et des groupes sociaux oppresseurs à la faveur d’une terrible crise économique accompagnée d’un vide polituqe ou d’un violent mécontantement populaire. Cette réaction nationaliste pourra etre provoquée par des hommes politiques déjà en place, soit par un coup d’état militaire, soit encore par l’arrivée au pouvoir d’un leader charismatique, d’un homme providentiel, capable de prendre en main les destinées de la nation. L’idéal serait pour la France la restauration au plus vite d’un pouvoir royal, providentiel. Une perspective qui n’a plus rien d’utopique.

La Révolution Royale consistera à écarter du pouvoir économique et politique les organisations synarchiques occultes et oppressives tant de la haute finance que des partis et de leurs filières syndicales. Elles devra anéantir et interdir les idéologies qui ont été le support mental et moral de l’oppression, et leur opposer, leur substituer fièrement les Valeurs, les lois saintes et saines de notre véritable tradition catholique et française.

Contre la violence sournoise qui s’exerce partout, contre l’ame de nos enfants, contre les catholique, contre les traditions de notre pays, contre son histoire, contre la sécurité et l’honneur de la France, les royalistes se doivent d’opposer une saine réaction. Des lors qu’elle sera, sous l’égide royale, une mobilisation générales de toutes les forces économiues de la nation, toutes les compétances seront rendues à elles-meme et réemployées non plus à de fins partisannes mais dans l’inéret général. Et dans un climat d’honnète liberté, une longue période de paix royale s’ouvrira, où pourront se reconstituer lentement les communautés naturelles, spirituelles, familiales, professionnelles, les élites traditionelles et leurs organismes économiques spontanées.

Texte communiqué  par Hervé J. VOLTO, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Présodent 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie.

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Action royaliste, Blogs et sites providentialistes, Société traditionnelle, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s