Ce que sera la monarchie française restaurée. L’EMPIRE DU SAINT ESPRIT.

ABBEVILLE-SAINT-JACQUES-FACADE-OUEST

Destruction de l’église Saint-Jacques d’Abbeville (80100) en images : http://www.flickr.com//photos/ps_80/sets/72157633180962962/show/

L’Église est tout ce qu’il y a de Divin dans le monde: elle nous enseigne l’Amour évangélique sur lequel a été fondée la civilisation. La Chrétienté, qui en est la projection temporelle, est l’œuvre Sainte de la Divine Providence, la Providence étant l’action de Dieu dans l’espace et dans le temps, et donc dans l’Histoire de l’Occident. L’incomparable passé de la geste Chrétienne de la France prérévolutionnaire est le signe miraculeux de l’Alliance universelle et éternelle scellée par le Divin Christ-Roi avec son Lieutenant le Roi de France, en faveur des Français et pour le salut du monde. Tout ce qui vient s’y ajouter est inutile et incertain, ou plus probablement satanique.

Alors que notre Etat est bradé, que nos villes sont souillées, que nos églises sont vidées et que notre jeunesse est gâchée, abandonnée, livrée, et que la civilisation elle-même est menacée, on commence à entendre les coups de boutoir d’un peuple exaspéré contre les murs de la citadelle républicaine, et il est visible que de plus en plus de Français réclament, même inconsciemment, qu’une haute et Sainte Légitimité ne vienne consacrer l’autorité de l’Etat Français. Les signes avant-coureurs? Le livre de Christiane Salmon, Les derniers jours de la V° République (Fayard).

Aussi, nous, Royaliste, nous ne perdrons pas notre temps à rappeler à l’établissement républicain ce que tous les publicitaires connaissent comme la réponse de Gutenberg à Mac Luhan *      * NDLRB. la réponse de Gutenberg à Mac Luhan » montrait l’ancêtre des imprimeurs effectuant un bras d’honneur au sociologue canadien Mac Luhan qui avait eu le malheur d’annoncer bien imprudemment la fin de « l’ère Gutenberg » devant plutôt rappeler aux Français que l’on ne trouve qu’en l’Église et qu’en la Chrétienté le bonheur du paradis perdu et retrouvé, la saveur de la vie éternelle, et que nous devons par conséquent lutter pour défendre nos racines Chrétiennes. Nous parlons bien sûr d’une Eglise revenue elle-même de son modernisme et de son libéralisme, et la restauration en France de la Royauté Très Chrétienne, dont la mission est de protéger l’Eglise Catholique autant que le Bien Commun de la Nation, sera le début du Royaume de Dieu dont l’achèvement est au Ciel. Ce Royaume de Dieu sur la Terre s’appelle la Chrétienté:

1. Le passé de la Chrétienté nous sert de modèle et de règle. Car Dieu a fait là ce qu’Il a voulu et ce que l’avenir ne doit pas substantiellement changer mais tâcher de parfaire. Qui n’en voit pas la beauté, le bien, la vérité de la Geste de Dieu par les Francs, méprise Dieu , ignore Jésus-Christ, se retranche de l’Église et trahit la Chrétienté. Le Royaliste, au contraire, y trouve là ses racines, il s’émeut de cette longue histoire de France et du grand labeur de ses Rois, il en recueille tous les enseignements, il aime à en sauver les moindres traces.

2. Son présent montre des hommes, des peuples, des cultures de traditions et de valeurs très diverses, que le Royaliste Français apprécie s elon le critère Souverain de leur fidélité à l’héritage Royal du Christ et de l’Église : selon leur degré d’imprégnation et de vitalité Chrétiennes. Il les aime et les aide d’autant plus que Dieu, le Christ et sa Sainte Mère s’y trouvent plus honorés, mieux montrés, plus généreusement servis et imités de plus près. L’appui aux Carlistes espagnols, aux Miguélistes du Portugal, aux Néo-Bourboniens d’Italie, aux Jacobites d’Ecosse et d’Irlande, aux Magyars de Hongrie, aux Frères de l’Epée de Pologne et aux Chrétiens d’Orient, fait partie des thèmes Royalistes.

3. L’avenir doit résulter de ce culte du passé et de ces affinités présentes. Il n’est question pour le Royaliste que de continuer cette geste Divine, quitte à déplorer les erreurs et les faiblesses des hommes de la Révolution qui ont occulté la Sainteté de l’Eglise et retardé la croissance de la Chrétienté, mais sans se troubler et se scandaliser des humiliations, trahisons, persécutions que Dieu apermises tout au long de l’histoire, pour configurer l’Église et ses Saints aux mystères douloureux du Christ et de Sa Mère bénie. Dans la même ligne, fidèle aux traditions, le Royaliste espère cependant voir de ses yeux les merveilles annoncées par tant de prophéties: le triomphe universel de l’Église, l’extension de la Chrétienté à toutes les nations depuis une France redevenue Catholique et Royale, et par cette Chrétienté renouvelée, le règne du Christ sur la Terre.

Jusqu’au Concile Vatican II  ( 11 octobre 1962- 8 décembre 1965)  l’Église n’a cessé de prêcher aux peuples la soumission aux autorités dont la Légitimité vient de Dieu. C’est cette si étonnante loyauté des Chrétiens envers les pouvoirs qui leur a valu, souvent après bien des persécutions, estime, respect et enfin liberté. Dans la même mesure où les Rois, à partir du baptême de Clovis, commençaient de reconnaître l’Église, celle-ci leur apporta sonconcours éclairé, formant avec eux une alliance de plus en plus étroite et féconde. Elle les aidait dans leur rôle humain d’ordre et de paix, et ils coopéraient avec elle au règne du Christ, à la défense de la Foi et au salut des âmes.

Mais quand au statut et aux limites des États, quant aux régimes politiques et aux choix majeurs de la vie temporelle, l’Église s’est laissé guider par les circonstances, dans un empirisme empreint de confiance surnaturelle au Christ, maître du monde et de l’histoire humaine, sachant de pouvoir s’appuyer sur la Royauté Très Chrétienne, dans sa forme Capétienne:

emp55b

Vision de Constantin I er le Grand qui avait bénéficié d’une vision du monogramme du Christ, flamboyant dans les nues, accompagné des mots In hoc signo vinces (= « Par ce signe, tu vaincras »). http://www.empereurs-romains.net/emp55.htm

1. L’Église primitive, d’abord centrée sur Jérusalem puis bientôt sur Rome, s’est dégagée des conceptions théocratiques,racistes et impérialistes du judaïsme ancien, pour se constituer en société spirituelle, universelle, sans projet politique, au sein de l’Empire Romain dont elle reconnaissait l’autorité sans pourtant en accepter l’idolâtrie. La chute de Jérusalem puis la chute de la Rome païenne, annoncées par les Écritures, la délivreront de toute tutelle politico-religieuse non Chrétienne. Elle se répandra dans le monde grâce à la Royauté Française Très Chrétienne dont le souverain était comme un nouveau Constantin.

2. Pendant des siècles, par la force de l’habitude, elle conservera l’idée d’un Empire universel Chrétien dont l’empereur serait la réplique temporelle du pontife romain Catholique: c’est arrivé historiquement avec le Saint-Empire Romain et Franc des Carolingiens. La chute de ce dernier et l’avènement du Saint-Empire Romain Germanique n’a été utile que pour l’évangélisation de l’Europe Centrale: pour le reste, ce ne sera que Lutte des Investitures et conflits entre Sacerdoce et Empire. Le seul soutien de l’Eglise sera le Saint Royaume de France. Mille ans de déceptions seront nécessaires pour que l’Église comprenne de son Seigneur, par la leçon des événements, qu’il lui fallait renoncer à l’utopie d’un Empire théocratique hégémonique, trop dangereux pour sa liberté et la liberté des peuples, qu’elle devait subsister seule universelle dans le concert des Empires Germanique et austro-hongrois comme des nations issus de ces derniers, peuples et villes de la Chrétienté, laissant à la France ayant entre temps perdu sa Royauté le soin de refermer la parenthèse révolutionnaire http://www.sylmpedia.fr/index.php/La_révolution_dite_Française  pour redevenir naturellement la Fille Aînée l’Eglise et l’Educatrice des Peuples.

3. Ainsi  s’établit pour l’avenir  la distinction  claire des deux  pouvoirs, spirituel  et  temporel. Tous deux libres  et indépendants. , de l’Église et de l’État Catholique et Royal Français à venir, celui-ci établi par Dieu serviteur de celle-là et donc devant pour cela être absolument  restauré, recevant  d’elle, en revanche  la reconnaissance  de sa légitimité , l’aide spirituelle et morale qui lui est nécessaire, afin de coopérer au bien naturel et surnaturel de leurs communs sujets. Tels sont « l’augustinisme politique » et sa « théorie des deux glaives » , et la France doit la protéger et de reconstituer pour cela un nouveau Saint Empire Romain et Franc!

220px-Sandro_Botticelli_050

Augustin vu par Botticelli à Ognissanti – L’église de tous les saints à Florence (Italie) (vers 1480). http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Sandro_Botticelli_050.jpgg

La Restauration consécutive au triomphe du Cœur Immaculé de Marie, imposera donc évidemment à la Royauté Capétienne restaurée -nous laisserons quand à nous humblement à la Providence le choix du Roi- de rompre définitivement avec la laïcité de la République. On retrouvera, en théorie et en fait, les bienfaits de l’accord nécessaire du Temporel et du Spirituel, qui sont si essentiels au bien humain comme au bien Divin des nations. La contestation de leur légitimité a été le prélude des bouleversements apocalyptiques du monde moderne qui ont porté à la peste marxiste, au choléra hitlérisme et à la rage islamiste: l’autorité Royale s’attachera donc avant tout à préserver cette heureuse concertation des deux pouvoirs. La « Divine surprise » que nous accordera notre Mère Immaculée sera donc d’abord la restauration d’une Monarchie Royale Très Chrétienne de forme Capétienne.

Notre blog a fourni ce que pourrait être le programme du futur Roi restauré à travers les articles suivants: Action Royale, la pensée Royale, Réformes Royales, politique religieuse du Roi de France à venir, politique économique du Roi de France à venir, politique sociale du Roi de France à venir, politique culturelle du Roi de France à venir, politique internationale du Roi de France à venir

3. Ainsi s’établit pour l’avenir la distinction claire des deux pouvoirs, spirituel et temporel, tous deux libres et indépendants, de l’Église et de l’État Catholique et Royal Français à venir, celui-ci établi par Dieu serviteur de celle-là et donc devant pour cela être absolument restauré, recevant d’elle, en revanche, la reconnaissance de sa légitimité, l’aide spirituelle et morale qui lui est nécessaire, afin de coopérer au bien naturel et surnaturel de leurs communs sujets. Tels sont « l’augustinisme politique » et sa « théorie des deux glaives » , et la France doit la protéger et de reconstituer pour cela un nouveau Saint Empire Romain et Franc!

La Restauration consécutive au triomphe du Cœur Immaculé de Marie, imposera donc évidemment à la Royauté Capétienne restaurée -nous laisserons quand à nous humblement à la Providence le choix du Roi- de rompre définitivement avec la laïcité de la République. On retrouvera, en théorie et en fait, les bienfaits de l’accord nécessaire du Temporel et du Spirituel, qui sont si essentiels au bien humain comme au bien Divin des nations. La contestation de leur légitimité a été le prélude des bouleversements apocalyptiques du monde moderne qui ont porté à la peste marxiste, au

220px-Gioacchino_da_Fiore,_miniatura_sec._XIV,_Codice_Chigiano,_Biblioteca_Apostolica_Vaticana,_Roma

Joachim de Flore. Miniature du XIVe siècle.

Joachin de Flore (1130-1202) a prophétisé le régne http://fr.wikipedia.org/wiki/Joachim_de_Flore  de l’Esprit Saint qu’il appelait le Paraclet. C’est lui qui fut l’instigateur de la légende du Grand Monarque, qu’il appelait l’Empereur des derniers jours. Il a prédit que l’Église Chrétienne Catholique, l’Église de Pierre (Institution romaine) allait être remplacée un jour, à la Fin des Temps, par l’Église de Jean (celle de l’Esprit Saint); que l’Empereur des derniers jours dort comme le Roi Arthur, mais qu’il va revenir un jour, réveillé par la Divine Providence et, revêtu du Saint Esprit, il sera le Sauveur du III° Age; les prophéties disent qu’il ira déposer sa couronne à Jérusalem, au Mont des Oliviers; qu’un pape angélique aux pieds nus l’accompagnera en mission oecuménique aux Temps de l’Apocalypse.

Cela recoupe les autres prophéties du grand Monarque, toutes regroupées dans un livre du Marquis de La Franquerie, Le Saint Pape et le Grand Monarque selon les prophéties (Editions de Chiré) http://www.chire.fr/A-141997-le-saint-pape-et-le-grand-monarque-d-apres-les-propheties.aspx .

Selon ces prophéties, le retour du Grand Monarque se fera en 5 phases:

  1. Il y aura un grand trouble social dans beaucoup de pays du monde, et, en France, on demandera enfin le Roi.
  2. Un usurpateur montera sur le Trône de France. Profitant d’une guerre civile ayant lieu dans notre Pays entre Français de souche et Français de l’immigration, une puissance étrangère envahira la France. L’usurpateur pactisera avec l’ennemi et il y aura une nouvelle Occupation. Un général de la Loire inférieure (Loire atlantique) , ayant reçut par un voyant la révélation du Grand Monarque et sa localisation, ira le chercher avec une petite armée, dont un contingent Breton: le Roi caché, de son vrai nom SAR Henri-Louis de Bourbon-Montpensier de Valois de Sainte-Croix de La Croix, Duc de Bretagne, est le descendant d’une branche oubliée mais Légitime de la Maison Royale de France. Né en terre de France, grandit comme un Français, au milieu des Français, c’est un homme inconnu du grand publique qui a eu une vie dissolue dans sa jeunesse avant de se convertir, et qui réside à l’étranger, comme de nombreux Français d’aujourd’hui. Catholique d’une grande hauteur de sentiment tel un Chevalier de Malte au service des indigents, le Roi arrivera en France par l’Est avec sa petite troupe, traversera miraculeusement toute la France avec elle, Crucifix en tête: il s’installera dans un réduit breton et, de là, il organisera la résistance. Le faux Roi, les Cathos-Gayot, des Princes de la Maison de Bourbons et même certains membres de sa propre famille le traiteront de fou, d’usurpateur, d’ambitieux, les accusations les plus folles et les plus ignominieuses pleuvront sur sa personne. Mais Dieu sera avec lui et il chassera l’usurpateur comme il repoussera les envahisseurs et reconquerra la France en sept mois. Il stoppera définitivement les ennemis de la France et de l’Eglise en un lieu-dit « La Croix » (peut-être La Croix de Bousset au Sud-Ouest de Clisson-44190-) et rétablira la Monarchie en France. La Maison Royale d’Angleterre émettra de grandes réserves sur notre Roi avant de lui apporter son soutien .Notre Roi sera Sacré à Reims sous le nom d’ Henri V de La Croix et créera un Ordre de Chevalerie triple, Militaire, Hospitalier et Religieux, à côté des Ordres Royaux restaurés. Paris ayant été détruite entretemps, le Roi de France restauré établira sa capitale à Blois (41000).

    Blois-sort-de-la--brume

    Blois, née de la Loire , sort de la Brume. http://www.chambredemarie41.fr

  3. Le Roi de Blois relèvera la France par une Révolution Royale s’appuyant sur son nouvel Ordre de Chevalerie, sera très pieux et visitera de nombreux sanctuaires à chaque visite qu’il fera dans les provinces Françaises. Il lancera la construction de la Croix de Dozulé. Il chassera les musulmans de France. Pas rancunier, il donnera asile un temps au Roi d’Angleterre, chassé par une révolution de courte durée. Il aidera entretemps les pays voisins à repousser une terrible invasion commune, le monde entrant dans un troisième conflit mondial. Il rassemblera progressivement tous les pays européens dans une confédération Monarchique et Chrétienne, aidant les pays encore en république à redevenir des Monarchies et réunissant les cousins Royaux autour d’un Table Ronde des chefs d’Etat couronnés. Alors que Rome sera assiégée et le pape menacé, celui que l’on nommera alors le Grand Monarque descendra en Italie délivrer le Saint-Père avec l’aide du Roi d’Espagne. Le Grand Monarque installera la capitale du Saint Royaume de France à Avignon et y donnera asile au Saint-Père. Sa Majesté Très Chrétienne Henri V de La Croix sera Roi de France et d’Italie et Empereur du Saint-Empire Romain et Franc restauré.
  4. Guidé par le Saint-Esprit, le Grand Monarque aidera un Saint Pontife à vaincre un schisme et instituera une coalition Chrétienne internationale. Les bases d’un nouvel Saint-Empire Romain et Franc, d’institution Capétienne, seront jetées.
  5. Après un rège des plus longs et des plus glorieux, le Grand Monarque Henri V de La Croixhttps://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2014/07/02/marie-julie-jahenny-dozule-henry-v-de-la-croix/ qui sera le dernier de sa lignée par les hommes, se rendra à Jérusalem déposer les insignes de sa Royauté Impériale, ce qui suppose son abdication en faveur d’un autre (Bourbon d’Espagne ou Bourbon-Parme?).

  • La vision prophétique de Joachim de Flore se fonde sur la correspondance entre les trois personnes de la Trinité, trois périodes historiques et trois types d’hommes :

  • – l’âge du Père (de la création à la naissance du Christ) correspond au règne des laïcs mariés, de la Loi, de la matière ;
  • 
– l’âge du Fils (de la naissance du christ à l’avènement du Grand Monarque) correspond à celui des clercs et de la Foi ;
  • 
– bientôt viendra l’âge de l’Esprit, où régnera sur terre un nouvel ordre monacal (règne des Saints). Libérés de la lettre (Loi) et de la doctrine (Foi) par l’Amour, et convertis à la pauvreté évangélique (Joachim de Flore dénonce la simonie des clercs et l’invasion du Temple par les marchands), l’Eglise deviendra exclusivement régulière et les hommes vivront selon l’Esprit. L’Eglise charnelle dite de Pierre (Ecclesia carnalis) se convertira en Eglise spirituelle dite de Jean (Ecclesia spiritualis, à ne pas confondre avec l’Eglise de Jean qui est l’Eglise Orthodoxe, ni avec la Chrétienté Johannique qui porte au Protestantisme et à la maçonnerie néo-Templière!).

Le premier est l’âge de la crainte, le second de la Foi, le troisième de la Charité.

Inspiré par le Saint-Esprit, infusé en la personne Royale lors du Sacre de Reims, cette Royauté de Droit Divin, tempérée par les Lois Fondamentales du Royaume de France, régénèrera la France tout d’abord pour inaugurer le temps de Paix et de Charité qui sera donné au monde par Marie Immaculée, la France Royale l’opèrera aussi en Europe certainement, puis dans d’autres pays selon les desseins de la Providence Divine pour instaurer le règne universel du Christ-Roi et de Marie Reine, instituant l’Empire du Saint-Esprit ou nouveau Saint-Empire.

Hervé J. VOLTO, CJA, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Ce que sera la monarchie française restaurée. L’EMPIRE DU SAINT ESPRIT.

  1. Ping : Et pendant ce temps … « CRIL17 INFO

  2. Ce conte de notre ami Hervé Volto est fort beau…Souhaitons simplement que la bonne ville de Blois, dont il veut faire la capitale du royaume, ne soit plus alors ce qu’elle est aujourd’hui avec la place principale de sa ZUP surnommée par les habitants eux-mêmes « Jema-el-Fnah » !

  3. Bien évidemment, j’ai oublié de préciser que les 5 phases du retour du Grand Monarque ont été exposé par Eric Muraise dans son livre HISTOIRE ET LEGENDE DU GRAND MONARQUE (Albin Michel)! Dans la III° phase, il est prévu, selon toutes les prophéties du Grand Monarque que ce dernier chassera les musulmans hord de France.

    Si on ne croit pas aux prophéties du Grand Monarque, sur le plan purement politique, Pour renverser le courant de l’immigration, un Roi restauré pourrait et devrait:

    1.Réformer le code de nationalité.
    2. Protéger l’identité nationale.
    3. Arréter toute nouvelle immigartion.
    4. Préférence nationale: arréter les pompes aspirantes!
    5. Organiser le retrour des immigrés dans leur pays d’origine.

    1. Réformer le code de nationalité.
    Réaffirmer le droit à la filiaition dabns l’esprit du Testament de Saint-Rémy: ” NAIT FRANCAIS TOUT CITOYEN NE DE PERE ET DE MERE CATHOLIQUES ” ; empécher toute naturalisation de citoyen non-Chrétiens, établir pour des immigrès Chrétiens la naturalisation comme procédure unique, instaurer une période èprobatoire, appliquer la loi sur la déchéance, rendre impossible la double nationalité, mettre fin aux mariages de convenance.

    2. Protéger l’identité nationale de la France.
    Rester maître de nos frontières, règlementer la propriété étrangère, s’opposer à l’influence politique de l’islam, démanteler les ghettos ethniques C’EST A DIRE ABATTRE PHYSIQUEMENT LES ZUP S’IL LE FAUT, contrôler les associaitons des étrangers.

    3. Arrèter toute nouvelle immigration non-Chrétienne.
    Rendre impossible l’immigration légale de tout citoyens non-Chrétien, mettre fin au regroupement familial en France pour les arabo-musulmans, juguler le faux tourisme, réformer le droit d’asile.

    4. la préférence nationale: arréter les pompes aspirantes.
    Accorder la prioritè d’emploi aux Français, assurer aux Français la priorité d’accès aux logements sociaux, réserver les allocations familiales aux seules familles Française, donner aux Français la priorité d’accès aux aides sociales.

    5.Organiser le retour des immigrès dans leurs pays.
    Proposer une concertation intrenationale sur les mouvements de population, coupler le retour des immigrès avec l’aide à leur pays d’origine, supprimer les cartes de séjour de 10 ans tacitement reconductibles, prévoir le retour des chomeurs en fin de droit, procéder à l’expulsion effective des clandestins et des délinquants étrangers, organiser le retour chez eux des étuidiants étrangers à l’issu de leurs études: cette fois-ci, c’est nous qui leur proposerons LA VALISE OU LE CERCUEUIL…

    Celà suppose un Roi pas fait que pour les touristes et le journalistes, déterminé, n’ayant en rien renoncé en la vocation Catholique de ses ancêtres, ayant la durée de temps due à la continuité Royale pour metrre en place et faire exécuter toutes ses décisions, et disposant d’un Conseil dont les membres connaissent l’histoire de France pré-révolutionnaire, les Lois Fondamentales du Royaume de France et sont prêts à aider et conseiller un Roi, incarnation de cette Droite historique, Monarchique et Catholique traditionaliste, qui va de Joseph de Maître à Charles Maurras et qui est la notre.

    Au Roi de choisir des conseillers Catholiques et Royalistes.

    Le Roi étant, dans ma naïve espérence, le Chef suprême de l’Etat lorsqu’il sera restauré, il commandera les forces de terre, de mer et d’aviation, déclarera la guerre, fera les traités de paix, d’alliance et de commerce, nommera à tous les emplois d’administration publique civiles et militaires de l’Eta catholique et Royal, et fera les règlements et Ordonnances nécessaires pour l’exécution des lois et la sûreté de l’Etat. Les Conseiller devront aider et conseiller, puis exécuter les décisons d’un Grand Monarque, qu’on nous promet comme un nouveau Louis XIV.

    Les Ordonnances Royales seront délibérés en Conseil des Ministres après avis du Conseil d’État et déposés sur le bureau de l’une des trois assemblées(Chambre des Pairs Ecclésiaitiques ou Chambre Exellante, Chambre des Pairs Laïcs ou Chambre Haute, Chambre des Représentants ou Cahmbre Basse). Les projets de loi de finances et de loi de financement de la sécurité sociale sont soumis en premier lieu à la Chambre Basse. Sans préjudice du précédant alinéa, les Projets de Loi ayant pour principal objet l’organisation des collectivités territoriales sont soumis en premier lieu à la Chambre Haute.

    Les Propositions de Loi du Parlenment seront portés aux yeux du Roi qui pourra, après avis du conseil Consitutionnel, les agréer ou les refuser Souevrainement.

    Oui, je crois au beau conte que les prophéties du Grand Monarque nous promettent…

    Hervé J. VOLTO, amitiés Fontevrsites!

  4. A l’intentions des jeunes royalistes qui découvriraient notre blog:
    LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, Constituion de l’ancienne France

    Introduction:
    Le Pacte de Tolbiac et le Baptême de Clovis permirent d’ériger progressivement en coutumes les lois constitutionnelles qui ont donné à la France son statut, appellées au XVI° siècle Lois du Royaume, puis dès 1575, Lois Fondamentales, avant d’être nommées par Louis XV et le Chancelier d’Aguesseau Lois Fondamentales du Royaume de France.
    Un acte royal de 1724 -Le roi est le jeune Louis XV et le premier ministre est le chancelier d’Aguesseau- déclare les Lois Fondamentales du Royaume de France comme étant la “Constitution de la monarchie Française et de la Couronne de France“, la Couronne étant définie par un Etat dirigé par un Monarque héréditaire, roi ou empereur.
    Les Lois Fondamentales du Royaume de France sont donc la constitution de l’Etat Français catholique et royal d’avant la révolution dite Française et non pas des statuts inhérents à la seule Maison Royale de France.
    Les Lois Fondamentales du Royaume de France, que beaucoup de royalistes ne connaissent pas bien, sont au nombre de douze et constituent une christianisation de l’antique Loi Salique des Francs.

    LOI SALIQUE OU LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE

    Prologue:
    Vive le Christ qui aime les Francs!
    Qu’Il garde le royaume et remplisse leurs chefs des lumières de Sa grâce!
    Qu’Il protège l’armée!
    Qu’Il accorde à leurs rois des signes qui attestent de leur Foi: la joie, la paix, la félicité!
    Que Notre Seigneur Jésus-Christ dirige dans le chemin de piété ceux qui gouvernent!

    1°) Loi de Masculinité:
    La royauté en France est délégué par Notre Seigneur Jésus-Christ à la Race régnante de mâle en mâle, par ordre de primogéniture mâle hors le cas de Choix Divin, mais à l’exclusion perpétuelle des femmes et de leur descendance: en France, le Lys ne file point! En contrepartie, le Sang Royal ne pouvant être sali par aucun sang commun car choisi par Dieu, le régime de mariage morganatique n’existe pas en France: le roi fait la bergère reine! La reine put donc aider et conseiller son époux ou, devenue veuve, assurer la régence en cas de minorité royale.

    2°) Loi de Catholicité:
    Le Saint Royaume de France est prédestiné par Dieu à la défense de l’Eglise Catholique Apostolique et Romaine qui est la vértable Eglise du Christ, le roi de France- qui est le Lieutenant du Christ -doit être catholique et maintenir la foi catholique en l’Etat et la Couronne de France, protéger l’Eglise à l’intérieur comme favoriser son développement à l’extérieur (l’étranger) .

    3°) Loi de Sacralité:
    Si le Sang fait le prince, le Sacre fait le roi: l’Onction Royale infuse la présence Divine en la personne royale et le Sacre de Reims marque que le roi de France agit comme le représentant de Dieu sur Terre. Il en découle que seul un prince catholique reçoit l’Onction du Sacre. Le Dauphin reçoit le Sacre de Reims dès l’âge de douze ans, ce même si le roi est encore vivant, ce qui permet une association au trône et une succession naturelle instantanée. La reine reçoit l’Onction Royale le jour même de son mariage, associée qu’elle est à la royauté qu’elle perpétue en enfantant.

    4°) Loi d’Inviolabilité:
    La fonction royale étant, par son caractère sacré, un sacerdoce, le roi est inviolable: toute atteinte à la dignité royale est un crime et un délit, dit “crime de lèse-Majesté“.

    5°) Loi de Souveraineté Royale:
    Catholique, Sacré et ne tenant son sacerdoce royale que de Dieu et non des hommes, le Roi de France n’a pas d’égal en sa Majesté Royale: il possède seul par la grâce de Dieu la souveraineté royale qui est une, inaliénable, imprescriptible, et donc ni la reine, qui est ointe mais non sacrée, ni aucune portion du peuple ne peuvent s’en attribuer l’exercice arbitrairement.

    6°) Loi de Principe Monarchique:
    Le Roi de France, s’il est Catholique et Sacré, possédant seul par la grâce de Dieu la souveraineté royale, la plénitude de la puissance royale est étroitement gardée et retenue en la personne du monarque qui est de droit divin le seul titulaire de la couronne et qui est la tète d’un gouvernement monarchique, et ainsi pas de roi pas de lois, le monarque exerce seul la puissance royale: le roi personnifie l’Etat et incarne la nation, il commande aux forces armées, déclare les guerres et faits les traités de paix, d’alliance et de commerce, nomme à tous les emplois civils et militaires de l’Etat, fait les Règlements et Ordonnances nécessaires pour l’exécution des lois et la sureté du Royaume Très Chrétien, sans suspendre les lois elles-mêmes que par d’autres lois, convoque et dissous les assemblées des Etats, rend ou fait rendre la justice en son nom, gracie et amnistie, fait battre monnaie et en surveille l’application.

    7°) Loi de Gouvernement à Grand Conseil:
    S’il est de Droit Divin que le Roi de France, s’il est catholique et sacré, exerce seul la puissance royale, pour le Bien Commun et le profit de l’Eglise Catholique, il est bon que dans l’exercice de ce pouvoir le roi accepte de soumettre ses décisions à un ou des conseils: en temps de guerre ou de nécessité, le roi peut faire tout établissement pour le commun profit; en temps de paix il légifère à l’aide d’un parlement tri-caméral représentant les trois Ordres du Royaume -le Roi en ses Conseils, le Peuple en ses Etats- et gouverne à l’aide de divers conseils (des ministres, d’Etat, des finances, du guerre, etc..) qui lui apportent leur Aide et leur Conseil. Dans ces conditions, la garde du royaume est laissée à l’appréciation du roi, maitre de la composition de ses Conseil, comme il lui plait et selon son bon plaisir, décidant en dernier ressort et n’étant nullement lié par leur avis.

    8°) Loi de dévolution Légale de la Couronne:
    Le Dauphin, s’il est du Sang de France et de religion catholique, est roi dès la mort de son prédécesseur: le Roi est mort, vive le Roi! Si le roi légitime n’est pas Sacré lors de son avènement, l’Onction Royale interviendra dans les plus brefs délais. La Dauphine ayant épousé un Dauphin non Sacré, reçoit l’Onction le même jour que son époux.

    9°) Loi d’Inaliénabilité de la Couronne:
    Le Roi de France Très Chrétien, Salique et Sacré, tenant la Couronne de N.S. Jésus-Christ n’est que le dépositaire de cette Couronne: le Roi est dans l’heureuse incapacité de disposer de la Couronne de France! il ne peut la vendre, ni la céder. A cela, deux conséquences:
    1. Le roi ne peut abdiquer.
    2. Le roi ne peut choisir son successeur.

    10°) Loi d’Indépendance de la Couronne:
    La couronne de France étant inaliénable et indisponible, le Roi de France est Empereur en son Royaume: dans le domaine Spirituel, le Roi ne se soumet à l’Eglise que pour ce qui concerne la Vie Eternelle; dans le domaine Temporel, le Roi de France qui ne tient son pouvoir que de Dieu seul, ne relève pas de la papauté, la royauté étant indépendante de l’Empire ou de toute nation à l’extérieur, et étant suzeraine de toute noblesse à l’intérieur.

    11°) Loi de Nationalité:
    Le Roi de France incarnant la nation, un prince même catholique qui n’appartient pas à la Maison Royale de France ne peut succéder ni régner en France, mais un prince du Sang de France qui est partit régné à l’étranger conserve s’il est catholique lui et tous ses descendants tous ses droits à la Couronne de France, même si le juriste normand Pierre de Blois nous rappelle qu’il ne suffit pas d’être juridiquement Français, il faut l’être de coeur et d’esprit pour pouvoir penser au seul Bien Commun du Royaume, car en trois ou quatre générations, les princes du sang de France peuvent perdre leurs belles qualités capétiennes: en cas de rupture prolongée de la continuité royale, sauf cas de choix divin manifeste les Princes du Sang Catholiques né à l’étranger depuis plusieurs générations sont écartés de la succession au profit des Princes du Sang de France Catholiques nés et grandis en France. Mais rien n’empècherait à un Prince Catholique né à l’étranger, s’il a des enfants en bas age, de revenir vivre en France, de faire grandir ses enfants en France, les y faire scolariser, exerçant une Régence à leur place.

    12°) Loi de Naissance Légale:
    Sauf cas de choix Divin manifeste, les enfants mâles naturels sont écartés de la succession royale au profit des enfants mâles légitimes. L’on sait les difficultés que causa sur ce point le testament du roi Louis XIV, testament cassé partiellement par Le Parlement de Paris à la demnde du Régent Philippe d’Orléans le 2 septembre 1715.

    Conclusion:
    En France, le pouvoir royal est de Droit Divin et, bien que Sacré, n’est pas absolu mais tempéré par les Lois Fondamentales du Royaume de France, charte coutumière de notre pays et tout acte qui violerait ses contraintes serait frappé de nullité: en France, la Foi, le Roi et le Loi forment un tout inséparable.
    Le Roi Très Chrétien en France est le Père du peuple, auquel ce dernier peut toujours faire appel. Le roi est persuadé, et le peuple avec lui, qu’il y a conformité entre le Bien Commun et sa volonté royale.
    Vive le Christ qui Roi des Francs!
    Vive le Roi de France qui est Lieutenant du Christ!

    Remarques:
    Le Chancelier d’Aguesseau mit par écrit ces douze Lois Fondamentales du Royaume pour Légitimer le petit Louis XV face aux bâtards du Roi Soleil. Louis XV, devenu adulte, les utilisa pour sa “séance de Flagellation” des Parlements du 3 Mars 1766.
    En 1797, Joseph de Maistre a écrit dans ses Considérations sur la France http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6258824q :
    -Lorsqu’un peuple ne sait plus tirer partit de ses Lois Fondamentales, il est fort inutile qu’il s’en cherche d’autres…
    C’est pourtant ce qu’on fait la République, l’Empire et la Monarchie de Juillet…

    En France, en cas d’extinction de la Maison Royale de France, il est prévu que le peuple se donne un nouveau Roi Fondateur: les Lois Fondamentales du Royaume de France serviront à régler de nouveau la succession et le mode de gouvernement Monarchique. Mais aujourd’hui, il y a encore beaucoup de Bourbons nés et grandit en France: SAR Carlo de Bourbon-Sicle, SAR Sixte-Henri de Bourbon-Parme, Chef de la Mison Français de Bourbon-Parme, sans oublier les membres de cette dernière Maison, puis les Orléans: nulle doute que la Divine Providence saura nous choisir un Roi de France Très chrétien!

    Pas de Roi, pas de Lois: toutes les lois faite depuis 1830 sont nulle et illégitimes !

    Un décret vénitien datant de 1558 reconnaissait une prééminence du Roi de France sur tous les autres Rois d’Europe, faisant de lui l’héritier objectif de Charlemagne, ce qui donnerait au seul Roi de France la présidence Légitime du Conseil de l’Europe! La renonciation d’Otto de Habsbourg en 1963, laisse paradoxalement la disponibilité au Roi à venir une vocation impériale en adéquation avec la Mission Divine de la France et de son Roi !

    Hervé

    A Lire: La Constitution de l’Ancienne France, de Bernard Besse (éditons DMM).

  5. Faisons nous l’avocat du diable:

    Mettons qu’Eric Muraise se soit fourvoyé dans son intreprétation en 5 phases des prophéties du Grand Monarque, et que votre serviteur ait à son tour mal interprété… l’interprétation d’Eric Muraise, transformant la venue et la geste future du grand Monarque en un joli conte: toutes ces prophéties, rassemblées dans le livre du Marquis de la Franquerie cité dans l’article semblent dire qu’il y aura une III° Guerre Mondiale, que quand tout semblera perdu, la Royauté sera restauré en France et un grand Roi sauvera la France et la Chrétienté, rassemblant les pays Chrétiens à travers ce que Johachim de Flore appellait L’EMPIRE DU SAINT ESPRIT, et qui est l’argument du présent article…

    Mais plusieurs prohéties parlent du Roi de Blois, elles sont connues -Paris serait détruite et le Roi fixerait dans un premier temps la nouvelle capitale de la France à Blois- mais je évoqurai que celles de Nostradamus:

    Quatrain 3 – 55

    En l’an qu’un œil en France regnera,
    La Cour sera en un bien fascheux trouble:
    Le grand de Blois son amy tuera
    Le regne mis en mal et doute double.

    Quatrain 8 – 38

    Le Roy de Bloys dans Avignon regner,
    Une autre fois le peuple emonopolle,
    Dedans le Rosne par meurs fera baigner,
    Jusques à cinq le dernier pres de Nolle.

    Quatrain 8 – 52

    Le Roy de Blois dans Avignon regner,
    D’Amboise et seme viendra le long de Lyndre
    Ongles à Potiers sainctes aisles ruyner,
    Devant Boni.

    Quatrain 10 – 44

    Par lors qu’un Roi sera contre les siens,
    Natif de Blois subjugera Ligures:
    Mammel, Cordubel & les Dalmatiens
    Des sept puis l’ombre à Roi, estrennes & lemurs.
    Puis, dans un deuxsième temps, le Grand Monarque installerait la capitale du Royaume à Avignon: il y recevra le pape et y constituera L’EMPIRE DU SAINT ESPRIT.
    Et si je me trompe encore… qui vivra, verra!

    Pour les arabo-musulmans, il ne faut pas être fatalistes: plusieurs pays européens ferment leur frontières. La France, si en république n’a pas le courage de le faire, sous un gouvernement de droite, les frontières pourraient être fermées. Une Régente déterminée pourrait être appellée par les urnes pour faire le travail: mais dans 5 ans, tout son travail pourrait être remis en question et ils reviendraient. La Monarchie a celà de bien d’apporter la continuité dans la conduite des affaires, le rassemblement national et l’arbitrage. Comme d’incarner la Souveraineté de la France.

    Meilleures pensées…

    Hervé

  6. Notre Charte de Fontevrault, fondée en l’Abbaye Royale homonyme le 25 Août 1988 par le professeur Alain Texier – juriste spécialiste de droit constitutionnel et de droit nobiliaire, auteur d’un livre inégalé à ce jour, Qu’est-ce que la noblesse? (Tallandier)– a pour but de rassembler des Royalistes de toutes obédience à travers le devise Fidélité / Unité Royale: FIDELITE au Prince que l’on a choisi de servir (Orléans, Bourbon, Survivance de Louis XVII, Grand Monarque encore inconnu de tous) et UNITE autour du principe Royal qui est que le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu. Et, pour le moins leur donner la parole.

    Alain Texier est juriste, je suis publicitaire (la communication politique, je connais un peu…), nous avons aussi des enseignants, des médecins, etc…

    La Charte de Fontevrault est soutenue par sa Flotte Providentialiste, le Conseil dans l’Espérance du Roi, « l’autre Conseil des Ministres », dont fait partie Alain Texier -chargé des fonctions de garde des Sceaux- et le parti Alliance Royale qui entend porter la question du Roi dans le débat politique sans entrer dans les questions dynastiques.

    Le Royalisme Français est une attitude philosophique, politique, religieuse. Si vous aimez le Royalisme philosophico-historiques, nous pouvons vous conseiller les livres de Jean-Christian Petitfils ou de Philippe Delorme. Si vous aimez le Royalisme politique, lisez les livres de Charles Maurras ou de François-Marie Algoud. Si vous aimez le Royalisme religieux, Providentialiste, lisez le Marquis de La Franquerie.

    L’article d’aujourd’hui était axé sur un thème Providentialiste.

    Depuis quelques années, la pensée Royale, aussi bien dans sa dimension Orléaniste, Légitimiste que Providentialiste, connaît un renouveau dû conjointement à sa redécouverte par certains universitaires, à l’enthousiasme qu’elle suscite chez les jeunes gens (quand ceux ci s’aperçoivent de sa richesse, de sa cohérence et de sa générosité), et enfin à la personnalité attachante des descendants actuels de nos Rois.

    Amitiés Fontevristes!

    Hervé

  7. Georges dit :

    Qu’est-ce-que serait un règne du Saint-Esprit? C’est une grande question car elle conditionne le retour même de la royauté comme guide du peuple.
    Qui dit esprit dit aussi langage, langue. Une langue qui ne tient plus uni un peuple peut-elle être dite relevant du Saint-Esprit.? Qu’est-ce qui fait qu’une langue a perdu sa qualité éminemment spirituelle? Ils ont le langage mais ils n’ont plus l’Esprit, ils s’entendent encore moins bien que des bêtes qui n’ont pas le langage pour s’exprimer.
    C’est pour avoir très souvent éprouver ce manque, cette incompréhension fondamentale entre nous que j’écris ce petit article. N’aurait plus guère pouvoir de nous séduire que le langage de la publicité, c’est-à-dire une langue qui veut nous forcer la main quant à nos achats. Nous ne parviendrions plus à nous séduire les uns les autres pour être à même d’entreprendre ensemble des oeuvres qui seraient de nature à nous sauver. Il faut savoir en quoi le Saint Esprit a été Lui-même attaquer au point de nous faire perdre une de nos plus belle faculté en tant qu’êtres sociaux et ceci au bénéfice de ceux qui se satisfont parfaitement de notre impuissance à résoudre nos problèmes de tous les jours. S’agissant du règne du Saint-Esprit, c’est-à-dire à vocation politique par définition, il faut bien voir que certains nous promettent de résoudre tous nos problèmes et ne font rien (mensonge) mais au contraire nous lient encore davantage par une incapacité plus grande à communiquer et donc nous vouent à l’inefficacité. Premier Etre à nous sortir de notre esclavage, le Saint Esprit est le premier attaqué comme s’il n’était porteur que d’un naïf angélisme. Le règne du Saint Esprit, première phase, ne peut commencer à intervenir qu’en libérant la parole des uns et des autres. L’oiseleur est par excellence celui qui empêche les oiseaux de chanter et les grandes périodes de silence ne seraient que les marques de son plus grand triomphe. Dans un deuxième temps, après la libération de la parole, il s’agit de bien comprendre ce que les uns et les autres voulons exprimer, comment chacun veut oeuvrer les uns avec les autres mais c’est déjà une deuxième phase, à proprement parler laïque avec un parti pris que Dieu existe et qu’Il veut notre bonheur. Nous n’en sommes pas là et il faut encore attendre….

  8. Pour le Docteur Luigi Gaspari de Bologne (1926-1995), auteur du Cahier de l’Amour, Testament et Promesses de Grâces comme ultime révélation du Sacré-Coeur pour l’humanité de ces derniers temps, le Roi est l’expression de l’Amour de Dieu, C’EST UN LANGAGE D’AMOUR QUE NOUS AVONS PERDU ET QUE NOUS DEVONS RETROUVER : http://nouveauroidefrance.forumactif.org/t436-docteur-luigi-gaspari-1923-1995-fils-spirituel-du-saint-padre-pio

    -Cette clef (de l‘Amour), c’est mon Coeur qui devient votre chaque fois que vous me demandez d’ouvrir la porte fermée d’un coeur. Moi, j’entrerai avec vous, parce que si j’entrais seul, je ne créerais pas de lien entre vous. Au contraire, je veux vous lier tous entre vous par moi, à travers moi. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi l’un d’entre vous, auquel je me suis donné et me donne encore, pour entrer dans le coeur de tout le monde. Le choix fut fait par moi sur le bois de la Croix durant mon agonie. Ce fut alors que le Père m’accorda de choisir parmi vous les plus doués à s’exprimer pour me faire connaître et faire connaître tout ce que j’ai obtenu du Père en votre faveur et tout ce que vous pouvez encore obtenir par mon intermédiaire. Votre espoir d’un retour à la paix, à la cohabitation heureuse et harmonieuse entre vous, est entièrement fondé sur ce choix que je fis alors (Cahier de l’Amour au Chapitre de Rome).

    D’où le nom de l’homme Royal choisi par Dieu: Henri de La Croix. INRI annonce HENRI !
    Henri, Heinrich, Chiren, Cyrénéen, le Lys qui aide à porter le poids de La Croix, est le Prétendant caché, vrai Lieutenant du Christ, Catholique d’une grande élévation de sentiment tel un Chevalier de Malte au service des indigents, Roi Blanc, Roi du Sacré-Coeur tenu miraculeusement en réserve pour la régénération future de la France: il mènerait en attendant une vie retirée et pénitente.

    Pour aider au retrour du Roi, nous, Royalistes, nous devons constituer, selon les enseignements du Cahier de l’Amour du Dr Gaspari, une Sainte Armée d’Amour: l’Amour doit entrer dans nos coeurs et faire de nous de vrais Chevaliers, Fils d’Amour.

    Inspiré par le Saint-Esprit, QUI EST AMOUR, infusé en la personne Royale lors du Sacre de Reims, la Royauté de Droit Divin restaurée, tempérée par les Lois Fondamentales du Royaume de France, régénèrera la France tout d’abord, pour inaugurer le temps de Paix et de Charité qui sera donné au monde par Marie Immaculée. La France Royale l’opèrera aussi en Europe certainement, puis dans d’autres pays selon les desseins de la Providence Divine pour instaurer le règne universel du Christ-Roi et de Marie Reine, instituant l’Empire du Saint-Esprit ou nouveau Saint-Empire.

    LE REGNE DU SAINT ESPRIT SERA UN REGNE D’AMOUR
    Hervé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s