Fréderic de Natal;  » Il y a actuellement trois prétendants au trône de France ». En pratique il y en a quatre.

Royalistes Providentialistes vous devez, nous devons nous mettre au travail le discours que  tient Frédéric de Natal sur  Radio Courtoisie le 05 février 2019 n’est pas isolé.

En effet  pour Frédéric de Natal, Il existe actuellement  trois prétendants au pouvoir suprême en  France


A ces deux  prétendants effectifs , que l’on permette à la Charte de Fontevrault  d’en ajouter deux autres :

   Ce point de  vue est d’ailleurs en partie  celui de l’encyclopédie en ligne Sylmpedia selon laquelle  existe aujourd’hui en France, plusieurs courants royalistes :

  • Le mouvement légitimiste,
  • Le mouvement orléaniste,
  • Le courant providentialiste

      Ne manquerait  donc à l’appel que le  courant providentialiste, courant auquel par ailleurs , il est vrai, cette  encyclopédie  consacre déjà de nombreuses analyses https://fr.wikipedia.org/wiki/Providentialisme        https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Monarque  https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_Naundorff              https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Julie_Jahenny

   In fine, il existe  donc  quatre courants et  subséquement  quatre « prétendants » royalistes au trône de France:

     C’est  sur cette base que  nous devons nous mettre au travail afin de mettre  fin à la présentation unilatérale de   seulement  deux  courants sur les quatre précédemment  évoqués. Toutes les fois donc  que  vous serez  confronté à des posts  limitant le débat au seul conflit Légitimiste  versus Orléaniste corrigez les intervenants  en complêtant  ce  qui manque  de la façon que nous avons expliquée plus haut … et  vous ferez justice.

        Alain TEXIER

 

 

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Action Légitimiste, Action Orléaniste, Blogs et sites providentialistes, Blogs et sites survivantistes, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Fréderic de Natal;  » Il y a actuellement trois prétendants au trône de France ». En pratique il y en a quatre.

  1. Dans l’oeuvre du Raspail, LE ROI AU-DELA DE LA MER, ouvrage séduisant au contour de tous Royaliste, qui ne peut qu’espérer et recréer à son tour ce que pourrait accomplir le souverain combattant, le souverain en marche vers son trône. Le principe du livre est cependant de l’ordre du retour. Raspail s’adresse aux Princes de France dans un roman lettre-ouverte, mais son Prince est ficitf. Le quel est-il ? Nous n’en savons rien. LOUIS, JEAN, HENRI, celà a peu d’importance. Le Prince concerve son panache, il s’éloigne de tout compromission -même avec son propre milieu- prend le large pour se faire désirer, rendre sa présence indispensable par l’absence. Evidemment, quelle autre destination Raspail pouvait-il choiri que l’Ecosse ? Son Prince marche dans les traces de Bonny Prince Charly, Charles Spencer Stuart…

    Raspail connaît et développe l’histoire de la Duchesse de Berry qui, en 1832, essaya de reconquérir le trône de son fils alors agé à peine de dix ans avec panache et bravoure. Elle échoua, mais la cause n’était pas perdue d’avance, tout comme celle de Charles Stuart ne le fut pas. Ils se donnèrent les moyens de vaincre, trempèrent leurs mains dans des coffres d’or, du sang frais et l’encre de missives secrètes.

    Aujourd’hui, les Princes Jean et Louis-Alphonse décrochent leur téléphone et appellent quand ils veulent les Princes étrangers, aussi bien issus de Familles régnantes que prétendantes: le Prince Jean, en particulier, possède un statut reconnu internationalement, étant apparenté avec toutes les Familles Royales d’Europe, ce qui lui ouvre toutes les portes!

    Le Roi caché HENRI V DE LA CROIX, que l’on imagine Catholique d’une grande élévation de sentiments, tel un Chevalier de Malte au service des indigents, n’aurait d’ouverture Princière que comme descendant de Louis XVII, et ce vers les Habsbourg comme peut-être, à travers eux, vers les Bourbons d’Espagne, de Naples et de Parme.

    Il serait relativement isolé auprès des Cours, sa seule force ne pourra être que politique. La théorie successorale ne résout plus rien aujourd’hui, car, à l‘heure où notre Etat est bradé, nos ville souillées, nos Eglises vidées, notre jeunesse brimée, abandonnée, livrée, il est n‘est pas impossible que les Français ne se ressaisissent et réclament avec force qu‘une haute et Sainte Légitimité vienne consacrer l‘Etat Français, et le Prince, qui qu‘il soit, devra être à la hauteur de sa Naissance: seule l’action politique peut donner du poids au futur Grand Monarque, comme elle en donna au Comte Henri de Chambord.

    Aucun pouvoir ne pouvant durer en s’appuyant uniquement sur la propagande, à défaut de force, il faudra au Chef de l’Etat acquérir UNE LEGITIMITE NATURELLE par les services rendus au peuple qui lui est confié qui, en retour, lui manifestera une reconaissance capable de consacrer son autorité. Ces services concernent les nécessités naturelles : GERER L’ORDRE, FAIRE RESPECTER LA JUSTICE, DEFENDRE LE PEUPLE CONTRE LES ENNEMIS, ASSURER LES CONDITIONS DE LA PROPERITE DU PAYS. Mais en France spécialement, la Royauté a le devoir de protéger l’Eglise et d’assurer une législation Chrétienne, reconaissant Dieu comme source de toute autorité : c’est LE LEGITIMITE THEOLOGIQUE. Or, historiquement, seule la Monarchie Capétienne, Catholique et Royale, a possédé pleinement cette DOUBLE LEGITIMITE.

    Authentique fils de Saint-Louis, dépositaire d’une tradition Capétienne jamais reniée, n’ayant besoin d’aucun artifices politiques, ni de manouvres subtiles, ni de courtisant, ni d’affirmer une prétentieuse position d’exclusive dynastique, le Roi caché HENRI V DE LA CROIX, parce que choisi par Dieu et non par les hommes, serait à même de recueillir l’esprit de Froshdorff, de mener une silencieuse mais vigoureuse action reconstructrice, incarnant non pas un système mais un mouvement d’âmes.

    Parce que si le Roi caché HENRI V DE LA CROIX serait en profonde communion avec la tradition spirituelle de la France, sa conception de la Royauté ne serait pas plus négociable que celle du Comte de Chambord qui avait en son temps refusé une Restauration dévoyée et assise sur un compromis inacceptable, ne voyant de destin Français que dans le cadre de la Chrétienté, de Mission Française que dans la fidélité de la France à son baptême et ne voulant de salut national que dans l’esprit de justice.

    Le principe Royal est défini comme étant que LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMENANT DE DIEU. Alors, oui, le Roi, c’est l’incarnation de la Nation, son chef naturel. Chaque nation a un chef naturel suscité par Dieu (Eccl. 17:14). Même les gitans ont un Roi ! Le Roi est un point de rencontre, un “axe du monde” reliant le ciel et la Terre : Lieutenant de Dieu sur Terre, il fait descendre les Grâces du Ciel sur son peuple et, chef naturel de sa nation, il fait remonter les prières de son peuple vers le Ciel.

    En France, le Roi est le chef naturel de « la nation des Francs, illustre, qui a Dieu pour fondateur ». Fils Aîné de l’Eglise, il doit guider les Francs d’une manière Chrétienne, garantissant que la France soit un Royaume dit Très Chrétien. Lieutenant du Christ, le Roi de France doit maintenri celle-ci dans son role de Fille Aînèe de l’Eglise et d’Educatrice des Peuples…

  2. En 1989, une délégation du gouvernement yougoslave retrouve en Bretagne UN MODESTE ARCHITECTE de sa condition. Il savait, par son père, qu’il avait un lien avec l’aristocratie monténégrine, mais fut surpris d’apprendre qu’il était l’arrière-petit-fils DIRECT du dernier Roi du Monténégros, Nicolas I°. Le gouvernement communiste yougoslave lui demandera, à son grand étonnement, l’autorisation de rapatrier la dépouille de son arrière-grand-père, le Roi Nicolas Ier, mort exilé en France puis inhumé en Italie.

    Il est rapidement invité par l’Église serbe au Monténégro pour la cérémonie de rapatriement des restes du roi Nicolas Ier. Il acepte et se rend au Monténégros, à la grande joie des Monarchistes locaux… Le prince Nikola PetrovicNiegosh, né le 7 Juillet 1944, à Saint Nicolas du Pelem en Bretagne, est AUJOURD’HUI l’actuel héritier du Trône du Monténégro. Appellé Nicolas II par les Monarchistes d son pays, il est Grand Maître héréditaire de l’Ordre du Prince danilo I° et de l’Ordre de Saint-Pierre de Cetinje.

    Une histoire similaire a-t-elle eu lieu vers la mêne époque en France ou en Outre-Mer, avec… le véritable aîné des Bourbons ? UN MODESTE GARDIEN DE PHARE, aujourd’hui retraité, est-il le véritable Roi de France ? a-t-il un fils ex-nageur de combat et instructeur de pèche sous-marine de l’age des Princes Jean et Louis-Alphonse ? Si l’entrevue a eu lieu, elle a du restée secrète : l’odieux “accident” de ski du Prince Alphonse fut un message, et le message fut parfaitement reçut.

    Nous avons un Roi caché. Le Roi Blanc, Roi du Sacré-Coeur, Roi du Miracle, maintenu miraculeusement en réserve pour la régénération future de la France et de la Chrétienté. Son identité exacte, jusqu’à l’heure où Dieu lui demendera de remonter sur le Trône de sses ancêtres, est un secret et doit le rester. Il mènerait en attendant une vie retirée et Pénitante…

    Face à 3 princes banqiuers, seule l’action politique pourra lui donner du poids, comme elle en donna au Comte Henri de Chambord en son temps. Une politique Capétienne, Catholique et Royale.

    -C’est à la Légitimité Catholique et Royale que nous devons revenir… ce ne sont pas les hommes, si éminants soient-ils, qui sauvent un pays, ce sont les insitutions (Maurice d’Andigné) !

    La conviction du Royalisme Providentialiste s’enracine autour d’une fidélité absolue envers le Christ et en Sa Très Sainte Mère, et dans l’attente de la Restauration du Lieutenant du Divin Christ-Roi qui rendra la France à Marie, iles Royalistes Providentialistes défendront le Catholicisme de tradition, la Contrerévolution dans la droite ligne de Joseph de Maîstre, le Drapeau Blanc, l’union du Trône et de l’Autel, l’identité Catholique de la France.

    Pour le Royalisme Providentialiste, il est clair que les institutions Catholiques et Royales sont le rempart nécessaire d’une société de Droit Divin : les Royalistes trouvent naturellement leurs armes politiques dans un esprit opposé à celui qui défait les sociétés occidentales (attaque de la religion Catholique, subversion culturelle, terrorisme d’État ou terrorisme totalitaire importé des pays ennemis de l’Occident Chrétien).

    Le principe Royal se définit par le fait que LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMANANT DE DIEU et il est du devoir du Royaliste Providentailiste de rappler LA TRIPLE DONATION DE SAINTE JEANNE D’ARC, Apotere et martyre de la Royauté Universellel de N.S. Jésus-Christ et du caractère Sacré et Divin du Roi de Franbce Son Lieutenant (et Parent si l’on se souvient de l’ascendance Davidique des Rois de France), promouvoir la DEVOTION AU SACRE COEUR ou COEUR DE L’AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE, espoir et salut de la France : DANS L’ATTENTE DU PRINCE, il ne faut ne cesser de SERVIR LE PRINCIPE…

  3. xavier dit :

    Trop, ça fait beaucoup trop!
    Monsieur Volto a raison, il faudra une légitimité naturelle au prochain Roi de France.

  4. Face à 3 princes banquers, seule l’action politique pourra du poid à SAR HENRI-Louis de Bourbons Montpensier de Sainte Croix de Valois DE LA CROIX, Duc de Bretagne, comme elle en donna au Comte Henri de Chambord en son temps. Une politique Capétienne, Catholique et Royale.

    Comment applanir les chemins d’un Roi caché dont l’ombre se profile à peine ?

    Devenir (redevenir ?) Catholiques, Royalistes, communaiutaristes (nous parlons de communautarisme Chrétien fondé sur des valeurs Catholiques, familailes et patriotiques) à l’image des Phalengistes de l’Abbé Georges de Nantes, pour DAMNS L’ATTENTE DU PRINCE, DEFNDRE LE PRINCIPE.

    pour une France chrétienne :

    – référence aux préceptes chrétiens inscrite dans la constitution

    – positionnement dans la ontinuité politique des penseurs Catholiques Sociaux

    – respect de la vie de la conception à la mort

    – affirmation de la famille fondée sur le mariage d’un homme et d’une femme

    – responsabilité des parents pour l’éducation de leurs enfants

    – politique d’immigration : oui à l’immigration, mais une immigration européenne, de culture chrétienne. Respecter le principe : « cujus regno, ejus religio ».

    – lutte contre la Christianophobie, soutien politique des communautés Chrétiennes dans les pays où elles sont menacées

    Etre Royaliste, c’est avoir notre propre Histoire, notre espérence Monarchiste, mais c’est aussi un devoir envers Dieu qui a voulu la Royauté Très Chrétienne en France, Monarchie de droit Divin interrompue en 1789 et restaurée de 1814 à 1830. Ce devoir envers Dieu, nous devons le concrétiser par l’action, et CONFIANT EN LA DIVINE PROVIDENCE, nous pouvons mettre en oeuvre cinq démarches pour aider à la Restauration :

    1ー) Refaire découvrir l’Histoire de France aux Français.
    2ー) Dénoncer les réseaux occultes qui rongent la France.
    3ー) Remettre l’Eglise au centre de la cité, remettre Dieu au centre de nos vies, remettre le Divin Christ-Roi au centre de la politique.
    4ー) Défendre avec le Marquis de La Franquerie le principe Royal : le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu.
    5ー) Construire l’Arche Franco-Catholique chère à Charles Maurras : la première préparation sera spirituelle, la seconde intellectuelle, la troisième personnelle, le tout pour créer des réseaux Catholiques et Royalistes, TOUT EN LAISSANT HUMBLEMENT A DIEU LE CHOIX DU ROI A VENIR.

    Dieu nous prêtera assistance car nous ferons Sa volonté. Demeurons donc dans la certitude di Salut miraculeux de la France par la restauration Providentielle d’un ROI CACHE, oui, mais promis et annoncé.

  5. Un grand absent de cet article est le Prince Sixte Henri de Bourbon-Parme.

    Les Royalistes Français savant que les Bourbons-Parme, descendants du Roi de France Louis XIV et de son petit-fils Philippe V d’Espagne, jouent une rôle dans la préparation des esprits au retour du Roi en France et possèdent une histoire familiale pétrie par un Chrisitianisme profond, qui conduit à prendre des engagements pour la défense des grandes valeurs humaines sans lesquelles les titres ne valent rien. Cette saga familale est aussi une saga des peuples auxquels elle se mèlent. Avec les Bourbons-Parme, c’est l’hisytoire de la France, de l’Espagne et de l’Italie qui défilent sous nos yeux.

    Ces Bourbons ont en effet régné environ deux siècles sur le Duché italien de Parme et la Ducale e Reale Casa de Borbone-Parma offre une passionant galerie de portraits de princes du XVIII° siècle au XX° siècle :

    -Charles I° de Parme (Charles III de Naples et d’Espagne, 1716-1788), fils de Philippe V et d’Elisabeth Farnese : destesté des parmesans mais adoré des napolitains et des espagnols, la Divine Providence le fit monter sur trois trônes (Charles III est autant le père des Bourbons-Siciles que des Bourbons d’Espagne) et vis son fils ainé se marier avec Marie-Caroline d’Autriche, soeur de Marie-Antoinette!

    -Pilippe I°, dit Don Felippe (1720-1765), frères cadet du précédant, indolent mais généreux, il hérita le Duché de Parme de son frère parti reconquérir le Royaume de Naples et des Deux Siciles, ce avant d’épouser la fille de Louis XV, Mme Louise-Isabelle, et de franciser par là sa Cour.

    -Ferdinand I° (1751-1802), fils du précédant, cousin sosie et ami de Louis XVI, marié à Marie-Amélie d’Autriche, soeur de Marie Antoinette et de Marie Caroline, pieux et débonaire, affronta Napoléon et mourut peut-être enpoisonné par des agents impériaux.

    -Louis I° (1773-1803), fils du précédant, exilé en Toscane par les caprices de Napoléon, il en obtiendra le titre de Roi.

    -Charles-Louis, ou Charles II de Parme (1799-1883), fils du précédant, beau, original, ne voulait pas régner mais monta sur trois trônes.

    -Charles III de Parme (1823-1854), fils du précédant, mondain et amoureux fou d’une jolie marquise, délaissa son épouse, la soeur du Comte de Chambord, avant d’être poignardé par un agent savoyard.

    -Robert I° (1848-1907), neveu du Comte de Chambord, Prince éxilé aux vingt-qautre enfants et père de l’impératrice Zita d’Autriche.

    -François-Xavier (1889-1977), fils du précédant, reprit le flambeau du Carlisme en Espagne avant de s’opposer au Comte de Paris sur des questions bien Françaises.

    Pourquoi parler des Bourbons-Parme ?

    Parce que si les Bourbons-Siciles sont, à part le Duc de Calabre né et grandit sur la Côte d’Azur, devenus espagnols -la mère de Juan Carlos était une Bourbon-Siciles- les Bourbons de Parme sont redevenus Français.

    Par ce que nous connaissons le fait que les Bourbons de Parme ne surent pas, tout au long de leur présence dans leurs états, n’être que des Bourbons à Parme, nommant des premiers ministres Français, insitutant un Ordre de Saint-Louis -dit Ordre de Saint-Ludovic pour ne pas le confondre avec le notre- et ne levant jamais leur sceptre contre la France contre une France Royale qu’ils soutinrent envers et contre tous.

    Parce que nous nous connaissons, par l’Histoire, le caractère permanant du “parti-pris” Français de la Maison Ducale et Royale de Parme dont le premier Souverain su inaugurer, en épousant la fille de Louis XV, une forte tradition d’alliance avec la famille Royale de France dont elle est issue.
    Parce que nous conaisons également par l’Histoire que le Roi Louis XV lui-même, en octroyant à son gendre le titre (jamais accordé depuis les premiers Capétiens) de Duc de France, préparait, en cas d’extinction de sa postérité, une posssible solution dynastique.

    Parce que depuis la Princesse Louise-Marie de Bourbon-France, soeur unique du Comte Henri de Chambord, qui prit alliance avec Charles III de Parme et accueillait en catimini des Contrerévolutionnaires Français dans ses salons, nous connaissons les Bourbons-Parme comme étant les Princes les plus proches par le Sang de l’ancienne Maison Royale de France.
    Parce que nous connaissons le dernier Duc Souverain de Parme comme l’unique légataire testamentaire du Comte de Chambord qui, endépit de toutes les légendes, n’a conférè à sa mort que son pardon.

    Parceque les douze enfants du Duc Robert et de la Princesse Capétienne Antonia de Bragance, formèrent une famille idéalement Capétienne, Catholique et Royale.

    Parce que, hormis Félix, devenu Prince Consort du Luxembourg, les Princes Sixte, François-Xavier, René, Louis et Gaétan furent de parfaits Chevaliers d’Occident au service de la France et de ses intérets supérieurs.

    Parce que Zita fut la plus Catholiquement Française des impératices d’Autriche et que sa soeur Isabelle démontra, dans les rangs Carlistes, qu’elle était une authentique Croisée de la Tradition.
    Parce que, en entrant au couvent Bénédictain de Sainte-Cécile de Solesme, trois des six Princesses de Parme démontrèrent elles aussi, à la suite du Prince François-Xavier devenu “Lieutenant Français de l’Ordre du Saint Sépulcre”, l’exemplaire vocation Chrétienne de tout une Famille.

    Parce que, après le Maréchal Liautey et beaucoups d’autres, nou savons que la passion Française qui habaitait les Princes Sixte et François-Xavier était d’une telle qualité que leur héritier peut revendiquer, sinon l’exclusive dynatique, tout au moins la responsabilité du combat.
    Parce que nous conaissons aujourd’hui le Prince Sixte-Henri comme dépositaire de l’engagement traditionaliste et Français de son père, laissant aux enfants de son défunt frère l’engagement espagnol, dont il prétend cependant ne pas laisser le combat voir être dénaturé par une “modernisation” d’esprit.

    Parce qu’il n’existe qu’un seul joyau inistimable au sein de la famille Ducale et Royale de Parme : la charmante et généreuse Princesse Marguerite de Bourbon-Parme, Comtesse de Colorno.

    Parce que, s’il existe Providentiellement un véritable Aîné Salique, invisible mais Légitime, des Capétiens, fidèle à la mission traditionnelle de sa Maison et spirituellement prêt à incarner la dimension Sacrée de la Royauté, apparenté par sa mère aux descendants de Philippe V d’Espagne, ce Roi “caché” dont on ne sait que le nom, HENRI DE LA CROIX, ce dernier ne pourrait que trouver en les Bourbons-Parme l’exemplaire vocation Chrétienne de tout une Famille et le caractère et la qualité d’une formation politique pouvant donner aux Royalistes Français les raisons d’espérer en la vigueur de l’action tout autant Catholique que Royale de ces cousins. Incarnation d’une haute et Sainte Légitimité pouvant un jour couronner l’autorité de l’Etat Français, HENRI V DE LA CROIX pourrait apeller certains cousins à refonder une élite traditionelle et relever par elle notre Douce France. Et autour qui nous, nous, Royalistes, nous serons heureux de crier “Vive le Christ-Roi !”…

  6. Ecoutez avec la plus grande attention l’entretien donné par Frédéric de Natal à Radio Courtoisie. Pour ceux qui ne le savaient pas encore…il a choisi son camp ! Dommage car cela lui enlève désormais toute légitimité (sans mauvais jeu de mot) pour traiter de ces sujets. En outre, cela ne peut en rien faire avancer la question du royalisme en France. Bien au contraire.
    Au fond, merci Alain de nous rappeler si souvent les paroles issues du Notre Père…

  7. MA Guillermont dit :

    Parce que le Lieutenant très Chrétien du Christ , Henri V de la Croix est un homme jeune , humble , appelé à régner par Volonté Divine exclusivement … il n’est pas prétendant … il obéit à Dieu !
    Le plus grand de tous les Rois de France et le dernier de sa race .
    IIien … oui …mais pas en Ecosse …

    • Vous avez d’ailleurs noté, chère amie, que j’ai d’ailleurs mentionné s’agissant du « Grand Monarque » qu’il était le successeur des rois de France et non le prétendant au trône de France.

      • MA Guillermont dit :

        Merci Mr Alain Texier de répéter cette condition .
        Le Grand Roi ne réclame pas , ne revendique pas , ne cherche pas à se faire remarquer …
        Le seul Roi légitime ,
        Inconnu de tous …

  8. C’est MA Guillermon qui a raison. Le ROI caché HENRI V DE LA CROIX ne réclame pas, ne revendique pas, ne cherche pas à se faire remarquer. Le futur Grand Monarque est le seul Roi Légitime, successeur des Rois de France et non prétendant au trône de France… et pour l’instant inconnu de tous.

  9. Lieutenant très Chrétien du Christ , Henri V de la Croix est un homme né français et de modeste condition, humble, appelé à régner par Volonté Divine exclusivement … il n’est pas prétendant … il obéit à Dieu !
    Le plus grand de tous les Rois de France et le dernier de sa race.
    Aîné Salique, invisible mais Légitime, des Capétiens, fidèle à la mission traditionnelle de sa Maison et spirituellement prêt à incarner la dimension Sacrée de la Royauté, apparenté par sa mère aux descendants de Philippe V d’Espagne : il ne pourrait que trouver en les Bourbons-Parme l’exemplaire vocation Chrétienne de tout une Famille et le caractère et la qualité d’une formation politique pouvant donner aux Royalistes Français les raisons d’espérer en la vigueur d’une action tout autant Catholique que Royale…

    • Piet dit :

      To Hervé J. Volto [17 February 2019],

      Google translate

      Your lieutenant, according to St. Hilion, comes from a nation between the Rhine and the North Sea and that is the Netherlands. First he will free the Netherlands from the current government and then he will come to France, the land of his ancestors .. he is 70 years in 2021.
      Werdin van Otranto says: the seventy-year-old Arend is taken who will keep his eagles’ boy in the care of the first of the nation.
      He is the old Eagle as well as the eagle boy.

      http://tradcatknight.blogspot.nl/2015/06/saint-hilarion-prophecy-comet-war.html?m=1

      Nostradamus says the following:
      From the tribe of her who remained so barren for so long, the one who will renew the whole Christian church and who will step forward from the 50th degree of latitude will spring forth.
      If you put this information alongside the prophecy of St.Hilarion, you will arrive in the south of the Netherlands in the province of Limburg .. and even in my village.
      Piet .. John

  10. Ping : La Charte de Fontevrault, navire amiral de la flotte providentialiste, vu par Louis Chiren maître imagier de la flotte. | La Charte de Fontevrault

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s