Le drapeau blanc, seul vrai « blason » de la France.

          Larticle  » Le Sacré-Coeur et  la Croix doivent  figurer sur le drapeau français » https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/10/25/le-sacre-coeur-et-la-croix-doivent-figurer-sur-le-drapeau-francais/ paru sur le blog de la Charte de Fontevrault a interpellé votre serviteur.
         De grosses c… hose erronnées ont été écrites sur le drapeau de la France ! Blanc ou bleu-blanc-rouge ? Alors que les partisans du second nous rappellent que le Bleu est la couleur du manteau de Saint-Martin, que le Blanc est la couleur de l’aube de l’Archange  Saint-Michel ou du suaire de Jésus-Christ, que le Rouge est la couleur du sang de Saint-Denis, votre serviteur a voulu briser une lance en faveur du premier.
VOUS ALLEZ DECOUVRIR QUE LE DRAPEAU BLANC A TOUJOURS ETE LE VRAI DRAPEAU DE LA FRANCE. JUSQU’A LA REVOLUTION.
 Henri Comte de Chambord (Henri V) , n‘acceptant de destin Français  que dans le cadre de la Chrétienté, ne voyant de Mission Française  que dans la fidélité de la France à son Baptême et ne voulant de salut national  que dans l‘esprit de justice. Ne renonçant pas au Drapeau Blanc, il empécha la Restauration. Depuis, le Drapeau Blanc est le symbole de la Contrerévolution.
Marie-Julie Jahenny a prédit que le drapeau de la France redeviendra blanc sous le règne du Grand Monarque.

Le BLANC est la couleur traditionnellement associée à la Monarchie Française, à tel point qu’après la Révolution, elle incarnera le Royalisme traditionnel. Cette association ne date que de la fin du XVI° siècle, même si elle continue une série de traditions plus anciennes. Elle provient de l’adoption par le Bon Roi Henri IV de l’écharpe blanche (le fameux panache blanc) comme signe distinctif des armées Royales par opposition à celles, rouges ou vertes, des Espagnols et des Lorrains.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_d%27Ivry « Ralliez vous à mon panache blanc  » Henri IV.

        Si l’on sait que LES ARMES DE FRANCE sont « d‘Azur au semis de Lys d’Or » et qu’elle le resteront de  496, règne de Clovis, à 1376, Planaant du DRAPEAU FRANCAIS.

Philippe d’Alsace

Le 13 janvier 1188, lors d’une entrevue à Gisors, l’archevêque latin de Tyr exhorte le Roi de France, alors Philippe II Auguste, le Roi d’Angleterre Henri II et le Comte Philippe I° de Flandres dit Philippe d’Alsace https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_d%27Alsace à secourir la Terre Sainte de nouveau envahie par les sarrasins. Une nouvelle Croisade est organisée. Il est convenu que les Français arboreront une Croix rouge sur fond blanc, dite Croix de Saint-Georges, les Anglais une Croix blanche sur fond rouge, dite Croix de Saint-Jean, et les Flamands une Croix verte sur fond blanc, dite Croix de Saint-Lazare (R. de Hoveden, Chronica). https://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_de_Hoveden

Les Français arboreront cette Croix rouge sur fond blanc pendant les Croisades. Le drapeau sera ENSUITE confisqué en 1283 aux Gallois et arborée par les Anglais ensuite (J. Bengston, Saint George and the formation of English Nationalism, in Journal of medieval and early modern Studies, t. XXVII, p. 317-321, 1997). Pour se démarquer des Anglais, Saint-Louis fait ajouter des Lys d’Or dans la partie blanche du drapeau Français (R. de Hoveden, Chronica). Un petit baron, fidèle des Capétiens et courageux Croisé, récupèrera la Croix de Saint-Jean pour son compte : AMEDEE I° DE SAVOIE. Quand à la Croix de Saint Jean, elle deviendra l’emblème du Duché de Savoie et de la Maison homonyme.

     L’Ordre de la Jarretière, crée vers 1348, va diffuser la Croix de Saint-Georges comme l’emblême de sa puissance étendue sur le Pays de Galles et l’Ecosse, assujettie en 1296 à la suite de la Bataille de Dunbar (Ecosse) Wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Dunbar_(1296)   et le transfert à Westminster de la Pierre du Destin (W.G. Perrin, British Flags, p. 37-38, Cambridge, 1922) https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_du_destin .

     Or ces deux pays vont devenir des pièces dans le jeu politique de la France en lutte contre son « ennemi héréditaire ». En 1326, le Roi de France Charles IV le Bel, qui avait pourtant participé deux ans plus tôt à une expédition contre l’Ecosse, conclut avec elle le Traité de Corbeil qui renouvelle l’Auld Alliance  https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2013/10/23/ephemeride-du-23-octobre-1295-signature-de-lauld-alliance-1295-les-royaumes-decosse-et-de-france-font-alliance/                                                                           En 1335, son successeur Philippe VI de Valois envoie à son alliée une armée commandée par Raoul de Brienne. En vertu du traité de 1213 signé entre Philippe Auguste et Léolin le Grand, le Roi de France Charles V le Sage soutient de 1363 à 1372 les prétentions d’Yvain Main Rouge sur le Royaume de Galles. Dès le début de la Guerre de Cent Ans, les villes gasconnes se ralliant au Prince Noir arborent la Croix de Saint-Georges.

Quand quatre vingt deux ans plus tard, le 1° décembre 1420, les Anglais s’emparent de Paris, de Saint-Denis et de son Oriflamme, le rouge de la Croix de Saint-Georges, que portaient les Français deux siècles et demi plus tôt, est fixé définitivement comme la couleur de l’ennemi des fidèles au Dauphin Charles, futur Charles VII. Repliés à Bourges, ceux ci choisissent alors d’arborer une Croix blanche sur fond bleu, dite Croix de Marie ou de Saint-Michel, et de se donner pour patron Saint-Michel (Cf. Colette Beaune, Naissance de la nation France, vol. II : La France et Dieu, Gallimard, coll. « Folio histoire », « VI – Saint Michel », p. 274. https://fr.wikipedia.org/wiki/Colette_Beaune L’auteur précise que cette couleur est liée au culte de Saint Michel propre aux derniers capétiens).

La Guerre de Cent Ans est l’occasion d’exalter le symbole de la Croix blanche, opposée à la Croix rouge (J. Bengston, Saint George and the formation of English Nationalism, in Journal of medieval and early modern Studies, t. XXVII, p. 317-321, 1997). En 1355, Jean I° d’Armagnac, exige de ses soldats de porter une Croix blanche sur la frontière de Guyenne (Cf. Colette Beaune, Naissance de la nation France, vol. II : La France et Dieu, Gallimard, coll. « Folio histoire », « VI – Saint Michel », p. 274). Durant l’été 1417, devant la menace des troupes anglaises d’Henri V qui combattent avec l’emblème de la Croix rouge, les habitants d’Orléans en état de prendre les armes reçoivent l’ordre de porter notamment une heuque bleue marquée sur la poitrine d’une croix blanche (J. Bengston, Saint George and the formation of English Nationalism, in Journal of medieval and early modern Studies, t. XXVII, p. 317-321, 1997).

         Catherine de Médicis, au nom de François II, fera ajouter en 1563 des Lys d’Or dans les parties bleus du drapeau Français (Elle s’inspire du Drapeau du Régiment des Gardes Françaises créé la même année) https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9giment_des_Gardes_fran%C3%A7aises https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2014/12/30/vexillologie-dun-constante-dans-les-drapeaux-des-regiments-dinfanterie-de-lancien-regime/

https://www.amazon.fr/DRAPEAU-ORDONNANCE-R%C3%89GIMENT-FRAN%C3%87AISES-1563-1789/dp/B01LYQEF

Le drapeau du Québec s’en inspirera https://fr.wikipedia.org/wiki/Drapeau_du_Qu%C3%A9bec  

        Après les Guerres de Religion et la décision d’Henri IV d’adopter le blanc huguenot comme couleur de ralliement, l’écharpe puis le drapeau blanc devinrent les symboles du Royaume de France. Commandant suprême des armées, le Roi était accompagné d’un drapeau blanc sur les champs de bataille. Louis XIII fait rajouter des Lys d’Or sur le blanc, le Lys étant le symbole Marial (Denise Turrel, Le blanc de France. https://www.persee.fr/doc/diasp_1637-5823_2007_num_10_1_1231_t1_0233_0000_1                                                                  Louis XIV fait rajouter le blason Royal -d’Azur aux 3 Lys d’Or placés en 2 et 1- au mileu du drapeau blanc fleurdelysé de son père : c’est le drapeau qui restera celui de la France jusqu’à la Révolution dite Française.

     Durant la période révolutionnaire qui utilise le tricolore bleu-blanc-rouge à partir de 1792, le Drapeau Vendéen est un drapeau blanc avec quatre Lys disposés chacun dans  un des angles du drapeau et frappé des Armes de Frances

De 1814 à 1830, la Restauration utilisera un drapeau blanc frappé du Blason Royal
A partir de la Monarchie de Juillet, le tricolore devient définitivement le drapeau de la France : le Régime de Vichy ajoutera une francisque sur la partie blanche
   et le Régime de la France Libre remplacera la francisque par une Croix de Lorraine. Si l’Action Française a coutume de faire figurer un Sacré Coeur rouge sur la partie blanche

  Le drapeau des partisans  du rattachisme de  la WallonieBelge à la France  rajoutent un coq rouge sur la partie blanche. Depuis 1958, le drapeau de la France est bleu, blanc, rouge…

Marie-Julie Jahenny  a prédit que le drapeau de la France redeviendra blanc sous le règne du Grand Monarque, il sera peut être comme celui de Louis XIV – d’Argent au semis de Lys d’Or- mais dont le blason Royal placé au centre du drapeau sera d’Azur à la Croix d’Argent, cantonné de 12 Lys d’or, 3 par cantons en 2 et 1, les Coeurs-Unis de gueules en abime de la Croix

et

Hervé J. VOLTO, CJA

_______________
A lire:

-Léon Hennet, L’ancien drapeau de la France (Editions Sicre – Les Essentiels)

https://www.bertrand-malvaux.com/fr/p/8074/l-ancien-drapeau-de-la-france-par-leon-hennet.html

https://www.abebooks.com/LAncien-drapeau-France-HENNET-Léon/4713346339/bd

Jean Rey, Histoire des drapeaux, des couleurs et des insignes de la Monarchie Française, vol. 2, (Paris, Techener, 1837, p. 417).

https://books.google.fr/books?id=zb5SAAAAcAAJ

A propos Charte de Fontevrault

Royaliste depuis mon entrée en Faculté de Droit et des Sciences économiques, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Blogs et sites catholiques, Blogs et sites mémoriels, Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Le drapeau blanc, seul vrai « blason » de la France.

  1. On vient de me dire encore que le Drapeau Blanc sous HENRI V DE LA CROIX POURRAIT être le suivant
    https://www.cdiscount.com/le-sport/drapeau-fleur-de-lys-gloire-a-dieu-150x90cm-r/f-121-azf3700733836569.html

    mais avec les coeurs unis à la place du seul Sacré-Coeur !

    Une autre repésentation serait le Drapeau d’Argent au semis de Lys d’Or avec les armes de France au centre, c’est à dire un blason ressemblant à celui de la Confrérie Royale : d’Azur à la Croix d’argent cantonné de Lys d’or dans les 4 cantons, les Coeurs Unis de gueule en abime de la Crois à la place de la Couronne d’Or
    http://confrerieroyale.blogspot.com/2020/04/maison-du-roi.html

  2. Le DRAPEAU BLANC sous HENRI V DE LA CROIX POURRAIT être le suivant
    https://www.cdiscount.com/le-sport/drapeau-fleur-de-lys-gloire-a-dieu-150x90cm-r/f-121-azf3700733836569.html

    MAIS AVEC LES COEURS UNIS A LA PLACE DU SEUL SACRE-COEUR

    Merci

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s