Hervé Volto . UNE TRADITION OUBLIEE : LE JEUDI SAINT DES ROIS DE FRANCE !

       Pour montrer à quel point l’institution Monarchique en France était Chrétienne, qu’il nous soit permis de rappeler les cérémonies qui avaient lieu chaque année à la Cour le Jeudi Saint. Aujourd’hui, nous avons l’habitude de voir le pape François I° effectuer en directe télévisée la cérémonie du lavement de pied du Jeudi Saint, mais nous avons oublié que jadis, c’était les Rois de France qui effectuaient cette cérémonie Chrétienne! Nous emprunterons son récit à M. Paul Gruyer cité in http://forumarchedemarie.forumperso.com/t13966-le-jeudi-saint-des-rois-de-france  : Quand les Rois de France lavaient les pieds des pauvres.

Cité par le Marquis de la Franquerie dans LA MISSSION DIVINE DE LA FRANCE, Note 78
http://christroydefrance.info/2016/06/03/mission-divine-de-france/


C’est le pieux Roi Robert Robert II , surnommé « le Pieux », est né à Orléans vers 972 et mort au château de Melun le 20 juillet 1031 https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_II_le_Pieux                                                                            qui, aux lointains alentours de l’an mil, institua l’usage par les Rois de France de laver les pieds des pauvres le Jeudi Saint de chaque année et de célébrer la Cène en leur honneur. Cette coutume qui courbait devant des malheureux la Majesté Royale, avait été pratiquée déjà par les Empereurs Grecs de Byzance, et c’est de là qu’elle était venue en Europe. Le nombre des pauvres amenés au palais pour cette cérémonie fut d’abord illimité. Il se réduisit par la suite et au début du XVIIè siècle, Henri IV régnant, il avait été définitivement fixé à treize garçons ou fillettes (Le chiffre de 13 Pauvres a été adopté depuis Saint Grégoire le Grand parce qu’un jour, ayant invité 12 pauvres, il s’en trouva un treizième qui, la cérémonie finie, disparut mystérieusement comme il était venu, et l’on pensa que c’était Notre Seigneur Lui-même), ce nombre symbolisant Jésus-Christ et les douze Apôtres. 


Si le Roi était empêché, le Dauphin le remplaçait. On les assied le long d’un banc, le dos tourné contre la table où le Roi les doit servir, et le visage vers la chaire où le Grand Aumônier, ou autre Prélat qui a été choisi, doit faire l’exhortation. Celle-ci terminée, on chante le Miserere, puis le Roi s’avance vers les Enfants et prosterné à deux genoux, il commence à laver le pied droit au premier, et le baise, et ainsi continue aux autres… Les enfants passent ensuite avec leur banc de l’autre côté de la table où ils sont servis par le Roi chacun de treize plats de bois, les uns pleins de légumes, les autres de poisson, et d’une petite cruche pleine de vin sur laquelle on met trois pains ou échaudés. Puis le Roi passe au cou à chacun d’eux une bourse de cuir rouge dans laquelle il y a treize écus d’or, laquelle est présentée à sa Majesté par le Trésorier des Aumôniers. 


Ce sont toujours comme par le passé, les Princes du sang royal ou autres Princes et Nobles qui tendent les plats au Roi… Derrière les Enfants, il y a un Aumônier servant qui prend tous les plats sitôt que le Roi les a mis sur la table, et les remet dans des paniers ou corbeilles, qui sont tenus par les Pères et Mères ou Parents des enfants, auxquels le tout appartient. Finalement, le Roi se rend à la Messe avec une grande suite et à l’issue, avec un cierge blanc en main, suivi des mêmes Princes et Seigneurs, il accompagne le Saint-Sacrement depuis l’autel où la Messe a été dite, jusque dans un oratoire qu’on lui a préparé, où il est posé en grande dévotion. Une cérémonie parallèle se déroula jusqu’à la Révolution, également dans les grands appartements de la Reine. Elle aussi y servait les petits pauvres, assistée par les Princesses de la Famille Royale et par des Duchesses qui lui tendaient les plats (Paul Gruyer, Quand les Rois de France lavaient les pieds des pauvres).

La cérémonie de lavement de pieds des Rois de France est d’insitution Capétienne. Insyituée par le fils d’Hugues Capet, Robert II le Pieux, elle fut l’apanage de tous les Capétiens. Même le Roi Soleil lavait les pieds des pauvres, ce qu’on oublie bien souvent de nous rappeller  https://www.baches-publicitaires.com/blog/la-petie-histoire/louis-xiv-communiquez-avec-des-tissus-imprimees-de-venez-le-soleil-de-vos-clients/#:~:text=Durant%20sa%20vie%2C%20il%20s,et%20jusqu’%C3%A0%20sa%20mort. !                                                                                                                                                                     En effet, Mme de Maintenon, soucieuse d’organiser cette cérémonie, faisait appréter la SALLE dite aujourd’hui  DU SACRE du chateau de Versailles -On y trouve aujourd’hui  le tableau du Sacre de Napoléon I° par David- pour que le Roi Soleil puisse y recevoir 12 enfants pauvres !!

Quel magnifique exemple Chrétien donnait ainsi le Roi de France!

Ajoutons que Saint Louis, tous les vendredis de l’année, accomplissait ce geste qui grandissait la majesté Royale et que bien souvent, au cours de sa sortie matinale quand il rencontrait des pauvres, il ne manquait pas de les ramener au palais Royal où lui-même tenait à les servir à table, voyant en chacun d’eux un membre souffrant de Jésus-Christ.

On comprend que devant de pareils faits, l’Eglise ait encouragé dès avant le XIII° siècle, et à Rome même, la prière pour le Roi de France.

A Saint-Louis-des-Français, on lit sur chacun des piliers qui font face à la porte d’entrée de l’église SAN LUIGI DEI FRANCESI de Rome https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Saint-Louis-des-Fran%C3%A7ais_de_Rome ,                                                                                                    quiconque prie pour le Roi de France gagne dix jours d’indulgences accordés par le Pape Innocent IV («Si vous êtes les fils d’Abraham, faites les oeuvres d’Abraham») !

Inscriptions et indulgences existent encore, et sont valables…

Imagine-t-on de nos jours le Président de la République Française laver les pieds de 12 enfants pauvres ?

Hervé J. VOLTO, CJA, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), chroniqueur et mémorialiste, membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

_____

A lire : Marquis de la Franquerie, La Mission Divine de la France (Ed. Sainte Jeanne d’Arc).

L’exemple de Charles X . http://jesuschristenfrance.fr/royaute-francaise-au-service-du/article/le-lavement-des-pieds-des-pauvres

A propos Charte de Fontevrault

Né à Loudun (Anjou) le 17 décembre 1945, dans une fratrie de trois garçons dont j'étais le cadet, et royaliste depuis mon entrée à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Limoges, ce qui est d'ailleurs assez tardif, j'ai découvert ma voie dans le royalisme providentialisme, c'est-à-dire le royalisme de de ceux qui s'en remettent à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre de France. La Charte de Fontevrault assure ce combat quotidien dans lequel elle est loin d'être seule, grâce à Dieu. http://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault http://www.sylmpedia.fr/index.php/Alain_Texier http://www.sylmpedia.fr/index.php/Providentialisme
Cet article, publié dans Rois et Reines de France, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Hervé Volto . UNE TRADITION OUBLIEE : LE JEUDI SAINT DES ROIS DE FRANCE !

  1. Merci à Alain TEXIER d’avoir mi en ligne mon article !

    Et merci de bien vouloir rectifier la petite erreur de pagination.

  2. Marie-Agnès Lacour dit :

    On peut citer encore à propos de Louis XIV qu’il a fait fondre toute sa vaisselle d’argent deux fois pour acheter du blé et nourrir le peuple qui souffrait de famine à cause des intempéries et des guerres
    On peut aussi ajouter Marie-Antoinette qui invitait à la table de ses enfants les enfants des domestiques et qui obligeaient les petits princes à être déférents avec eux
    C EST CELA AUSSI LA ROYAUTE FRANCAISE LA GENEROSITE ET L AMOUR DU PEUPLE

  3. Merci à Alain TEXIER pour cette belle illustration du lavement des pieds par Saint-Louis !

    Mme Lacour a raison : C EST CELA AUSSI LA ROYAUTE FRANCAISE, LA GENEROSITE ET L’AMOUR DU PEUPLE.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s