Hervé Volto, CJA. LA MISSION DIVINE DE LA FRANCE

Votre serviteur a voulu écrire cet article à l’attention préférentielle de nos amis transalpains. Les Royalistes émérites seront heureux de se voir conforter dans leurs traditions et dans leur Foi. Les plus jeunes apprendront peut être quelque chose...

 H.V.

——

Aujourd’hui encore, personne ne peut nier les racines Chrétiennes de la France, à moins de ne pas connaitre son histoire, ou de la renier. De nombreux faits nous donnent espoir : les Catholiques Français sont encore très partie prenante dans le rôle des Missions dans le monde. La France est encore le pays où le dépôt de la foi Catholique est le mieux conservé dans sa tradition, le mieux défendu. (NDLRB . Que l’on pense au rôle, certes encore  contesté   joué par Mgr Marcel Lefebvre).  Certains éléments récents (l’AGRIF, CIVITAS) nous ont démontré que nous sommes encore très nombreux à avoir une notion de morale dans ce pays.

Dans ces moments très difficiles, quel est notre rôle aujourd’hui pour redresser le destin de la France ? L’histoire pour le moment trop peu connue de Claire Ferchaud (décédée en 1972) http://trinite.1.free.fr/loublande/sacre_coeur_claire_ferchaud.htm nous donne espoir et nous rappelle que le Sacré-Cœur compte toujours sur la France, fille aînée de l’Eglise. Le message du Sacré-Cœur à Loublande en Vendée peut se résumer en une double demande : la conversion du Chef d’Etat, la Consécration de la France et l’apposition du Sacré-Cœur sur le drapeau national. On retrouve toujours la demande faite en 1689, ce message est donc toujours d’actualité. A nous Français d’y travailler. Rien n’est impossible à Dieu.

Car le Christ, comme Dieu et même comme Homme uni à la Personne Divine, a droit de régner sur le monde. Il est libre de choisir Ses instruments pour établir Sa Royauté. Si donc Il a choisi la France et ses Rois, qu’on le veuille ou non, il faut bien s’incliner. Et la France possède une Mission Divine : faire triompher le règne universel du Christ et de Son Eglise. Il faut également que les Français connaissent cette Mission. Mais pour accepter, il convient que cette Mission soit prouvée.

Le Marquis de La Franquerie affirme dans Mission Divine de la France, son plus important ouvrage :

Gesta Dei per Francos, qui établirait difficilement la vérité de ce glorieux adage. Il nous a donc paru plus opportun que jamais (en présence de l’anarchie spirituelle, intellectuelle et morale du monde moderne) d’exposer brièvement cette mission providentielle de la France qui a valu à notre pays d’être, au dire de Jeanne d’Arc, «le plus beau Royaume après celui du Ciel» .

images

myriamir.wordpress.com

Il faut que les Français connaissent cette Mission et en pénètrent l’exceptionnelle grandeur afin qu’ils puissent être les dociles instruments de la Providence dans l’exécution des desseins Divins sur le monde et, par l’élan de leur dévouement et de leur amour envers Dieu, se montrent dignes de cette Mission qui est la clé de voûte de l’Histoire de France, l’explication de son passé et le garant de son avenir. Mission qui constitue, après celle du peuple d’Israël, le privilège le plus glorieux et le plus transcendant qui ait jamais été accordé à aucun peuple : promouvoir la Chrétienté et assurer le triomphe de la Royauté du Christ sur le monde. Non fecit taliter omni nationi

II importe également que les autres peuples et leurs Gouvernements se convainquent de la réalité de cette Mission Divine de la France, tant de fois affirmée solennellement par Dieu à Sainte-Jeanne d’Arc et par tant de papes, au nom du Christ. Alors seulement ils s’inclineront devant la volonté Divine et reconnaîtront cette primauté du Roi et de la France sur tous les autres Souverains et États comme voulue et établie par Dieu, en vue du bien commun des peuples, afin que triomphe la Royauté Universelle du Christ, seule garante de la paix générale et de la prospérité dans la Charité et l’Amour ici-bas, et de la béatitude éternelle en vue de laquelle les hommes ont été créés.

Certains diront que votre serviteur fait le jeu d’un parti politique ou d’un nationalisme intransigeant, étroit et condamnable. Il s’y refuse et se situe sur un plan infiniment supérieur à toutes ces contingences humaines, sur le seul plan solide, celui de la volonté de Dieu tant de fois affirmée. Car la seule réalité qui importe et compte, la seule qui doive dicter tous les actes des États comme des individus est cette volonté Divine devant laquelle, tôt ou tard, de gré ou de force, il faudra bien s’incliner.

Chaque Nation, comme chaque individu, a reçu une mission qu’elle doit accomplir, a dit Joseph de Maistre (1753-1821). Celle de la France est de faire triompher l’Eglise et la Royauté du Christ.

Tomada de Antioquia

Les Croisés sous les remparts d’Antioche.

La Mission Divine de la France est d’exécuter les gestes de Dieu, «Gesta Dei per Francos» .

Et le grand Philosophe d’ajouter :

Le châtiment des Français sort de toutes les règles ordinaires et la protection accordée à la France en sort aussi ; mais ces deux prodiges réunis se multiplient l’un par l’autre, et présentent un des spectacles les plus étonnants que l’oeil humain ait jamais contemplés (Joseph de Maîstre, Considérations sur la France, ch. II, p. 8 et p. 27).

Strabon né à Amasée dans le Pont vers 64 av. J.-C, mort entre 21 et 25 ap. J.-C , le grand Géographe de l’Antiquité, semble l’avoir pressenti quand il écrit de la Gaule :

Personne ne pourrait douter, en contemplant cette oeuvre de la Providence, qu’Elle n’ait disposé ainsi ce Pays avec intention et non au hasard.

En effet, Dieu a toujours préparé Ses voies. De toute éternité, dans Sa prescience des événements, Il avait jeté Son dévolu sur notre pays et choisi notre peuple pour succéder au peuple Juif et remplir, pendant l’ère Chrétienne, la Mission Divine qui avait été assignée à ce dernier sous l’Ancien Testament.

Cette mission a été et demeure la plus glorieuse, assurément, de toutes celles qu’Il a jamais confiées à une nation. Aussi, parce que cette mission en raison même de son importance fera encourir fatalement à la France les assauts répétés de l’Enfer déchaîné, va-t-Il, dans Sa prescience des événements, lui donner un protecteur d’autant plus puissant que les attaques infernales seront plus farouches. Il choisit alors le plus puissant et le premier de tous les Anges, le Chef de toutes les Milices Célestes, le grand vainqueur de Satan: Saint Michel, qui est associé à toutes les grandes pages de notre histoire, inspira personnellement notre Jeanne d’Arc et lui déclara:

Je suis Michel, le Protecteur de la France (Voir : Marquis de La Franquerie, Mémoire pour le renouvellement de la Consécration de la France à Saint Michel (Editions DFT-, préfacé par S. Exc.. Monseigneur de la Villerabel, Évêque d’Annecy.) .

Déjà, les peuplades de la Gaule croyaient à l’immortalité de l’âme et méprisaient la mort et, bien avant la naissance du Christ, avaient le culte de la Vierge qui devait enfanter le Sauveur du Monde, culte que Notre-Dame de Chartres a continué en le christianisant.

Autre marque de la prédestination de notre Pays : le seul être qui ait volontairement apporté un soulagement matériel au Divin Maître au cours de sa Passion, Véronique, n’était-elle pas une Gauloise, originaire de Bazas ? Le premier converti du Sacré-Coeur, qui fut aussi le premier à oser proclamer la divinité du Sauveur, Longin, n’était-il pas gaulois lui aussi ? N’est-il pas logique, puisque notre Patrie a une Mission Divine à remplir, que Dieu ait voulu que ce soit une femme de chez nous qui transmît au monde entier l’image de sa Sainte Face et qu’un soldat de notre Pays ouvrît son Coeur adorable d’où devaient jaillir tous les trésors de grâce, d’amour et de résurrection qui, depuis lors, ne cessent d’embraser les âmes droites et qui doivent les irradier davantage encore à l’approche des derniers temps?

Ajoutons encore qu’en mourant, Notre-Seigneur regardait du côté de l’Occident, et que, ainsi Il voulu unir dans un même geste d’amour suprême Rome et notre France, Son Eglise et Son Royaume de prédilection (Voir les recherches de saint Ignace de Loyola par les Bollandistes).

Les premiers Évangélistes qui apportent à la Gaule « la bonne Nouvelle » sont Sainte Marie Madeleine, Sainte Marthe et Saint Lazare. Lazare, image de la résurrection de la France. Madeleine, la grande pécheresse, mais l’âme au grand repentir et au grand amour qui symbolise à l’avance notre France pécheresse d’aujourd’hui, et notre France repentante et amoureuse de demain ; Madeleine, que le Christ a sauvée d’un regard et pour laquelle Il eut une toute particulière et tendre affection. En donnant à notre Pays Ses amis de dilection, le Sauveur pour la première fois lui donnait Son Coeur.

Enfin, Jude, le fils de Saint-Jacques le Mineur (Actes 1:13), Apôtre et Parent de N.S. Jésus-Christ, est envoyé en Gaule (Isaïe 49:12) avec Saint-Jospeh d’Arimathie et les Saints Evangélistes. Ce Jude, que l’on ne doit pas confondre avec son oncle paternel Saint-Jude Thadée, ayant récupéré la Sainte Lance de Longin deviendra le PORTEUR DE LANCE, en latin PHERE-ANCOS, ou en Gaulois FRANCOS, LE PERE DES FRANCS ET DES ROIS DE FRANCE!

300px-Fra_Angelico_027

Fresque de Fra Angelico; Musée  du Couvent  San Marco -Florence.

Quand le temps fut arrivé, que l’Empire Romain devait tomber en Occident, Dieu, qui livra aux Barbares une si belle partie de cet Empire, et celle où était Rome, destina à la France des Rois qui devaient être les défenseurs de l’Eglise.

Selon Ronsard et Jean Le Maire de Belge, dans leur version de la Franciade, Francus sauvera le fils d’Anthénor, ultime Roi des Sicambres, un peuple installé à Crète selon Ronsard ou en Champagne selon Le Maire de Belge. Anthènor donne sa fille Hyante en mariage à Francus qui, avec sa femme s’installent sur le Frankenberg, la Montagne des Francs, près de Neubois, en Alsace, en terre Française. Francus est-il mort avant d’avoir pu convertir son épouse? C’est un mystère. Ce que l’on sait c’est que le fils de Francus grandit dans la religion païenne de sa mère et que les Francs-Sicambres resteront païens jusqu’à la convertion et le baptême de Clovis. Lucien Jean Bord, dans son livre Les Mérovingiens (Ed. de Chiré), relève les similitudes existantes entre le peuple Franc et les peuples germano-scandinaves : architecture, construction, arts métallurgiques et textils, bijouterie.

images

Vallée du Danube . Expedia.fr

Les Sicambres sont un peuple indo-européen apparenté aux Shythes, aux Troyens et aux Spartiates, dont ils portent les cheveux long et utilise les mêmes techniques de combat ! Les Troyens et les Spartiates -réconciliés après s’être opposés sous les murs de Troyes- remonteront le Danube après la chute de Troie, guidés par Astyanax, fils d’Achile et de Briséïs, Astyanax qu’Andromaque fit passer pour le fils d’Hector et ressuscité par les dieux après que les grecs l’avaient jeté du haut des remparts de Troie pour éteindre la dynatie troyenne. Troyens et spartiates rencontreront sur leur chemin le peuple des Cimériens avec qui ils se mélangeront, formant le peuple Sicambre. Les Sicambres continueront à remonter le Danube et se répandront dans les actuelles Allemagne, Pologne, Danemark, et pays scandinaves.

Les Francs, issus de Francus et de Hyante sont donc de grands guerriers blonds venus des bords intérieurs du Rhin, c’est à dire les actuelles Alasce, Lorraine, Belgique, Néherlande, Luxembourg, Champagne et Ardennes : ils combattent à cheval, ce qui assure leur supériorité sur les autres peuples barbares, ce avec une courte lance, un glaive semblable à celui des romains et la redoutable francisque.

Sans encore avoir encore été convertis au Christianisme, les Francs défendent la Gaule et l’Eglise contre les barbares qui, selon Saint-Jérome, sont d’une férocité inouïe et ravagent tout. De Francus à Clovis, trois siècles passeront. Trois siècles, c’est le temps nécessaire pour en raciner une dynatie sur un territoire. Trois siècles, c’est aussi le temsp nécessaire pour faire disparaître toute trace de judaïcité du Sang Sicambro-Franc. Car si le juif est juifs par la mère, le Franc est Franc par le père! C’est le principe de la Loi Salique. Cette Loi Salique oblige à la fidélité conjugale et assure la pérennité de la race Franque. Chateaubriand disait que “Dieu attendait la Race pure des Francs pour lui donner Sa religion“, et on peut dire avec le Marquis de La Franquerie que le Baptême de Clovis fut le Baptême de la France.

2012-03-01_eglise_Saint_Remy_montageStRemi

Saint Remy. Eglise de Draveil ( Essone)

Pour convertir la nation ses Francs qui a Dieu pour fondateur, la Divine Providence suscitera un Saint Remy, homme apostolique, par lequel Il renouvela tous les miracles qu’on avait vus éclater dans la fondation des plus célèbres Églises, comme le remarque saint Remy lui-même dans son testament.

Ce grand Saint et ce nouveau Samuel, appelé pour Sacrer les Rois, Sacra ceux des Francs, en la personne de Clovis, le nouveau Constantin, comme dit le saint Apôtre lui-même, pour être les perpétuels défenseurs de l’Église et des pauvres, qui est le plus digne objet de la Royauté. Il les bénit et leurs successeurs, nouveaux Constantins héréditaires, qu’il appelle toujours ses enfants, et prit Dieu, nuit et jour, qu’ils persévérassent dans la Foi : prière exaucée de Dieu avec une prérogative bien particulière, puisque la France est le seul Royaume de la Chrétienté qui n’a jamais vu sur le trône que des Rois Français (Bossuet : Politique tirée de l’Ecriture Sainte, L.v. VII, art. 6, 14è prop) .

A la chute de I’Empire d’Occident, trois races de barbares occupaient les Gaules : les Goths, les Burgondes et les Sicambres. Tout marchant à la dérive, la Divine Providence destina à survivre et à s’épanouir dans les âges futurs, le seul de ces peuples où devait s’épanouir aussi, au plus haut degré, le culte de la piété, de cette piété dont Childéric fut la fleur et Clovis le fruit («Deproratis penitus rebus Divina Providentia factum est ut ejus tantum modo gentis regnum ad posteros feliciter propagaretur, penes quam cultus pietatis foret excellentius effulsurus, cujus in Childerico ut dictum est flores apparuerunt, in Clodoveo autem collecti sunt fructus») . Pour protéger son Eglise naissante contre les flots envahissants de l’hérésie (L’Arianisme) et de la barbarie qui régnaient sur tous les trônes d’Orient et d’Occident, Dieu paraît avoir institué les Rois de France Très Chrétiens, issue d’une Race Divine en l’un de ses membres, et les a fait s’élever sur les ruines des peuples non Catholiques disparus.

L’Ascendance Davidique des Rois de France explique le carcatère Sacré et Divin de la Royauté Française. Les Francs constituent l’autre Race Sacrée. Et c’est pour cela que tous les peuples entachés d’hérésie furent expulsés ou absorbés par les Francs, suivant la parole de Notre Seigneur :

Tout arbre que n’a point planté mon Père sera arraché (Mat, XV, 13).

Les Francs se mélangent aux Sicambres, les Burgondes sont absorbés et les Goths sont chassés en Italie où ils deviendront les Ostrogoths (Goths de l’Est) et en Espagne où ils deviendront le Wisigoths (Goths de l’Ouest).

imgres-1C’est pour cela que le Royaume des Francs s’est épanoui dans une riche et luxuriante végétation arrosée par sa piété. Les Mérovingiens ont repoussé l’hérésie arienne, les Carolinigiens ont porté UNE FOI, UN ROI, UNE LOI de la Catalogne à la Pologne, et les Capétiens ont construit les cathédrales, créé la Chevalerie qu’ils ont envoyé aux Croisades, soutenu les congrégations religieuses et les grands ordres monastiques (Cluny), et fait du Royaume des Francs LE SAINT ROYAUME DE FRANCE ! Il ne restera plus qu’aux Capétiens Valois d’empécher la protestantisation de la France et d’organiser le Protectorat Français sur la Terre Sainte (abandonné seulement en 1926!), et aux Capétiens Bourbons de consacrer la France à Marie, d’assoir le caractère Catholique de la couronne de France en révoquant l’Edit de Nantes, de porter la consacration Mariale des Bourbons de France aux Bourbons d’Espagne, de Naples, et de Parme par le Pacte des Familes de Louis XV, de tourner vers Notre Dame tous les arts baroques, et enfin de susciter, d’organiser et de protéger les Missions.

Mission providentielle de la France, proclamée par Grégoire IX écrivant à Saint Louis :

De même qu’autrefois la tribu de Juda reçut d’en haut une bénédiction toute spéciale parmi les autres fils du Patriarche Jacob ; de même le ROYAUME DE FRANCE EST AU-DESSUS DE TOUS LES AUTRES PEUPLES, COURONNE PAR DIEU LUI-MEME DE PREROGATIVES EXTRAORDINAIRES. LA TRIBU DE JUDA ETAIT LA FIGURE ANTICIPEE DU ROYAUME DE FRANCE ( Labbe, Tome XI, p. 366 et 367. Lettre rappelée par saint Pie X le 13 décembre 1908 lors de la béatification de Jeanne d’Arc (actes de Pie X, t. V, p. 204 et 205) .

Ainsi, il ne peut y avoir de Mission Divine de la France sans continuité Royale ! et les fausses lumières qui ont assis la République ont éloigné la France de sa Mission Sacrée: Les Français sont déchirés, l’Eglise est divisée, l’Occident est menacé… Alors que notre Etat est bradé, notre armée déclassée, nos villes souillées, nos églises vidées, notre jeunesse gachée, livrée, abandonnée, la France doit retrouver sa Mission Divine : elle le peut en retrouvant son manteau de Royauté que le république lui a arraché !

Seulement avec le retour de la Royauté, la France redeviendra la plus puissante nation carimgres-1le Christ renouvellera avec son Roi qui seul a le droit et le pouvoir de le faire L’ALLIANCE TUTELAIRE EN VUE DE LAQUELLE A ETE CREE NOTRE PEUPLE : faire de la France la Fille Anée de l’Eglise et l’Educatrice des Peuples. Alors le Grand Monarque, qui qu’il sera, en pleine union avec le Saint Pontife qu’il aura sauvé et restauré dans ses droits, rétablira en tous lieux l’ordre et la paix, et assurera le triomphe du règne du Sacré-Coeur de Jésus, du Coeur Immaculé de Marie, et il rendra au Christ-Roi la couronne perdue à la Rue du Bac en 1830.

La mission du Grand Monarque sera de concevoir la défense de la foi Catholique comme un principe de gouvernement, d’être comme un nouveau Constantin. Il accomplira cette Mission Divine en refaisant de la France un Royaume Très Chrétien et en réunissant autour de la France tous les pays Chrétiens d’Europe puis du monde entier.

Il a tellement été reproché aux Royalistes Providentialistes de sacrifier l’action à la prière qu’il n’est pas inutile de rappeler ce que pourrait -être selon eux- la ligne de conduite du Roi restauré : il suffirait simplement au Monarque d’appliquer dans ses actions les commandements du Christ pour que la face de notre Pays en soit changé. Le Roi traiterait ses concitoyens en enfants de Dieu dans une fidélité à l’héritage Chrétien de la France, donc, lui-même incarné dans deux dimensions :

– La promotion des valeurs fondamentales de la civilisation Chrétienne, notamment la foi Catholique, la défense de la Famille comme de la Vie, et l’Amour de la Patrie.

– La fidélité-filliation dans la droite ligne à un modèle social porté notamment par les Catholiques Sociaux, contre le capitalisme sauvage planétaire et le socialo-communiste massifiant, et pour le secours aux pauvres.

La mise en oeuvre de la Doctrine Sociale de l’Eglise fait aussi partie des lignes de force de l’action Royale.

A travers le Grand Monarque, le Sacré-Coeur embrasera les âmes que Marie ornera de toutes ses vertus et le Saint-Esprit illuminera les intelligences. Jamais l’Eglise militante ne connaîtra pareil triomphe, aussi pourra-telle réunir le Grand Concile qui dissipera toutes les erreurs passées et assurera l’épanouissement et le rayonnement de la vérité religieuse jusqu’à la fin des temps : on peut même espérer, qu’après tant de services éclatants rendus par le Roi et la France à l’Eglise, le Souverain Pontife, qui régnera alors, profitera de cette circonstance pour proclamer la Mission Divine de la Race de nos Rois et de la France. Après un long règne des plus glorieux, le Grand Monarque, dernier Bourbon de France direct, ira sur le Mont des Oliviers déposer sa Couronne Royale et Impériale, ce qui préfigure une abdication en faveur de quelqu’un appartenant à une autre branche (Bourbon d’Espagne ou Bourbon-Parme?). le Message de La Salette n’a pas parlé du seul Grand Roi mais des Rois. La Royauté continuera alors jusqu’au retour du Christ et la Mission Divine de la France avec elle

Hervé J. VOLTO, CJA, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991.1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

A lire : Marquis de la Franquerie, La Mission Divine de la France (Ed. Sainte Jeanne d’Arc).

____

A paraître : Le Pacte de Tolbiac.

Advertisements

About alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
This entry was posted in Blogs et sites providentialistes and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to Hervé Volto, CJA. LA MISSION DIVINE DE LA FRANCE

  1. max says:

    Tout ce que vous dites est tres bien, mais je veux corriger une seule chose.
    “ce qui préfigure une abdication en faveur de quelqu’un appartenant à une autre branche ”
    selon les prophéties et les saints:
    Il est le dernier roi de France, dernier roi de la fin des temps, dernier roi du saint empire romain (le monde entier) avant la fin du monde.
    Apres lui le fils de perdition apparaitra et commencera son regne de persecution. Tel que la Bible le dis “il faut qu’il disparraisse (roi) pour qu’il apparaisse (fils de perdition).
    Les rois sont les 12 rois qui seront ses “ministres” dans les autres nations.
    Un roi-empereur, 12 rois et un saint pontife et quelques princes tous saints.

    • alaintexier says:

      Nous ne saurions trop encourager nos lecteurs à mettre en commun , via nos colonnes, leurs connaissances s’agissant des événements malheureusement dramatiques qui conduiront au retour du roi. Grâce à vous tous , ce blog de la Charte de Fontevrault gardera la place – qui ne lui est d’ailleurs pas contestée- de blog du royalisme providentialisme.

  2. Il est possible que je me trompe : je ne suis pas infaillible. Mais une autre interprétation est que seuls deux personnes sur Terre pourront stopper l’Anté-Christ : le premier est prisonnier au Vatican. Reste le second…

    En tout cas, la Mission Divine de la France ne pourra reprendre qu’en retrouvant le manteau de Royauté que la République lui a arraché. Pas de Mission Divine de la France sans continuité Royale : le Message de La Salette semble parler DES Rois qui viendront après le Grand Monarque.

    Mais je le répète : il est possible que je me trompe. Il faudra en otu cas une collaboration étroite entre le Saint Pontife et le Grand Monarque qui viendra entre autre le délivrer. Prions Notre dame, Reine de l’Ordre et Mère des Rois cachés qu’elle nous redonne au plus vite la Royauté.

    J’en profite pour remercier Alain Texier pour les très belles images illustrant ce présent article….

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s