Louis Chiren, Maître imagier de la « flotte providentialiste” offre aux royalistes “Les ailes de l’histoire ».

AVIS IMPORTANT DE LOUIS  CHIRENArtiste et poète inspiré, d’oeuvres catholiques et royales. https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete

     “La Charte de Fontevrault fondée par Monsieur Alain Texier le 25 août 1988 en l’abbaye royale homonyme, a l’autorisation de reproduire les textes ainsi que les oeuvres picturales de Louis Chiren pour l’ensemble de ses oeuvres”

Et afin que  vous n’oubliez rien du cadeau qui nous est fait; veillez à consulter l’index actualisé des oeuvres de Maître Louis Chiren

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/08/02/tableau-recapitulatif-des-oeuvres-de-maitre-louis-chiren/

Et ces diables incarnés osent parler de complotisme ….
Pour contrer leur noir dessein voici l’annonce d’un tournant.

LES AILES DE L’HISTOIRE

J’ai réalisé cette œuvre en quatre jours. Initiée le 20 octobre, je l’ai poursuivie le 27 octobre pour l’achever les 1er et 2 novembre 2019.


Le 20 octobre 1677 voyait la naissance de Stanislas Leszczynski qui fut brièvement roi de Pologne et le dernier duc de Lorraine. Sa fille Marie épousera Louis XV. Le duc deviendra par le fait l’arrière-grand-père de Louis XVI, Louis XVIII et Charles X.
Le 27 octobre nous fêtions le Christ Roi. Rappelons-nous qu’au-dessus de son chef sur la Sainte Croix trônait cette inscription au combien véritable “celui-ci est le Roi”.
Le 1er novembre nous fêtions l’ensemble des saints et en ce jour du 2 novembre nous commémorons tous les fidèles défunts.

Cette illustration vous présente un vieux moulin à vent. Vers 1228 deux moulins furent construits par une abbaye. Le premier disparut à la révolution dite française, le second portant le nom de moulin de Chouaix ou Choix, un hameau disparu, résista au temps.

Remanié au XVIIème siècle, la date de 1668 est gravée près de la porte nord, il sera de nouveau transformé vers 1828 puis un peu plus tard ses ailes modernisées puisqu’elles sont le premier modèle à crémaillère (1845). Le toit a la capacité de tourner pour prendre le vent et ses ailes de se déployer plus ou moins en fonction de la force de ce dernier. En somme c’est un moulin-pivot en même temps qu’un moulin-tour.

Notre siècle dans sa course folle initiée dès le printemps industriel voudrait en partie faire marche arrière constatant les dégâts gigantesques occasionnés par cette course aux profits. Les concepts les plus farfelus qui se veulent novateurs, ne font que rappeler la clairvoyance de nos anciens, vivant de la terre, respectant les saisons et le sol nourricier qui les avait vues naître comme leurs parents avant eux. Tous ces excès auraient dû alerter leurs intelligences avides de réussites et de vaines gloires. Mais cette envolée maligne bousculant tout, ce spectaculaire bond en avant dans ce qui se voulait moderne entraînant avec lui l’ensemble des disciplines aura eu raison de siècles raisonnés sous l’égide de rois Très Chrétiens, soumis au bon droit et à la lumière de la Sainte Église.

Une petite caste animée de noirs desseins pensent échapper au chaos qui vient. Elle manipule du haut de ses lumières une basse-cour de gallinacés politiques qu’elle nourrit d’un pouvoir qui passe de main en main sitôt la volée de grains dorés engloutie sous leurs becs gloutons.

Mais le Ciel veille sur le royaume dormant, les signes nombreux de cette présence divine doivent rassurer le peuple réel.

Pour correspondre entre eux, les meuniers bénéficiaient grâce aux ailes de leurs moulins d’un véritable sémaphore. Si auparavant l’on brûlait les moulins afin d’affamer la population, cette destruction était aussi un moyen de stopper les communications.

Quelques bribes du langage des ailes sont parvenus jusqu’à nous. Ainsi les ailes en X décalé indiquaient que la meule était au rhabillage. Les ailes en X arrêté tel la Croix de saint André, une absence de vent ou du meunier. Enfin les ailes en Croix, étaient la mise en berne du moulin face à la demeure d’un défunt. Elles indiquaient également que le meunier était mort.

Sur cette illustration les ailes sont en X décalé, la meule est donc au rhabillage afin de reprendre son ouvrage. Comprenez que le peuple réel partageant le sens du bien commun, orphelin de leur terre vendue au plus offrant et bafouée par des lois scélérates se prépare au choc qui a commencé depuis un moment et qui mène le pays à l’abîme. Mais il se prépare surtout à rebâtir le royaume de France tel qu’il doit être sous l’égide d’un bon roi dévoué, serviteur des Cœurs Sacrés.

Ces ailes signalent que l’histoire sainte de France continue, car elle n’est visible que par les cœurs amoureux, héritiers de la Croix du Christ et de nos rois qui ont fait la France.

L’espérance est notre trésor, le vent tourne et la masse manipulée ferait bien d’essayer de le prendre. N’oublions pas que les éléments naturels ont déjà remis les pendules à l’heure, nos anciens le savaient, ce siècle en prend note mais qui se cache dans ces éléments ? Il s’agit bien sûr de notre Créateur, il aura le dernier mot et ce château de cartes avec ses œuvres et ses fastes s’écroulera aussi vite qu’il s’était élevé par la puissance des ailes de l’Esprit Saint car :

Luc 8-11

Quand tu seras convié par quelqu’un à des noces, ne te mets point à table à la première place, de peur qu’il n’arrive qu’un plus honorable que toi soit aussi convié ; et que celui qui vous aura convié, ne vienne, et ne te dise : donne ta place à celui-ci ; et qu’alors tu ne commences avec honte de te mettre à la dernière place. Mais quand tu seras convié, va, et te mets à la dernière place, afin que quand celui qui t’a convié viendra, il te dise : mon ami, monte plus haut ; et alors cela te tournera à l’honneur devant tous ceux qui seront à table avec toi. Car quiconque s’élève, sera abaissé ; et quiconque s’abaisse, sera élevé”.

Bon dimanche à tous !

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans Blogs et sites catholiques, Blogs et sites providentialistes, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Louis Chiren, Maître imagier de la « flotte providentialiste” offre aux royalistes “Les ailes de l’histoire ».

  1. irène Pincemaille dit :

    Oui, et ces moulins eurent une grande importance au moment des guerres de Vendée : les Vendéens avaient trouvé un code : suivant la position des ailes, cela signifiait alerte, tout est tranquille etc… Les républicains ne comprenaient, trouvant les villages vides d’habitants à assassiner à leur arrivée ; ils mirent des mois avant de faire le rapprochement (y eut-il trahison ?), les moulins furent alors détruits et les braves meuniers assassinés – il reste encore 1 ou 2 de ces moulins au Mont des Alouettes.
    Ici, nous avons 2 moulins restaurés, dont un moud du blé l’été pour les touristes, il paraît que le pain ainsi obtenu est fort bon.
    Amitiés à tous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s